Aller au contenu

Témoignages sur le programme gratuit pour sortir de la boulimie (partie 1)



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


Découvrez ici de nombreux témoignages et réponses à un sondage réalisé auprès des personnes qui se sont inscrites au programme gratuit “les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie”. Vous y découvrirez de nombreuses témoignages de personnes qui ont vu des améliorations dans leur vie et qui ont vu leurs crises diminuer.

 

Témoignages sur le programme gratuit “les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie”

 

Si vous souhaitez vous inscrire au programme gratuit et voir vous aussi des améliorations dans vote vie, mieux comprendre les causes de la boulimie et voir vos crises diminuer, cliquez ici (programme gratuit les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie)

Cliquez ici pour découvrir la vidéo qui explique d’où viennent ces différents témoignages.

 

  • Cela fait trois semaines que j’ai connaissance de ce programme et je n’ai pas fais de boulimie. Je sais que je n’en suis pas à l’abri d’une mais en effet ça m’a apporté beaucoup de réponse.
  • Votre site ma fait un déclique, je vous remercie énormément. Mon histoire : je suis boulimique depuis ma jeunesse (12 ans environ), j’ai 20 ans. J’ai/je pensais avoir une déformation de l’estomac. Ceci me permettait de vomir sans “mettre les doigts”, juste par une contraction de l’estomac (vomir vraiment tout ce que j’avais mangé). Du coup, je me permettais de manger plus que ma “satieté” et de vomir un peu le “trop”de mon repas (plus ou moins selon les périodes). Je faisais également parfois des “crises de boulimie” en m’achetant un…voire trois paquets de gateau, en les mangeant en sachant strictement que j allais tout vomir (facile … manger illimité sans grossir) -> je faisais ca quand j’etais fatiguée, flemme de tout faire… Un jour j’en ai eu marre (baisse de moral…pourquoi je fais ca…je suis nulle… c’est mal sain…) et pour la premiere fois de ma vie j’ai cherché sur internet “arrêter la boulimie”: j ai enfin accepté que j etais boulimique et que ce n etait pas normal ! Ainsi je suis tombée sur votre site, je me suis pas forcement identifiée à vous (toutes). Ca fait 10 ans que je fais ca, je me sens quand meme bien dans ma peau et ma tete… Mais ca ma permis d avoir ce declique. Ca fait maintenant 3 semaines / 1 mois et je n ai pas vomie une seule fois (sans devoir me controler…, je n ai juste plus envie d etre comme ca). Je vais voir mtn une psy et elle m a expliqué que je suis malade “mentalement” (elle pense que ce n est pas naturel ma deformation)
  • Bonjour Magali, ton programme et tes mails quotidiens m’ont beaucoup aidé les premiers jours, à tenir dans la longueur, et je me suis alimentée normalement tout en me faisant plaisir, je n’ai pas crisé pendant 2 bonnes semaines grâce à ça. Mais sitôt que je n’ai plus reçu tes mails, et je suis moi même partie en voyage, je n’avais plus accès à internet, j’ai repris une alimentation bien plus copieuse, et en rentrant ensuite, j’avais le sentiment d’avoir déjà fauté et me suis dis “fouttue pour fouttue” pour enchainer 4jours d’hyperphagie douloureuse. Comme à mon habitude, je me récupère petit à petit avec un jeune détox et la volonté de rééquilibrer mes homones et de retrouver de vraies sensations de faim. J’ai eu un petit espoir de m’en sortir pour de bon, mais je ne suis pas si surprise de la rechute. Je vis une situation difficile actuellement et les moindres contrariétés sont de potentielles “autorisations” pour saboter mes efforts d’alimentation contrôlée et régulière.
  • Oui, bien que j’avais déjà entendu et peser l’importance de tous les outils donnés, cela m’a fait du bien de les relire et aussi de voir des outils concrets pour les mettre en application. Je me suis sentie moins seule.
  • Arrêter les crises et oser en parler à ma famille, mettre une fin à tout un travail effectué sur moi depuis des années, le déclic à tout ce que je savais déjà.
  • Les conseils m’aident beaucoup mais j’ai du mal à les appliquer.
  • Je te trouve formidable et je pense que tu peux aider des gens . En ce qui me concerne; je suis boulimique vomitive depuis 26 ans. Je pense sans prétention mieux connaître le sujet que toi. Cette maladie je l a connaît par coeur dans tout ses détails. Rien même pas l Amour inconditionnel que j ai pour mon ptit garçon de 4ans n ont réussi à m en sortir. Il y a un peu plus d un mois jsui allée voir un guérisseur. Il est le seul a avoir réussi à calmer mes démons. En fait je crois qu’il m avait juste influé dans mon corps de la volonté. Chose que je n ai jamais eu. C est a partir de ce jour là que je suis allée voir sur Internet des solutions pour m aider a tenir bon. Et que je t ai découverte mais je crois qu en fait a force d écouter constamment des trucs sur cette maladie ça m a fait rechuter. En fait je pense que pour s en sortir il ne faut pas lutter contre elle. Il faut l oublier. Ne plus y penser et la laisser s en aller en silence. Excuse moi aussi par avance mais avec l expérience que j ai, qu en je t écoute j ai l’impression que c est du faux et que tu es encore en plein dedans et que tu as créé ce blog pour t aider a t en sortir. Pardon si je me trompe. J aimerai bien que tu me reponde . Attention jne te critique pas. Je pense que ce que tu fais est très bien et même si ça ne m aide pas j espère que ça peut aider d autres personnes. Tu me saoule mais je t AIME bien. Repond moi s’il te plaît.
  • pas du tout, je connaissais déjà tout ce que vous avez dit dans votre programme.
  • j avais déjà fait ce travail sur moi. Cela a confirmé mes conclusions
  • salut magali merci pour tout, sa me fait 6 mois que je suis tes vidéo sur YouTube je me reconnais manant et j’ai mes pieds sur terre la guère est fini merci encore
  • Chaque sujet a été clairement abordé et j’ai apprécié que chaque mail ait comporté un point particulier.
  • J’ai tout compris, et surtout réalisé que j’avais moi-même ‘naturellement’ traversé toutes ces étapes au cours de l’année passée. De manière inconsciente, sans le lier à ma crises de boulimie. Aujourd’hui, celles-ci se font de plus en plus rare, voir inexistantes : et j’ai beaucoup avancé en matière de confiance en moi, intégrité, authenticité, etc. A froid, et grâce à ce programme j’en prend pleine conscience et je me sens libérée. 🙂
  • J’ai tout compris. Vous avez très bien expliqué
  • Tout m’a semblé clair, facile à comprendre, moins à intégrer parfois.
  • L’ensemble du programme est bien expliqué, bien illustré avec des exemples
  • J’ai tout compris, je dois dire qu’après trois ans de TCA, je me suis déjà beaucoup renseigné sur le sujet, il ne me manquait plus beaucoup de clefs de compréhension. Mais les piqures de rappel ne sont pas inutiles non plus… 😉
  • Dans l’ensemble j’ai tout compris, et les commentaires/articles/témoignages envoyés quotidiennement étaient globalement très adaptés et lucides par rapport à ma situation.
  • La semaine où il fallait manger manger tout ce que l’on voulait, je suis terrorisée à l’idée de grossir…
  • Les sujets sont clairs, simples et efficaces mais on a tendance à les oublier dans la vie de tous les jours.
  • j étais en capacité de comprendre de par mon travail en amont. A mon sens vous devriez vous appuyer sur des petits exercices pratiques simples. De mon côté je n ai plus de crise mais je reste avec des kilos à perdre je fais du sport et du coup g pris du poids
  • Je n’ai pas encore lu tout dans le programme, il me faut plus de temps… Mais d’avoir decouvert votre site est pour moi très positif, enfin je peux entreprendre quelque chose et ce, en toute discrétion et surtout en sachant que je ne suis pas un cas isolé…
  • J ai tout compris mais surtout j ai enfin eu le sentiment qu on me comprenait et que je n étais pas la seule à ressentir ou faire ces choses là.
  • J’ai compris meme si ce n’est pas toujours facile d’accepter
  • Oui j’ai tout compris. Je crois que mon souci est que la boulimie est installée depuis 40 ans…… Trop de mauvaises habitudes
  • Les crises étaient déjà beaucoup moins fréquentes avant, les exercices ressemblent beaucoup à ceux de ma nutrionniste et de mon psy. Je vois même une addictologue.
  • Je remange de tout, je fais davantage part de mes émotions, je ne cherche plus à maigrir absolument.
  • Une nouvelle spirale positive quant à ma personne – des crises qui ont diminuées / disparues – une meilleure écoute de moi-même… et surtout un quotidien beaucoup plus agréable à vivre!!!
  • J’ai pris conscience qu’il fallait en sortir et ca m’a permis de voir un meilleur futur
  • J’ai appris à ne plus culpabiliser après une crise. Je mange ce que je veux (même mes aliments interdits) et à ma faim. J’apprends à aimer mon corps.
  • En fait les mails je les ai attendus comme on attend la solution miracle. Mais même si je comprends le fond la forme ne m’a pas forcément atteinte. En revanche, et c’est pour moi ce qui m’a le plus aidé, les séances d’hypnose sont extras. Je les ai enregistrées en format MP3 et je me les passe en boucle depuis à chaque fois que je fais la sieste ou que je n’arrive pas à dormir. Et là c’est vraiment BIEN. Merci beaucoup.
  • Le fait de cesser de m’interdire tel ou tel aliment engendre un sentiment de bien-être 🙂
  • Il me faut avouer que j’ai beaucoup regardé tes vidéos mais je n’ai pas tant cherché à appliquer tes exercices. C’est peu être aussi ce qui a joué et m’a fait replonger. Je ne suis pas démotivée pour autant. Je vais reprendre tes mails et m’y essayer.
  • Je ne prétends pas être un cas particulier, mais dans l’ensemble j’étais déjà parvenue à réaliser quasi tous les exercices sur la confiance en soi, avant de commencer le programme. J’espérais plus toucher le problème “superficiel” mais le plus handicapant pour moi, qui concerne les crises. Le seul réel exercice proposé est celui de l’étape 8 où on doit essayer de manger uniquement des aliments “interdits” pendant trois jours. Personnellement je n’y suis pas arrivée: beaucoup de mal à ressentir la satiété et/ou a ne pas culpabiliser après penser l’avoir atteinte. Si je souhaite garder mes repas je dois malheureusement encore passer par la restriction.
  • J’ai accepté le fait que je ne sois pas parfaite. C’est déjà une grande avancée. De plus, j’ai pu me rendre compte que le problème intérieur peut amener les individus aux TCA. La guérison doit donc se faire d’abord à l’intérieur.
  • Plus d’analyse des crises, donc plus de facilité à gérer les suivantes
  • J’ai demander votre aide le 07 avril 2016 à la suite de plusieurs mois de boulimie et une envie de m’en sortir qui durer depuis quelques mois mais en recommençant toujours plus et plus souvent … Le 06 avril j’ai eu une crise et je me suis dis stop je vais demander de l’aide ailleurs et je me suis tourner vers vous . Vos messages m’on aidé ainsi que ma motivation . Plus une seule crise de boulimie vomitive depuis le 07 avril . Merci
  • Gain de confiance en moi, réussite du lâché prise et arrêt de croire que tout doit être parfait
  • Je connais bien c’est quoi la boulimie, mais lire le programme m’a aidé à remettre mes idées en place et a faire un rafraichissement de ce que j’avais déjà entendu. Il est important de se rappeler régulièrement ce qu’on doit travailler et améliorer lorsque nous sommes boulimique afin de l’intégrer dans notre quotidien petit à petit et c’est ce que ce programme me permet.
  • n fait je ne sais pas si j’ai réellement fait les exercices. J’y ai réfléchi. Au quotidien j’apprends à prendre de la distance de plus en plus rapidement. Je me reconnecte plus vite à la réalité. Et j’arrive de mieux en mieux à trouver le chemin pour comprendre quelles émotions j’ai voulu éviter ou nier ou digérer (c’est un peu tout ça à la fois je crois) à l’aide d’une crise. Et surtout j’ai intégré une chose capitale qui est que je ne suis pas “une boulimique”, mais que ce n’est qu’un symptôme effectivement. Et ça, ça change tout. Merci Magali. Ce que tu fais est très utile. (G. 36 ans/Symptômes boulimiques depuis 17 ans)
  • Je rigole devant la glace quand je me dis que je suis belle, mais je le fais maintenant
  • En cas de crise, je ne culpabilise plus et me dis que j’ai mangé assez pour ne plus avoir faim les heures qui viennent.
  • je ne suis pas vraiment boulimique . crise exceptionnel : 1 fois par semaine maximum, c’est plutot une crise par mois. j’ai voulu en savoir plus sur votre programme car j’avais peur de devenir de plus en plus dépendante de la nourriture. Je comprend mieux comment gérer cela. et j’ai compris d’ou venait mon problème avec la nourriture.
  • Je me sens plus sereine, mon stressée donc je positive, ce qui diminue mes envies de crises.
  • Ils ont été tous positifs, certains sont justes plus difficiles à faire, ça nous sort de notre zone de confort. En revanche, ces exercices sont difficiles à réaliser sur le long terme, soit on oublie, soit c’est que ces exercices sont ancrés dans nos habitudes.
  • Je ne les ai pas fait, je n’ai pas ressentie le besoin car j ai confiance en moi ! J ai juste un pb mental avec mon poids (je sais que je ne suis pas grosse, mais je veux me sentir parfaite). Je fais cependant l exercice de se dire qu’on est belle, gentille… mais mentalement et pas pendant 2 min complet. Et je ne sais pas si c est votre conseil, mais je ne mange plus devant la tele, je mange sur une table sans aucune attraction (sauf parler aà mes amis), je mange doucement et j’ecoute ma faim -> c est top je pense vraiment que ca m a aidé. Comme vous avez dis, je me fais plaisir quand je veux tout en ecoutant ma faim ! Mais tout ca ne m aide (pas totalement) a etre au top dans mon corps, car j ai pas l impression davoir mon corps parfait (pb mental, je travaille ca avec ma psy).
  • résultats positifs : je comprends mieux mes émotions et j’arrive à faire la différence entre une envie de manger déclenchée par des émotions (que je tente de canaliser) et une réelle faim
  • J’avoue ne pas avoir mis en place les exercices parce que j’en ai utilisé d’autres. Mais ils vont dans la même direction. Me regarder en souriant dans le miroir, accepter ce qui est, être attentionnée envers moi-même, me pardonner quand je n’arrive pas à gérer…
  • je pratique depuis des années la pensée positive, et cela marche. même si j’ai des crises, j avance toujours dans ma vie. et j arrive à les réduire.
  • Il est trop tôt pour moi de conclure sur ce sujet car je ne suis qu’au debut de ma démarche pour aller mieux et pouvoir guerrir un jour…
  • Je fais les exercices d hypnoses chaque jour. Je me suis posé les questions et fait les exercices, je me suis obligée à le faire à fond. Ç est sur au début ç est bizarre de ce dire qu on s’aime ou qu on est belle. Mais j ai commencé par le faire gentiment une fois chaque jour et maintenant je le note sur un cahier chaque jour. J ai aussi appris à savoir qu’elles sont mes émotions et pourquoi je ressens ça, aller chercher jusqu au fond, ç est pas agréable mais ca libéré d un point énorme.
  • il n’y a pas de resultats négatifs pour moi. Les exercices aident beaucoup à identifier les causes des sentiments négatifs et à mieux me connaitre et me comprendre. J’aurais même voulu avoir plus d’exercices pour les mettre en pratique un peu tous les jours.
  • Une meilleure compréhension de la provenance des crises qui a beaucoup aidé à les diminuer Une plus grande confiance en moi
  • Espacement des crises mais je les banalise
  • Pas de résultat en vue pour l’instant.
  • La compréhension et la prise de conscience de la maladie, ainsi que de ces formes m ont permis d identifier les émotions négatives qui poussaient à la crise, donc â pouvoir les gérer, les crises ont diminuées, le regard sur moi meme s est améliorer, je suis beaucoup moins exigeante et perfectionniste avec moi meme. Je peus enfin me dire que mon comportement résulte de ma souffrance intérieure, et qu il y a une sortie, une guérison possible. Je me sens apaisée et mon rapport avec la nourriture s est amélioré. Je précise que les crises que je fais son de prendre un repas normal que je vomis après. le reste du temps je suis en restriction car trop de contrôle pour ne pas succomber à la crise. Cela fait 15 ans donc ma boulimie est passée du trop au pas assez. Et pour mon cerveau, le simple fait de manger représente une sorte de crise de boulimie. La dernière vraie crise de trop manger remonte à 2 ans, donc je suis en sous poids et je me bats pour tenter de reprendre une alimentation normale, manger en pleine conscience à sasiete sans aller vomir après.
  • Je commence à accepter que mon poids de santé n’est pas le poids que j’ai envie de faire
  • Avant de me précipiter sur la nourriture dès que je suis stressée, fatiguée, je réfléchis et j’essaie de me contrôler mais c’est encore très dur même si je suis suivie depuis 10 ans.
  • Pour l’instant mes crises ont stoppé, du moins j’arrive mieux à les controler
  • J’essaie de lacher prise et surtout ne pas abandonner malgré une crise
  • Je réussis à parler aux autres quand je ne vais pas bien parfois
  • Moins de culpabilité post crise, ainsi qu’un réel bienfait apporte par les exercices d’hypnose . D’autre part les témoignages sont d’un grand réconfort

 

Si vous souhaitez vous inscrire au programme gratuit et voir vous aussi des améliorations dans vote vie, mieux comprendre les causes de la boulimie et voir vos crises diminuer, cliquez ici.

En espérant que le programme et ces témoignages vous aideront à avoir confiance en vous et en la guérison et à trouver les forces en vous pour guérir de la boulimie.

Magali



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés