Aller au contenu

Pourquoi me BATTRE pas contre la boulimie mais AVEC elle ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 
 

La plupart des personnes qui veulent se sortir de la boulimie essaient de se battre contre elle et l’éviter. Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi cela vous freine dans votre guérison.

 
 

Pourquoi avez-vous tendance à vouloir vous battre contre la boulimie?

 

Je discutais ce matin à propos de la boulimie et de comment j’ai réussi à m’en sortir et j’ai réalisé qu’il y avait quelque chose qui m’avait propulsée dans la guérison : je ne me battais plus contre elle mais avec elle. Je vous explique tout cela.

Quand une personne est boulimique et qu’elle veut guérir, elle a tendance à vouloir faire le maximum pour éviter les crises ou les diminuer. Son objectif est d’en finir avec la boulimie et supprimer cette souffrance. Est-ce votre cas? Il y a fort à parier que oui.

Alors dans le principe, vous avez totalement raison. Oui je suis d’accord sur l’idée de vouloir guérir de la boulimie et vivre une vie normale. Cette maladie est une véritable souffrance, elle contrôle votre vie. Quoique vous faites, elle est toujours présente et se manifeste parfois plusieurs fois par jour avec les crises. Elle se manifeste aussi en dehors des crises, puisque vous avez tendance à éviter certains aliments, à restreindre vos repas, ou inversement à manger plus, entre autres.

Mais n’avez-vous pas remarqué que plus vous vous empêchiez de faire des crises de boulimie, et plus vous en faites? Ou alors vous arrivez à vous en empêcher quelques temps mais vous replongez rapidement tellement c’est trop dur de résister aux crises.

En fait le problème vient du fait que vous vous battez contre la boulimie. Vous faites tout pour l’éloigner de votre vie, vous faites tout pour qu’elle disparaisse et qu’elle vous laisse vivre tranquillement et profiter d’avoir une vie normale comme tout le monde.

Mais au final, c’est comme si vous vous battiez contre un dragon. Franchement, est-ce que vous pensez pouvoir faire le poids face à un dragon? Ca m’étonnerait fortement. Le dragon est bien plus fort que vous et il reprend facilement le contrôle sur vous.

Pour la boulimie, c’est exactement la même chose. Quoiqu’il arrive, elle reprendra systématiquement le contrôle sur votre raison. C’est comme pour les régimes. Sauf si vous avez une volonté de fer et que vous avez un objectif extrêmement motivant, mais en général vous arrivez à restreindre votre alimentation et à éviter de nombreux aliments 1, 2, 3 jours ou peut-être un peu plus, et après vous craquez. Je dis pas que c’est le cas pour tout le monde, mais du moins pour les personnes boulimiques c’est très dur de tenir un régime sans craquer rapidement. C’est le même principe que pour la boulimie.

Donc plus vous allez essayer de vous battre pour mettre fin à cette boulimie en résistant aux crises et aux pulsions alimentaires, moins vous arrivez à guérir de la boulimie.

 
 

Pourquoi je vous conseille de vous battre avec la boulimie ?

 

Au lieu d’essayer de résister à la boulimie, il est important que vous vous demandiez pourquoi vous êtes boulimique. En effet, si vous êtes boulimique, ce n’est pas par hasard, ce n’est pas la nature qui a décidé que bim… ça tomberait sur vous.

Si vous êtes boulimique, c’est qu’il y a des raisons profondes. Vous avez en fait des problèmes de personnalité. Plus précisément, vous avez un gros manque de confiance en vous, vous avez des difficultés à accepter et à exprimer vos émotions, vous avez des croyances à votre sujet, vous attachez trop d’importance à l’image de votre corps et au regard de l’autre. Voilà les principales raisons, mais il y en a bien d’autres. Certaines sont communes à chaque personne boulimique et d’autres sont différentes selon les individus.

Ce sont toutes ces raisons qui font que vous êtes devenu boulimique. En fait, vous auriez très bien pu vous tourner vers d’autres addictions comme l’alcool ou la drogue ou vous auriez pu tomber gravement malade et avoir un cancer. Mais vous aviez déjà un fort intérêt pour la nourriture et la boulimie a été trop l’addiction la plus adéquate pour répondre à votre souffrance.

En fait, la boulimie est uniquement le symptôme de votre souffrance intérieure. Avant d’être boulimique, vous vivez déjà un énorme mal-être que vous n’aviez peut-être pas ou peu remarqué. Et votre corps a un jour craqué et a décidé de vous lancer une sonnette d’alarme : la boulimie. En vous faisant devenir boulimique, votre corps a voulu vous dire « hey, écoute-moi, c’est très important, je souffre terriblement et tu dois m’aider ». La boulimie, c’est en fait la façon à votre corps de s’exprimer pour vous dire qu’il ne va pas bien et qu’il faut absolument que vous vous occupiez de lui.

Maintenant, vous savez que la boulimie n’est pas là pour vous faire du mal, elle est seulement là pour que vous vous occupiez de modifier les raisons profondes qui vous font souffrir. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez sûrement entendu, ou que vous avez sûrement lu sur mon blog, que cela ne sert à rien de travailler sur son alimentation uniquement, mais que vous guérirez que le jour où vous déciderez de faire un travail psychologique.

Si on reprend les raisons que je vous ai énoncées juste avant, il va donc vous falloir améliorer votre confiance en vous, apprendre à mieux accepter et exprimer vos émotions, apprendre à ne plus prêter autant d’importance à l’image de votre corps et aux regard des autres… C’est seulement si vous faites ça que vous pourrez guérir durablement. C’est indispensable, sinon vous pourrez peut-être tenir quelques semaines ou quelques mois sans crise, mais vous rechuterez à la moindre difficulté.

Lorsque je vous dis que vous devez vous battre avec votre boulimie, voici ce que j’entends pas là. Acceptez de faire des crises de boulimie. Ne cherchez pas à les supprimer. Lorsque vous faites une crise, c’est que quelque chose ne va pas, que vous ressentez une émotion trop désagréable que vous n’acceptez pas et que vous n’arrivez pas à exprimer avec des mots. Je vous conseille donc de comprendre ce qui ne va pas dans votre corps, d’accepter cette émotion, de l’exprimer et d’apprendre à relativiser. Vous pouvez lire mon article comment éviter certaines crises en exprimant ses émotions pour savoir un peu plus comment faire.

En faisant cela, vous vous servez justement de votre boulimie pour modifier ce qui ne va pas et améliorer votre vie. Vous ne le savez peut-être pas et vous n’allez peut-être pas me croire, mais je peux vous dire que vous avez une chance énorme d’avoir vécu la boulimie. Cette maladie vous apprend énormément sur vous même et vous permet d’avoir une vie encore plus merveilleuse que la grande majorité des gens le jour où vous en êtes guéri. Mais vous réaliserez cela le jour où vous serez guéri.

Donc au lieu de vous battre contre le dragon de la boulimie, montez-lui dessus et allez avec lui pour vous battre pour gagner votre droit de vivre une vie merveilleuse.

Si vous souhaitez commencer à guérir de la boulimie et améliorer certains aspects de votre personnalité, comme la confiance en vous et l’expression des émotions… dont je viens de vous parler, n’hésitez pas à télécharger gratuitement mon programme « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre email à droite de cet article et je vous envoie tout le programme par mail, étalé sur 8 jours.

Je vous souhaite du plus profond de mon coeur de guérir car vous le méritez grandement et je sais que vous en êtes tout à fait capable 🙂

 
 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés