Aller au contenu

Pourquoi me PROMENER seul dans la nature m’aide à sortir de la BOULIMIE ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 
 
Cette question me paraître un petit peu à côté de la plaque pour certains. Comment pourrait-on croire que balader dans la nature peut-il avoir un impact sur la guérison de la boulimie ? Dans cet article, je vous explique pourquoi.

 
 

Les bienfaits de la nature sur l’être humain

 
J’ai toujours aimé la nature, mais avant je n’y allais jamais toute seule. Et depuis que j’ai un chien et que je promène régulièrement derrière chez moi ou dans la nature avec lui, je me suis rendue compte à quel point cela avait un impact puissant sur mon moral. Maintenant, c’est d’ailleurs devenu mon lieu de prédilection pour me ressourcer et prendre du recul dans ma vie.

En fait, la nature est un lieu rempli d’énergie positive. Peut-être que vous ne savez pas, mais on est tous fait d’ondes positives et d’ondes négatives. Quand vous êtes heureux et joyeux, vous avez une grande majorité d’ondes positives en vous. Quand vous êtes déprimés ou triste, vous possédez surtout des ondes négatives. Quand vous êtes joyeux et que vous rencontrez une personne triste, n’avez-vous pas remarqué que vous êtes tout à coup moins joyeux? A moins que vous faites exprès de rester joyeux et que vous ne vous intéressez pas à la personne. Mais si vous êtes moins joyeux, c’est qu’en réalité vous avec reçu des ondes négatives de la part de la personne. Inversement, elle se sent probablement mieux en vous côtoyant car elle reçoit de vos ondes positives. J’ai d’ailleurs fait un article sur pour ce n’est pas bon d’aller sur les forums si vous voulez guérir de la boulimie (cliquez dessus pour le lire). J’y explique en quoi ils vous apportent du négatif dans votre vie et vous empêche de guérir. 

Ces ondes passent d’une personne à une autre, mais aussi d’une chose à une autre. Et la nature est remplie d’ondes positives. Du coup, si vous êtes déprimés, triste, angoissés, ou toute autre émotion négative, vous allez avoir beaucoup d’ondes négatives à l’intérieur de vous. En allant promener dans la nature, celle-ci vous récupérer une grande partie de vos ondes négatives et va vous renvoyer de nombreuses ondes positives. C’est pour cela que la nature est très ressourçante, surtout quand on ne se sent pas bien. C’est un des meilleurs endroits pour recharger les batteries.

De même, c’est un excellent endroit pour réfléchir et prendre du recul. Souvent, quand on est chez soi, en ville, ou chez des gens, on est un peu la tête dans le guidon, pris par les nombreuses distractions présentes. On se connecte sur son ordinateur, sur son téléphone, on regarde la télévision, on discute avec des gens, on écoute des conversations, on fait les magasins, on fait attention aux voitures, on s’occupe de ses enfants… les occupations mentales sont nombreuses.

Du coup, lorsque notre cerveau est concentrée sur quelque chose, il est plus difficile de prendre du recul sur sa vie et sur les événements. Et lorsque vous n’êtes pas bien, que vous souffrez dans votre vie, vous avez tendance à rester dans ces pensées de souffrance, sans arriver à prendre du recul par rapport à ce que vous vivez.

Pourtant c’est très important de prendre du recul sur sa vie et sur ces événements. Cela permet d’avoir un oeil plus objectif, de voir la situation dans son ensemble et de trouver des solutions pour l’améliorer. Par exemple, lorsque vous n’êtes pas bien par rapport à des examens que vous avez raté ou par rapport à une perte d’emploi ou encore par rapport à une crise difficile que vous venez de faire, il est important de ne pas rester sur cet échec et de ressasser son mal-être par rapport à cela. En prenant du recul par rapport à cet événement, vous pouvez avoir un regard plus objectif et essayer de comprendre pourquoi vous en êtes arrivés là et qu’est-ce que vous pouvez faire pour améliorer la situation ou pour éviter cela la prochaine fois. Faire cela est le meilleur moyen d’avancer dans la vie, mais aussi de dédramatiser. Mais prendre ce recul en regardant la télé, en surfant sur internet ou en discutant de tout et de rien avec des amis est très compliqué.

C’est pourquoi la nature est un outil extra pour cela. En marchant, et donc en ayant le cerveau concentré sur rien d’autre que sur marcher droit devant vous, votre esprit est tout à fait disponible pour prendre ce recul nécessaire et relativiser par rapport à la situation. En faisant cela, vous allez vous sentir beaucoup mieux et vous pourrez mieux avancer dans votre vie et l’améliorer.

Un troisième avantage de promener dans la nature est que vous faites de l’exercice physique. Cela aide beaucoup le corps à se détendre et à éliminer les tensions intérieures. De plus, la fatigue physique et l’exercice physique sont excellents pour garder la santé. Marcher une heure par jour est très bénéfique pour votre santé.
 
 

En quoi les promenades dans la nature vont-elles aider à sortir de la boulimie?

 
Une personne boulimique fait des crises parce qu’elle ressent des émotions négatives insupportables pour elle. Et plus elle fait de crises, plus elle se sent mal et ressent des émotions négatives. C’est un cercle vicieux. En allant promener seul dans la nature, celle-ci vous renverra des ondes positives qui vont améliorer votre moral et va vous permettre de vous sentir beaucoup mieux. Du coup, vous ressentirez beaucoup moins d’émotions négatives, ce qui réduira vos envies de faire des crises de boulimie.

De plus, lorsque vous ne vous sentez pas bien moralement, et que vous allez promener dans la nature, vous pourrez prendre du recul sur votre vie et sur ce qui ne va pas. Vous pourrez plus facilement relativiser et trouver des solutions pour supprimer votre mal-être ou votre souffrance. En faisant cela, vous aurez beaucoup moins besoin de faire de crises de boulimie, voire plus du tout, puisque vous aurez réussi à améliorer une situation qui vous aurez probablement inciter à faire une crise de boulimie. Bon après, il faut dire que ce n’est pas forcément en une balade que vous allez régler vos problèmes, parfois oui et vous n’aurez pas besoin de faire de crises pour atténuer la souffrance provoquée, mais parfois vous ne pourrez pas résoudre suffisamment le problème pour vous éviter des crises de boulimie. Mais quoiqu’il arrive, ces balades réduiront vos envies de faire des crises de boulimie, si vous en profiter pour faire le point sur votre situation et pour trouver des solutions.

Autre avantage pour la boulimie, comme nous l’avons vu précédemment, la marche va vous détendre, vous apaiser et réduire ainsi vos tensions intérieures. Et ces tensions intérieures sont aussi à l’origine des crises de boulimie. Vous allez donc réduire vos envies de crise.

Je vais vous donner un petit exemple que j’ai vécu et qui montre que les balades en pleine nature marchent vraiment bien. Je me souviens qu’un jour, je me sentais terriblement mal après une rupture amoureuse. Et j’ai fait 2 ou 3 crises dans la journée qui m’ont vraiment mis le moral au plus bas. Je ne me supportais plus à ce moment là. Et d’un coup, j’ai décidé de prendre ma voiture, ma chienne et un sac avec des affaires et je suis partie loin de chez moi pour m’aérer l’esprit. J’ai alors fait une bonne balade en pleine nature tout seule avec ma chienne et je suis allée passer une nuit à l’hôtel par la suite. Je peux vous dire que ce soir là et le lendemain, j’étais en pleine forme et heureuse de vivre. Parce que je m’étais détendue, j’avais beaucoup réfléchi sur ma situation amoureuse et sur ma boulimie, j’avais repris du poil de la bête et je m’étais occupée de moi en partant.

D’ailleurs cela me fait penser que je ne vous ai pas parlé d’un autre avantage des balades par rapport à la boulimie. C’est qu’en faisant cela, vous vous occupez de vous, vous prenez du temps pour vous et pour votre bien-être. En sachant que lorsqu’une personne est boulimique, elle a tendance à se dévaloriser et à ne pas beaucoup s’occuper d’elle, ces petits moments dans la nature lui permettent de prendre du temps pour s’occuper d’elle et de se faire plaisir. Et apprendre à s’occuper de soi et de son bien-être est aussi très important pour guérir de la boulimie.
 
 

Conseils pour profiter pleinement des balades de la nature dans la guérison

 
Le premier conseil le plus important est de promener seul. Si vous promenez avec quelqu’un, vous allez peut-être profiter des ondes positives de la nature, mais vous ne pourrez faire aucun recul nécessaire sur votre vie car vous serez occupé à discuter avec d’autres personnes. Il est indispensable que vous soyez seul pour pouvoir réfléchir pleinement à votre situation et trouver des solutions.

De même, laissez vos écouteurs à la maison, même si vous pensez que ça aide à vous détendre. Votre cerveau va être tout de même un peu occupé à écouter les paroles et la musique et il ne sera pas suffisamment disponible pour réfléchir et prendre le recul nécessaire sur votre vie. Je déconseille donc de les prendre, même si la musique vous détend encore plus. N’oubliez pas que le plus utile dans ces balades et de profiter des ondes positives de la nature mais aussi de réfléchir sur vous-même et sur votre situation qui ne va pas.

Si vous êtes dans une grande ville comme Paris, il est plus difficile de trouver des lieux pour aller promener. Essayez de trouver un grand parc près de chez vous, même si vous devez prendre le métro ou la voiture. Choisissez un parc où vous pouvez facilement vous promener pendant une heure. Si possible, trouvez un endroit où il y a le moins de promeneurs possible, sinon vous allez être distrait par les gens, le regard des autres ou les enfants qui crient.

Evitez toutefois les endroits où personne ne vont, surtout si vous êtes une femme. Cela n’est pas très sécurisant de se retrouver en pleine nature toute seule, surtout le soir, lorsqu’il commence à faire nuit. De plus, si vous avez tendance à avoir facilement peur, vous promener dans ces endroits va engendrer de la peur chez vous et donc encore plus d’émotions négatives. De plus, vous allez passer plus de temps à vous préoccuper de votre sécurité que de réfléchir à votre vie et à comment l’améliorer. Alors que c’est tout le contraire que vous recherchez.

Essayez de faire une balade par jour d’une heure. Si vous pouvez faire plus, c’est encore mieux. Si vous ne pouvez faire que 30 minutes par jour, c’est déjà ça. Mais l’idéal est au moins une heure pour avoir suffisamment le temps de vous ressourcer et de réfléchir sur vous-même. Et chaque jour si possible. Même si vous pensez que vous êtes bien pendant votre journée, cela sera toujours bénéfique car ça vous apportera encore plus d’ondes positives, ça vous maintiendra dans la détente et ça vous permettra toujours de réfléchir sur des aspects de votre vie et de les améliorer.

Choisissez donc un endroit calme, avec peu de monde, où vous êtes seul et que vous pouvez vous centrer pleinement sur vous-même pour pouvoir faire une balade d’une heure par jour si possible.

J’espère que cet article vous a plu. Si vous souhaitez aller un peu plus loin dans votre guérison de la boulimie, vous pouvez télécharger mon programme gratuit « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Je vous explique mon histoire, comment j’ai réussi à m’en sortir et quelles sont les 6 étapes les plus importantes que vous pourrez commencer à travailler pour guérir de la boulimie. Pour recevoir ce programme, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre email à droite de cet article et je vous envoie tout cela par mail, pendant 8 jours.

Je vous souhaite à tous de guérir car vous le méritez et je crois très fort en vous 🙂
 

Retour vers la page d’accueil : Sortir de la Boulimie
 
 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

2 réflexions au sujet de « Pourquoi me PROMENER seul dans la nature m’aide à sortir de la BOULIMIE ? »

  1. Aline dit :

    Bel article. Je ne suis pas boulimique, mais je confirme les bienfaits des balades dans la nature, seule en accord avec soi-même, à condition en effet de se sentir en sécurité : c’est l’occasion d’exercer son intuition.

    Pour ce qui est du positif et du négatif, on passe de toutes façons de l’un à l’autre : ce qui n’est pas normal, c’est de rester statique dans un seul pôle. Il faut que ça circule, tout comme la  nourriture : on a faim puis plus faim, ça circule. La nature n’est pas statique : c’est peut-être cela que l’on apprend en s’y promenant. L’instant présent, naturel, sans pensées. Cela fait faire des prises de conscience, oui. A condition que la réflexion ne soit pas que mentale.

    Répondre
  2. Magali Le Roux dit :

    Oui je suis d’accord que la nature n’est pas statique. D’ailleurs quel plaisir que d’entendre le chant des oiseaux ou des feuilles bouger!

    Qu’entends-tu par une réflexion pas que mentale? Que veux-tu dire?

    Magali

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés