Aller au contenu

Comment RECONNAITRE mes sensations de FAIM ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

A force d’avoir d’enchaîner les grignotages, les restrictions alimentaires et les crises de boulimie, vous ne savez plus reconnaître vos sensations de faim ? Alors cet article est fait pour vous. Je vous explique en détails comment les reconnaître et réapprendre à manger en fonction de votre faim.

Cet article est la suite de l’article pourquoi je n’arrive pas à manger selon ma faim et ma satiété ? Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à le lire car vous y apprendrez les principales raisons pour lesquelles la plupart des personnes ont du mal à manger en fonction de leur faim et de leur satiété. Cela vous aidera à moins culpabiliser.

Mais dans cet article je vais vous expliquer comment faire pour réapprendre à manger en fonction de votre faim.

Comment reconnaître mes sensations de faim ?

 

Tout d’abord je pense qu’il est important de rappeler qu’est ce qu’est la faim. La faim est un état que nous ressentons dans notre corps. Il nous indique que nous avons besoin de manger pour nous apporter de l’énergie et des nutriments nécessaire pour vivre et faire nos activités quotidiennes.

Les sensations de faim sont différentes selon chaque individu. En effet, certains vont repérer qu’ils ont faim parce qu’ils ressentent des étourdissements mais n’auront jamais le ventre qui va gargouiller, pour d’autres les gargouillis seront là mais ils n’auront jamais de sensation d’étourdissement. C’est donc à vous de reconnaître quelles sont vos sensations de faim propres à vous.

Voici les principales sensations de faim possibles :

  • vous avez l’impression que votre estomac est vide, comme un creux à l’estomac
  • votre ventre se met à gargouiller
  • vous avez la gorge serrée
  • vous ressentez une légère fatigue
  • vous ressentez comme un léger étourdissement
  • vous avez une baisse d’attention
  • vous avez une sensation de froid
  • vous devenez irritable
  • vous devenez nerveux
  • vous avez très envie de manger
  • vous êtes très réceptif aux odeurs de nourriture qui vous donnent envie
  • vos papilles gustatives sont davantage développés

Attention !! Un seul de ces élément n’est pas suffisant. Il doit y en avoir plusieurs. Par exemple, si vous avez seulement très envie de manger, cela ne veut pas dire que vous avez forcément faim. Vous avez peut-être tout simplement envie de manger pour combler une émotion ou pas gourmandise. Si vous ressentez de la fatigue, ce n’est peut-être pas parce que vous avez faim, mais tout simplement parce que vous avez besoin de dormir. Si votre ventre gargouille, mais que vous ne ressentez pas spécialement de creux à l’estomac, c’est probablement que vous êtes en train de digérer le repas précédent. Ce n’est donc pas de la faim.

C’est difficile de vous dire exactement comment vous pouvez reconnaître vos sensations de faim. Car, comme je vous l’ai dit, cela dépend de chaque individu. C’est à vous d’apprendre à connaître vos sensations de faim. Cela sera peut-être très difficile au début, surtout si vous êtes complètement déréglé au niveau alimentaire avec les restrictions et les crises de boulimie. Mais, avec le temps, vous allez apprendre à les découvrir et les repérer plus facilement.

sensation faim

Je vais vous donner mon exemple. J’espère que cela vous aidera. Généralement, lorsque j’ai faim, j’ai l’impression d’avoir un creux à l’estomac. J’ai également très envie de manger. Plus j’ai faim, plus je suis attirée vers des aliments copieux comme des féculents par exemple. Si c’est une petite faim, j’aurais plus envie de fruits ou d’aliments légers. J’ai aussi des difficultés à me concentrer, surtout quand il s’agit d’une activité intellectuelle. D’ailleurs, je suis parfois obligée d’arrêter de travailler pour manger ou grignoter quelque chose, sinon je ne suis pas du tout efficace dans mon travail. Si j’attends trop pour manger alors que j’ai faim, j’ai une sensation d’étourdissement, comme si je planais et je deviens vite irritable. Mais j’évite si possible d’être dans ce type de sensation car cela veut dire que j’ai vraiment trop faim et que je risque de manger en trop grandes quantités ensuite.

Méfiez-vous également de ce que j’appelle les fausses faims. Il y a parfois les mêmes sensations que lorsque vous avez réellement faim, mais cela ne veut pas forcément dire que vous avez l’estomac vide et que vous avez besoin de manger.

Ces fausses faims sont souvent présentes lorsque vous venez de faire un repas copieux ou une crise de boulimie et que vous n’avez pas ou peu vomi. Mais elles arrivent également lorsque vous avez mangé trop d’aliments sucrés ou à indice glycémique élevé au précédent repas. Pour en savoir un peu plus sur l’indice glycémique, je vous invite à lire l’article certains aliments font-ils grossir ?

Comment reconnaître les fausses faims ?

Comme je vous l’ai dit, il est parfois difficile de faire la distinction entre une vrai faim et une fausse faim, car les signaux sont souvent très proches. Mais il y a quelques différences.

Tout d’abord, si votre ventre gargouille alors que vous n’avez pas l’impression d’avoir l’estomac vide, c’est probablement que vous digérez les aliments ingérés lors d’un précédent repas trop copieux ou difficile à digérer. Il vaut mieux, dans ce cas, éviter justement de manger, afin de laisser votre estomac digérer tranquillement le reste des aliments. Si vous mangez à ce moment, vous allez lui donner encore plus de travail et vous allez le fatiguer. Et vous allez vous fatiguer également.

Il arrive également que vous ayez un soudain étourdissement et que vous avez l’impression d’être en hypoglycémie, limite à vous demandez si vous n’allez pas faire un malaise. Dans ce cas, il y a de fortes chances pour que vous n’ayez pas faim, mais que vous ayez mangé trop d’aliments sucrés ou à fort indice glycémique. Ces aliments créent un pic de glycémie dans votre sang, puis une forte baisse de cette glycémie, sans pour autant que votre ait besoin de manger. Dans ce cas, je vous conseille d’attendre que ces sensations disparaissent. Si c’est trop difficile, vous pouvez manger un aliment pas ou très peu sucré comme une tranche de jambon, un yaourt nature ou une pomme. Mais relaxez-vous. Ce n’est pas de la faim, vous n’avez pas besoin de manger à ce moment. Je vous dis ça car bien souvent, ce sont des sensations qui poussent à manger de façon compulsive. On croit qu’on a très faim et on est capable de se jeter sur n’importe quoi à ce moment. C’est pour éviter de ressentir ces sensations que je vous conseille de privilégier les aliments qui ont un faible indice glycémique. N’hésitez pas à lire mon article certains aliments font-ils grossir ? à ce sujet.

Vous aurez parfois aussi très envie de manger, surtout des aliments gras et sucrés. Mais c’est peut-être pas une vrai faim, seulement un besoin de combler un vide ou de compenser des émotions désagréables que vous ressentez. C’est la principale raison pour laquelle vous faites des crises de boulimie. Dans ce cas, je vous invite à lire l’article comment éviter certaines crises de boulimie en exprimant ses émotions. Cela vous aidera à mieux apprivoiser vos émotions (stress, angoisse, tristesse, vide intérieur) et à diminuer vos envies de manger au moment où vous les ressentez.

Si vous avez des doutes sur le fait que vous ressentiez une vraie ou une fausse faim, je vous conseille ceci. Prenez quelques profondes respirations avec le ventre. La respiration profonde atténue les fausses faims. Vous pouvez également boire un grand verre d’eau, une tasse de thé ou de café. Ca aide aussi beaucoup à diminuer les fausses faims. Puis attendez au minimum 30 minutes, si possible 1 heure. Si vos sensations persistent, c’est probablement que vous avez faim. Si elles diminuent ou disparaissent, il y a de fortes chances pour que ce ne soit pas de la vraie faim.

faim

 

Que faire si vous n’arrivez pas à manger tout le temps à votre faim ?

 

Déculpabilisez !

On s’en fout d’être parfait. Le plus important, c’est ne pas d’atteindre la perfection. Le plus important, c’est de manger le plus souvent possible en écoutant vos sensations de faim. Plus vous le ferez, plus vous allez allez vers votre poids idéal de santé. C’est votre corps qui est le plus capable de vous aider à avoir votre meilleur poids. Faites-lui confiance.

Et si parfois, vous ne mangez pas quand vous avez faim, soit parce que vous avez mangé à cause d’une fausse faim, soit parce que vous deviez manger avec des gens et que vous n’aviez pas faim,  ce n’est pas grave. Vous n’allez pas grossir pour autant. Le principal est que ça n’arrive que de temps en temps et pas systématiquement.

Personnellement, il m’arrive parfois de ne pas manger quand j’ai faim. Et alors ? Le principal est que je me sois fait plaisir ou que j’ai pris plaisir à manger avec d’autres gens. Et lors des prochains repas, j’écouterai plus mes sensations de faim.

Et si je dois finir par un dernier conseil, un des plus importants, c’est : arrêtez les régimes et les restrictions alimentaires ! Ils vous empêchent d’écouter votre faim. Mais le problème, c’est que bien souvent, vous vous interdisez de manger lorsque vous avez réellement faim. Du coup, la faim devient de plus en plus forte, même si vous avez l’impression que les sensations ont disparu. Puis, dès que vous remangez, vous avez du mal à vous retenir de manger des grandes quantités de nourriture. C’est bien souvent pour ça que, lorsque vous avez fait trop de restrictions dans votre alimentation, ou que vous avez sauté des repas alors que vous aviez faim, vous faites des crises de boulimie. Parce que votre corps a tellement besoin de manger, qu’il compense toute la nourriture qu’il n’a pas pu mangé avant.

Le mieux est donc de manger quand vous avez suffisamment faim, mais pas trop. Si besoin, faites des petites collations ou grignoter une pomme ou quelques fruits secs si vous avez faim et que vous devez attendre pour manger. Personnellement, je mange des petites quantités lors de mes repas principaux. C’est mon estomac qui veut ça. Mais du coup, il m’arrive de me manger un ou deux collations dans l’après-midi, parce que j’ai faim.

J’espère que cet article vous aura aidé à mieux reconnaître vos sensations de faim. Si vous avez des questions ou que vous voulez nous faire part de votre expérience à ce sujet, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Je vous suggère de lire aussi l’article comment reconnaître mes sensations de satiété.

Je vous invite également à vous inscrire pour recevoir mon programme gratuit « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Dans ce programme, vous découvrirez les principales raisons de la boulimie, comment faire pour les supprimer et vous aurez des exercices pratiques à faire pour commencer à guérir de la boulimie. Je vous raconte également mon histoire et comment j’ai réussi à sortir de la boulimie.

Je vous souhaite à tous de guérir, car vous le méritez vraiment et je suis convaincue à 300% que vous en êtes capable 🙂

 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés