Aller au contenu

#26 Mon astuce pour me sentir bien et lâcher prise (et vous aider à sortir de la boulimie)

 
Vous vous sentez mal dans votre vie et vous voulez tout contrôler dans votre vie ou vous avez peur de mal faire les choses ? Et vous souhaitez sortir de la boulimie ? Découvrez alors mon astuce qui me permet de me sentir bien et de lâcher prise (et qui peut vous aider alors à sortir de la boulimie).


 

lacher prise sortir de la boulimie

 

Vidéo sur mon astuce pour se sentir bien, lâcher prise et sortir de la boulimie

 
Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.
 


 

Transcription sur mon astuce pour me sentir bien et lâcher prise (et vous permettre de sortir de la boulimie)

 

Bonjour et bienvenue sur Sortir de la Boulimie. Ici Magali LE ROUX, ancienne boulimique pendant 8 ans et Praticienne en hypnose, spécialisée dans la boulimie.

Dans cette nouvelle vidéo de mon défi « 1 vidéo par jour pendant 50 jours », je voudrais vous donner une astuce. Ça peut être une astuce mais en tout cas je dirais plus : ma façon de voir les choses et qui me permet vraiment de profiter de la vie, de mieux apprécier la vie, de me sentir plus légère, d’être plus dans le lâcher prise… et du coup de me sentir beaucoup plus heureuse. Voilà, je voudrais donc vous partager ce conseil.

Avant, si vous voulez être au courant des prochaines vidéos de ce défi et recevoir un mail à chaque fois qu’une nouvelle vidéo est publiée, je vous invite à vous inscrire sur le lien juste en dessous.

Alors, pourquoi lâcher prise ? Pourquoi se sentir plus léger ? Pourquoi lâcher prise pour sortir de la boulimie ? Peut-être que là, en ce moment, si vous regardez cette vidéo vous faites sûrement des crises de boulimie, sûrement que vous êtes dans la boulimie ou dans les troubles alimentaires… Peut-être que pour vous c’est dur ? Peut-être qu’il y a des moments où c’est difficile ? Peut-être même que vous êtes en période de dépression ?…

Ça peut être très difficile et en général, quand on fait des crises, c’est difficile de se sentir bien. Souvent, quand on est dans la boulimie, c’est qu’il y a des choses qui ne vont pas, qu’on ne se sent pas si bien que ça… Ça dépend de votre chemin, de votre avancée par rapport à la boulimie, chacun a des degrés de souffrance qui sont différents. En tout cas, si vous faites de la boulimie, si vous faites des crises de boulimie, c’est que vous ne vous sentez peut-être pas si bien que ça…

Si vous voulez vous en sortir, c’est important de lâcher prise. Dans la boulimie on est souvent dans le contrôle, dans le perfectionnisme mais beaucoup dans le contrôle… et c’est tout le contraire du lâcher prise. Vraiment, s’il y a quelque chose qui permet de sortir de la boulimie, c’est d’être dans le lâcher prise : que ce soit au niveau de la nourriture, que ce soit au niveau de sa vie, au niveau de soi-même, de ses pensées par rapport à soi-même… c’est important de lâcher prise.

Là je vous en parle mais si vous voulez un petit peu plus connaître les principales causes de la boulimie et notamment le lâcher prise (pour que je puisse un peu plus vous parler du lâcher prise), je vous invite à vous inscrire au programme gratuit « Les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie ». Je vous mets le lien juste en dessous, vous avez juste à vous inscrire…

Je vous y explique les principales causes de la boulimie, dont le manque de lâcher prise. Je vous donne des conseils et des exercices pour commencer à vous en sortir. Je vous partage aussi mon histoire et comment j’ai réussi à sortir de la boulimie. Vous avez juste à vous inscrire en dessous si vous voulez être au courant.

Là, on va parler du lâcher prise et comment justement lâcher prise… comment lâcher prise et sortir de la boulimie, je dirais : comment lâcher prise mais aussi comment vous sentir mieux. Alors ce que je fais, mon conseil, ma façon de voir la vie, c’est qu’en fait je l’imagine comme un jeu… Ça peut peut-être paraître bizarre pour certaines personnes, mais juste : posez-vous des questions… réfléchissez à ça.

Je voudrais vous montrer et vous dire que je vois vraiment la vie comme un jeu… Avant, je voyais les difficultés : je pensais qu’il fallait faire « ça », j’étais très très sérieuse dans ma vie, dans le « il faut, je dois, je vais être en faute si je ne fais pas ça et ça ne va pas être bien donc je vais être en faute »… il y a quelque chose à faire, on doit faire, il y a tout ce qu’on ne doit pas faire, il y a des choses qui sont bien à faire, des choses qui sont mal à faire… J’étais beaucoup là-dedans, surtout quand j’étais dans la boulimie.

Maintenant en fait je ne me dis plus ça, maintenant je me dis que la vie est comme un jeu : je me dis que ce sont des expériences que je vis. C’est un petit peu comme quand vous voyez un jeu… imaginons que vous avez un petit bonhomme et que vous le faites allez à des endroits… vous faites des expériences. Il y a des fois où finalement vous êtes bloqué donc il faut changer d’endroit, vous avez aussi des obstacles donc vous devez dépasser les obstacles…

Moi, ce que je considère comme des obstacles dans la vraie vie, ça peut être des difficultés que je rencontre et que vous pouvez rencontrer. Ça peut être des difficultés : que ce soit avec les autres…  peut-être par rapport à son travail ? Peut-être un jour où on se sent mal ? Peut-être des peurs ? Peut-être des blocages ?… tout ça ce sont des obstacles, ce que je considère comme les obstacles.

En fait, c’est comme si vous aviez dans un petit jeu : des obstacles, et que vous deviez surmonter les obstacles. Si vous jouez à ce jeu, vous n’allez pas vous dire : « Ah non ! Il y a un obstacle je reste bloqué derrière… je ne fais rien ». Non, vous allez tout faire pour surmonter cet obstacle et pour passer de l’autre côté de l’obstacle, ou pour vaincre l’obstacle. Et une fois que vous êtes arrivé à un niveau, à un endroit, peut-être que vous avez atteint un niveau et voudrez passer au niveau d’après ?

Moi c’est vraiment ce que je ressens, ce que je ressens dans ma vie, c’est comme si je passais des niveaux. Par exemple : des fois je parle de ma période de boulimie (je l’ai été pendant 8 ans),  j’étais mal et après la 3ème ou 4ème année, j’avais l’impression d’avoir vraiment évolué. Ça ne s’est pas fait en 1 jour, mais pour moi maintenant et avec le recul, j’ai l’impression que j’ai passé un niveau…

Ça ne voulait pas dire que j’étais sortie de la boulimie, mais je sentais que j’avais déjà passé un niveau. Après et quand je m’en suis sortie, j’ai passé un autre niveau. Là et depuis, je passe aussi des niveaux quand j’ai des difficultés ou des moments de doutes. J’ai des moments qui sont très difficiles en ce moment… ça fait partie de la vie. Je sais que ce sont des obstacles et je sais que je peux les surmonter, ce n’est pas toujours facile c’est clair, mais je sais que je peux les surmonter.

Je me dis qu’il y a des périodes ou j’ai l’impression de passer quelques difficultés, mais quand ce sont de grosses difficultés j’ai l’impression que je passe à un autre niveau. C’est comme si le jeu avait en fait plusieurs niveaux, voire un nombre infini de niveaux, et que moi  je vis comme dans un jeu. Je surmonte des obstacles et après je passe au niveau d’après, et puis encore après…

Voilà, moi c’est en tout cas ma façon de voir les choses. Le fait de voir et de comparer ma vie à un jeu, je trouve que ça fait du bien parce que le jeu c’est agréable… le jeu c’est un plaisir. En principe quand on joue on se sent bien, il y a quelque chose d’amusant, quelque chose de plaisant et d’agréable. Le fait de voir la vie comme un jeu me permet de la voir d’une façon beaucoup plus agréable.

Même au cours de mes expériences, je me suis rendu compte qu’en fait si des fois je pensais avoir pris une mauvaise direction ou ce qu’on peut considérer comme des échecs, ne sont en fait pas des échecs mais des expériences. Les expériences, ça peut être des difficultés, sont du coup des obstacles  à surmonter. Dans tous les cas, ça a été surmontable…

Peut-être que si vous regardez dans votre vie, même les périodes les plus difficiles de votre vie, vous verrez que vous avez pu réussir à les surmonter. Ou peut-être que vous êtes encore dedans, mais ça ne veut pas dire que vous n’allez pas arriver à les surmonter…

Voilà, donc moi je vois la vie comme ça, je la vois vraiment comme un jeu et je trouve ça beaucoup plus agréable. Ça me permet de prendre beaucoup plus de plaisir, de profiter beaucoup plus de la vie, de mieux l’apprécier, pour moi il y a quelque chose qui est vraiment agréable. Si je voulais vous partager ça, ce n’est pas pour vous dire qu’il faut voir la vie comme moi… il n’y a pas de « il faut ou je dois », chacun prend ce qui est bon à prendre.

Même dans mon blog c’est important que vous preniez ce qui est bon pour vous. Peut-être qu’il y a des choses qui ne vous conviendront pas et ce n’est pas grave… Peut-être que vous trouverez d’autres choses qui vous correspondront plus… Vous n’êtes pas obligé de voir la vie comme moi, mais je voulais vous partager ça pour que vous puissiez peut-être voir la vie comme ça. Peut-être que ça va vous aider à vous sentir mieux? A vous sentir plus dans le lâcher prise ? A mieux apprécier la vie ? A peut-être mieux vivre les moments difficiles ?…

Si vous comparez la vie à un jeu, peut-être que vous pourrez vous rendre compte que vous pouvez la surmonter ? Que vous n’êtes pas bloqué dans un obstacle ? Qu’il y a toujours des solutions… et peut-être que ça peut vous aider. A vous de voir si vous voulez voir la vie comme ça, en tout cas je peux vous dire qu’à moi ça me fait beaucoup de bien d’avoir cette façon de voir la vie. Cette façon,  c’est une sorte de philosophie…

Voilà, j’ai pu vous dire ce que j’avais à vous dire et si vous pensez que cette vidéo peut aider d’autres personnes, d’autres personnes qui sont dans la boulimie (ou pas forcément dans la boulimie), vous pouvez aussi partager cette vidéo. Peut-être que ça va aider d’autres personnes… et moi je serais très contente de pouvoir aider d’autres personnes.

Sur ce, je vous dis à demain pour la prochaine vidéo…

 

COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés