Aller au contenu

Pourquoi je manque de MOTIVATION et de VOLONTE pour arrêter les CRISES ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

Dans cet article, je souhaite aborder un sujet qui vient de m’interpeler et qui concerne TOUTES les personnes boulimiques. Il s’agit de la motivation et de la volonté à arrêter les crises de boulimie et à guérir. Une personne pense manquer de volonté quand elle rechute. Et pourtant elle se trompe. Je vous explique pourquoi.    

 

Pourquoi avez-vous l’impression de manquer de motivation et de volonté pour arrêter les crises ?
 
Chaque personne boulimique est confrontée à au problème suivant. Après chaque crise, elle se dit que c’est la dernière et que cette fois-ci, elle va arrêter les crises et mieux contrôler son alimentation. Est-ce que vous vous reconnaissez dans cette situation? Je parie que oui et même très souvent!

En fait c’est tout à fait normal. Après chaque crise, vous avez réussi à extérioriser notre mal-être et vous ressentez un apaisement dans votre corps et au niveau de votre envie de manger. Même si vous culpabilisez et que vous vous sentez mal, votre corps a pu supprimer toutes les tensions qu’il ressentait et qui l’ont poussé à faire une crise de boulimie.

Et comme vous êtes apaisé et que vous ne ressentez plus ou très peu le besoin de faire une nouvelle crise, vous pensez pouvoir être capable de vous contrôler à l’avenir car, à cet instant T, vous arrivez à contrôler votre corps et vous n’avez plus envie de faire de crise.

Donc vous pensez qu’avec toute votre volonté et votre motivation à ce moment, vous allez pouvoir vous contrôler et ne plus faire de crise à l’avenir.

Mais quelques heures ou quelques jours plus tard, vous ressentez à nouveau le besoin urgent de faire une crise et vous n’arrivez plus à vous contrôler face à la nourriture. Et vous faites à nouveau une crise. Et vous vous en voulez parce que vous avez l’impression que vous avez perdu cette volonté d’arrêter les crises. Vous vous sentez nul parce que vous dites que vous n’aviez finalement pas assez de motivation, et que vous êtes une personne incapable de rien.

Peut-être que j’exagère le portrait pour certaines personnes mais je sais que 98% des personnes boulimiques ressentent tout cela, à des degrés différents.

En tout cas je sais très bien ce que vous ressentez car j’ai vécu ça quasiment à chaque fois que je faisais des crises de boulimie.

Mais nous allons voir maintenant que votre « échec » n’est pas vraiment un manque de volonté de votre part.

 

Pourquoi vous êtes en réalité une personne qui a énormément de volonté ?

 

Malgré ce que vous pouvez croire, une personne boulimique ne fait pas des crises par manque de volonté de s’en sortir.

Au fond, vous rêvez tous de vous en sortir de cette boulimie, mais votre corps et votre mental vous en empêchent. Si vous faites des crises de boulimie, c’est parce que vous ressentez un besoin irrésistible de mettre fin à des tensions intérieures. C’est également un moyen de combler un vide intérieur et de cacher un mal-être beaucoup plus profond.

Si vous êtes boulimique, c’est parce que vous ressentez par exemple des émotions négatives ou positives trop fortes que vous n’arrivez pas à accepter, même si vous ne vous en rendez pas compte. C’est inconscient. C’est également lié à un grand manque de confiance en soi et d’estime de soi. Tout est lié à des croyances que vous avez sur vous et sur vos actes. Je ne vais pas étaler ici toutes les raisons qui poussent une personne à faire devenir boulimique mais le mal-être est bien plus profond que seulement la peur de grossir ou de ne pas contrôler son alimentation.

Vous faites donc des crises parce que vous avez la croyance inconsciente que cela vous permettra de résoudre vos problèmes. Du coup, dès que vous ne vous sentez pas bien dans votre tête, votre corps va prendre le relais et va vous pousser à manger de façon compulsive car il croit que ça vous aidera à vous sentir mieux.

C’est tout à fait humain. Je trouve que c’est exactement comme une personne qui a très envie de dormir. Elle a beau être très motivée pour s’empêcher de dormir, il y a un moment où son corps ne tiendra plus et cherchera à tout prix à dormir. Et, malgré sa volonté, la personne va finir par s’endormir.

Pour les crises de boulimie, c’est exactement la même chose. Au bout d’un moment, votre corps, ayant appris que les crises ont des bénéfices pour vous, va vouloir à tout prix manger de façon compulsive. Vous avez donc beau avoir toute la volonté du monde, il y a un moment où cela ne suffira plus pour empêcher votre corps de faire une crise.

Vos crises de boulimie ne sont donc pas du tout liées à un manque de volonté et de motivation pour arrêter les crises.

D’ailleurs je peux vous affirmer que vers la fin de ma boulimie, lorsque j’ai commencé à guérir, j’ai arrêté de m’empêcher de faire des crises. En fait, je me disais que si je ressentais l’envie de faire une crise, c’est que mon corps en avait besoin et je ne m’en empêcher pas du tout. Par contre c’est le travail psychologique que j’ai fait sur mes croyances et sur ce qui n’allait pas dans ma vie qui m’ont permis de diminuer les crises et de guérir. Mais en aucun cas, le contrôle de mon alimentation ne m’a permis de guérir.

Par contre, je peux vous dire que vous êtes au contraire une personne très motivée et très volontaire. Car sinon, vous ne feriez plus partie de ce monde. Mais vous avez décidé de vous battre et le fait qu’après chaque crise de boulimie, vous ressentez la volonté de guérir fait que vous êtes une personne très volontaire.

D’ailleurs je dis toujours que les personnes boulimiques sont des personnes extraordinaires car elles sont une qualité très forte : la persévérance. Quoique vous fassiez, vous avez toujours envie de vous en sortir et vous êtes très courageux d’affronter la boulimie et la vie avec cette maladie. C’est vraiment très difficile à vivre et vous ne baissez jamais les bras, même si parfois vous avez des périodes de démotivation. Mais au fond de vous, vous avez toujours l’espoir de guérir. Rendez-vous compte : vous avez rechuté des dizaines, des centaines, des milliers de fois et à chaque fois vous vous relevez en vous disant que vous allez y arriver et arrêter les crises. Franchement, si ça ce n’est pas de la persévérance, je me demande ce que c’est alors. Très peu de gens seraient capable de persévérer autant que vous. Alors même si vous avez du mal à me croire, je peux vous assurer que vous avez d’énormes qualités, dont la persévérance.

Vous êtes donc des personnes très motivées et très volontaires. Il vous manque juste de connaître les clés pour vous en sortir et d’avoir le déclic qui vous permettra de guérir. N’hésitez pas à télécharger mon programme gratuit juste à droite de cet article pour connaître les principales clés qui m’ont permis de guérir de la boulimie et qui vous aideront également à vous en sortir.

N’hésitez pas également à me poser vos questions ou vos remarques dans les commentaires ci-dessous et à partager cet article si vous l’avez aimé.

Je vous souhaite à tous et à toutes d’y arriver, car vous en êtes tout à fait capable 🙂



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés