Aller au contenu

Ressentez-vous un VIDE que vous comblez par la BOULIMIE ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 
Ressentez-vous un vide, un manque à l’intérieur de vous, que vous essayez de combler à l’aide de la nourriture, des compulsions alimentaires, des grignotages et des crises de boulimie ? Je vous explique d’où ça vient et comment faire pour le combler de la bonne façon.

 

Vidéo ressentez-vous un vide que vous comblez par la boulimie

 

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.

Transcription de la vidéo ressentez-vous un vide que vous comblez par la boulimie

 

Bonjour et bienvenue sur Sortir de la Boulimie. Ici Magali LE ROUX, ancienne boulimique pendant 8 ans et bientôt diplômée en psychothérapie.

Dans cette vidéo, je voudrais vous poser la question : est-ce que, en tant que boulimique, vous ressentez un vide ou un manque à l’intérieur de vous ?

Je vous explique pourquoi je vous pose la question. Parce que, quand on est boulimique, souvent on utilise la nourriture, les grignotages, les compulsions, les crises pour apaiser des souffrances, des émotions négatives que vous vivez. Mais aussi pour combler un manque, pour combler un vide que vous avez à l’intérieur de vous. Peut-être que vous le ressentez, des fois on le ressent plus facilement, ça dépend des fois. Mais voilà, est-ce que vous ressentez ce vide, est-ce que vous ressentez qu’il manque quelque chose et que vous essayez de combler avec la nourriture ? Est-ce que c’est votre cas ?

Si c’est votre cas, je vous rassure, c’est tout à fait normal. En fait je vous explique d’où ça vient, ce vide. Il y a plusieurs raisons, mais la principale est que c’est un manque d’amour propre que vous n’avez pas. Vous manquez d’amour propre que vous auriez du avoir au fur et à mesure, que vous auriez développé depuis votre enfance. Si vous aviez eu une enfance normale, dans le sens où vous auriez reçu ce dont vous aviez besoin en étant enfant. Je ne dis pas que vous n’avez pas reçu ce dont vous aviez besoin. Mais l’enfant a besoin de certaines choses pour pouvoir évoluer. Il a besoin que le père permette d’augmenter l’estime de soi, la confiance en soi, que la mère ait un attachement juste ce qu’il faut avec l’enfant, ni trop, ni pas assez.

D’ailleurs je vous présente ma petite chienne Isis, ma petite chienne qui me tient compagnie, que vous n’avez sûrement pas vu dans mes vidéos encore. Donc quand vous êtes enfant, pour vous développer convenablement, vous avez des besoins. Et, même si les parents font tout pour l’enfant, des fois il manque quelque chose, enfin c’est tout le temps. L’enfant aura tout le temps des blessures, car il aura un manque de quelque chose qui ne se sera pas développé, par exemple sur l’estime de soi, sur la confiance en soi, sur l’amour propre, sur la peur de l’abandon,… On a tous nos blessures, c’est normal.

Et souvent, ce vide, c’est parce que vous n’avez pas réussi à développer suffisamment votre amour propre quand vous étiez jeune et au fur et à mesure. Donc c’est beaucoup lié à l’amour propre.

D’ailleurs, souvent, les personnes boulimiques sont dépendantes affectives. C’est-à-dire qu’elles ont besoin des autres, de l’amour des autres pour se sentir exister. Peut-être que ça vous parle, mais souvent, on a envie d’amour ou on a peur de l’amour. Parce qu’on a peur d’être attaché, on a peur de souffrir. Mais il y a quand même un besoin d’amour qui est lié, ou alors vous avez très envie d’être avec quelqu’un. Il y a des personnes qui sont tout le temps avec quelqu’un parce qu’elles ne supportent pas d’être seules, parce qu’elles ont besoin de se sentir aimé et existé par l’autre.

Ou peut-être, comme avant c’était très souvent mon cas, de vouloir toujours plaire aux autres. J’étais une personne, quand je sortais, je me mettais toujours en avant, c’était assez poussé. Je ne le faisais pas pour moi, je le faisais pour le regard de l’autre. Il y a une différence entre le faire pour soi et le faire pour les autres. Et j’avais toujours besoin de séduire, d’être séduite, de voir que je plaisais. C’était quelque chose de très important pour moi à l’époque. Ca me fait toujours plaisir aujourd’hui, je ne le fais pas dans le même état d’esprit. Ce n’est pas un besoin. Parce que, souvent quand on est dépendant affectif, c’est un besoin et on ne se sent pas bien si on n’a pas ça, si on n’a pas quelqu’un, si on ne se sent pas aimé par les autres.

Et ça, c’est justement pour combler l’amour propre que vous n’avez pas. Comme vous manquez d’amour propre à l’intérieur de vous, vous avez un vide que vous essayez de combler avec l’amour des autres. Et quand vous ne pouvez pas, vous essayez de combler avec la nourriture. Ca peut arriver que vous fassiez des crises de boulimie par rapport à ça. C’est tout à fait normal.

Comment faire pour supprimer ce vide que vous ressentez ? C’est tout d’abord d’apprendre à plus vous aimer. Rendez-vous compte que ce n’est pas l’autre qui va vous l’apporter. Parce que, même si vous pensez être aimé par quelqu’un, ça ça ne vous comble pas vraiment. Ce n’est pas ce qu’il vous faut. Le seul truc qu’il vous faut vraiment pour combler ce vide, c’est d’apprendre à vous aimer, de développer votre amour propre. Ca peut être l’amour propre, ça peut être la confiance en vous, l’estime de vous, tout plein de choses qui vont développer cet amour propre.

C’est vraiment important que vous fassiez ça. Pour développer votre amour propre, ça peut être mieux vous occuper de vous, dans le but de vous plaire à vous, et pas de plaire aux autres. Ca peut être faire beaucoup plus de choses que vous aimez, que vous pensez que vous méritez. Essayez de faire des choses qui vous plaisent, vous méritez des bonnes choses. Vous méritez de la bonne nourriture, de la nourriture saine, vous méritez aussi de vous faire plaisir quand vous mangez. Vous méritez de vous sentir bien, de vous sentir heureux. Toutes ces petites choses qui peuvent augmenter votre amour propre. Vous pouvez aussi vous regarder dans la glace régulièrement en essayant de vous trouver des qualités, pour apprendre à vous vous aimer. Que vous n’ayez pas besoin de l’autre, que ce ne soit pas l’autre qui vous dit qu’il vous aime pour que vous vous sentiez bien. C’est à vous de trouver vos ressources à vous. Votre amour propre se développe avec vous, il ne se développe pas avoir les autres. Ce ne sont pas les autres qui vont combler ce vide que vous avez, par rapport à l’amour propre.

Donc essayez de développer au maximum votre amour propre. Vous avez des conseils sur mon blog Sortir de la Boulimie.

Je vais en rajouter encore, mais il y a pas mal de choses déjà. Vous pouvez voir sur d’autres sites. Il y a plein d’astuces pour développer votre amour propre. Je vous ai donné aussi quelques conseils. N’hésitez pas à faire ça et vous verrez que, progressivement, ce vide intérieur va diminuer. Et vous allez vous sentir de plus en plus comblé, de mieux en mieux. Et vous n’aurez plus besoin des autres. Vous aurez envie d’être avec les autres, d’avoir des relations, mais ça ne sera plus un besoin. Du moins, pas un besoin aussi fort que ça peut être le cas aujourd’hui, pour vous.

J’espère que cette vidéo va vraiment vous aider et vous faire prendre conscience de ce que vous avez à travailler pour vous sentir mieux et pour guérir de la boulimie. Pour aller sur le chemin de la guérison. Vous en êtes capable. Après, il y a plein de petites choses à faire comme ça. En fait, vous allez vous sentir de mieux en mieux, puis après hop, la boulimie et les crises vont disparaître. Elles vont partir au fur et à mesure. Vous n’aurez plus besoin de ça pour vous sentir bien.

Si vous voulez avoir un petit peu plus de renseignements sur la boulimie, un peu plus de conseils sur autre chose que l’amour propre, sur la confiance en soi… je vous conseille de vous inscrire pour recevoir mon programme gratuit « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Dans ce programme, je vous explique les principales raisons qui font que vous êtes boulimique, je vous donne d’autres conseils pour commencer à guérir, pour avancer vers la guérison. Je vous explique aussi mon histoire, comment j’ai réussi à me sortir de la boulimie. Pour ça, vous n’avez qu’à cliquer sur le lien juste en-dessous, vous écrivez votre prénom et votre email et je vous envoie plusieurs mails, un par jour pendant plusieurs jours. Comme ça vous avez un notion par jour que vous pouvez appliquer et intégrer.

J’espère que vous allez pouvoir avancer dans la bonne direction. Vous le méritez vraiment, vous méritez de vous aimer, vous méritez une belle vie, une vraie vie. Tout ça, ça sera du passé bientôt. Si vous continuez dans cette direction à écouter mes conseils, ça sera du passé.

Je vous dis à bientôt pour une prochaine vidéo 🙂

 

Autres articles et vidéos qui peuvent vous intéresser sur le même sujet :

Comment avoir moins peur de la solitude et donc d’une crise de boulimie ?

Me mettre en valeur : une clé essentielle pour augmenter la confiance en soi

Boulimie et bonheur : comment être plus heureux ?

 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés