Aller au contenu

Pourquoi CONTROLER mon ALIMENTATION augmente mes CRISES DE BOULIMIE ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

Dans cette vidéo, je vais vous expliquer pourquoi le fait de contrôler son alimentation a tendance à augmenter les risques que vous fassiez une crise de boulimie et comment faire pour améliorer son alimentation sans augmenter ce risque.

 

 


 
 
Transcription de la vidéo
 
 
Pourquoi et comment le fait de contrôler son alimentation influence la fréquence des crises de boulimie ?

 

J’ai moi-même essayé de nombreuses fois de moins manger, de manger uniquement des aliments light, de faire attention à ce que je mange. J’ai également essayé de ne pas acheter de gâteaux ou quoique ce soit. Tout cela dans l’objectif de réduire les crises de boulimie et de mieux contrôler mon poids.

Mais à chaque fois, c’était un échec car, plus je me focalisais sur mes habitudes alimentaires, plus je me sentais frustrée et plus je faisais de crises de boulimie.

J’ai donc remarqué que le contrôle de son alimentation avait tendance à déclencher non pas la réduction des crises de boulimie comme voulu, mais à les augmenter.

En fait, j’ai compris avec le recul que c’est tout à fait normal car, je me focalisais sur la perte de poids, sur le fait de ne pas manger certains aliments qui faisaient « grossir » d’après moi.

Et quand notre inconscient se focalise sur quelque chose, il a tendance à attirer cette chose. Donc si on se focalise l’idée de ne plus faire de crises de boulimie, de ne plus manger de chocolat ou de ne pas grossir , notre inconscient va se focaliser sur « crise de boulimie », sur « manger du chocolat » ou « grossir ». Et il va alors attirer cette chose.

Oui mais vous allez me dire que votre idée était de NE PLUS faire de crise ou de NE PLUS manger de chocolat. Justement, il faut retenir que l’inconscient ne comprend pas les négations. Cela ne sert donc à rien de vous focaliser sur les « ne plus » ou « ne pas » car vous allez déclencher l’effet inverse.

Cela peut vous surprendre mais c’est ce qui fait la complexité de notre cerveau.

Si vous avez du mal à me croire ou à comprendre ce que je viens de vous expliquer, je vous conseille de vous observer les prochains jours. Si vous avez tendance à vous dire « bon c’est décidé, dès demain j’arrête de manger des produits sucrés », « à partir de maintenant je vais manger que des produits qui ne font pas grossir pour éviter de prendre du poids » ou « j’arrête de faire des crises de boulimie dès maintenant », observez votre comportement par la suite.

Vous allez sûrement remarquer que vous avez tendance à faire le contraire. Vous allez donc avoir encore plus envie de faire des crises ou de manger des produits gras ou sucrés.

Ce comportement contraire est également du aux frustrations. En réalité, lorsque votre inconscient se focalise sur un type d’aliment par exemple, votre corps va alors avoir encore plus envie de ce type d’aliment. Et le fait de focaliser votre attention sur ces aliments et que ce soit interdit va générer en vous des frustrations.

Les frustrations vont alors grandir et vous pousser à consommer cet aliment pour atténuer cette sensation désagréable de frustration.

Ce sont les raisons pour lesquelles le fait de contrôler son alimentation et de s’empêcher de manger certains aliments ont tendance à augmenter les crises de boulimie. C’est également vrai lorsque vous focalisez votre attention sur l’idée de ne plus faire de crises de boulimie.

 

Que faire alors pour améliorer son alimentation sans augmenter les crises de boulimie ?

 

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de MANGER TOUT CE QUE VOUS VOULEZ.
Faites-vous plaisir, on est pas sur terre pour se gâcher la vie et se frustrer de tout. Manger librement est un excellent moyen de diminuer les crises de boulimie.

Ca peut être une idée dérangeante pour certains d’entre vous car l’idée de manger un gâteau ou un produit gras est impossible à accepter. Pourtant je peux vous garantir qu’avec mon expérience de 8 ans de boulimie et mes diverses expérimentations, j’ai nettement remarqué que plus je m’interdisais certains aliments, plus je me sentais frustrée et plus j’avais besoin de manger ces aliments et mes crises augmentaient.

Inversement, lorsque j’ai essayé durant certaines périodes de ne plus m’interdire de manger des aliments, mais de me faire plaisir sans frustration et sans culpabiliser, mes crises diminuaient.

J’avais même essayé pendant une semaine de ne manger uniquement des produits gras et sucrés pour voir ce que ça donnait, en étant très attentive à mes sensation de faim et de satiété. Et je peux vous dire que j’ai été heureuse car je me faisais vraiment plaisir, je n’avais pas envie de faire de crise car je n’avais aucun interdit et aucune frustration. J’ai même perdu environ 300 grammes.

Je vous conseille donc d’essayer pendant quelques jours de suivre la même démarche que moi, c’est à dire de ne manger que des aliments que vous vous interdisez d’habitude. Et surtout faites très attention à vos sensations de faim et de satiété, en ne mangeant que lorsque vous avez faim et en arrêtant dès que vous sentez que votre plaisir à manger un aliment diminue.

Voici un autre exercice à faire en parallèle en rapport avec ce dont on a parlé précédemment sur les pensées inconscientes. Tournez vos phrases négatives en phrases positives. Par exemple, au lieu de vous dire « je ne veux plus grossir », dites-vous plutôt « je veux me sentir légère ». Utilisez le mot « léger » plutôt que « maigrir » car le mot « maigrir » est plutôt mal perçu par notre inconscient et fait trop référence au mot « grossir ». De plus, quand vous allez utiliser le mot « léger », vous allez inconsciemment ressentir l’effet que ça fait dans votre corps. Et cela va vous permettre de mieux visualiser et attirer ce que vous souhaitez.

De même, au lieu de vous dire « je ne veux plus manger des produits sucrés ou gras », dites-vous « je veux manger des produits sains, salés, légers, hydratants… ». Le principal est d’utiliser un mot ou une idée positifs dont la pensée vous procure une sensation agréable.

Essayez ces deux exercices pendant quelques jours et observez votre comportement. Et n’hésitez pas à les appliquer le plus souvent possible. Cela vous fera avancer vers votre processus de guérison.

Dites-moi alors dans les commentaires si cela vous a permis de diminuer vos envies de crises et si vous avez l’impression d’être plus libre dans vos habitudes alimentaires. Vous pouvez également me poser vos questions dans les commentaires, j’y répondrais avec plaisir !

Si vous souhaitez aller plus loin dans la guérison de la boulimie, n’hésitez pas à télécharger mon programme gratuit “les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie”. Je vous y donne mon histoire, comment j’ai réussi à me sortir de la boulimie et les principales étapes à réaliser pour commencer votre guérison. Pour cela, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre email dans le formulaire à coté de cette vidéo et je vous envoie ce programme par mail, étalé sur 8 jours.

En tout cas, je crois vraiment en vous et en votre guérison car je sais que vous êtes tout à fait capable d’y arriver et vous le méritez 🙂
 
 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

5 réflexions au sujet de « Pourquoi CONTROLER mon ALIMENTATION augmente mes CRISES DE BOULIMIE ? »

  1. Renata dit :

    merci Magali pour cette vidéo!
    Justement je n’achète plus de la glace car si non, tout y passe. Et je ne suis pas frustré quand il n’y en a pas.Mais c’est la seule chose qui disparait… je ne dois pas être une “vraie”?

    Je suis d’accord que moins on est obsédé par le poids, mieux on se porte. !!!

     

    Répondre
  2. Renata dit :

    merci Magali pour cette vidéo!
    Justement je n’achète plus de la glace car si non, tout y passe. Et je ne suis pas frustré quand il n’y en a pas.Mais c’est la seule chose qui disparait… je ne dois pas être une “vraie”?

    Je suis d’accord que moins on est obsédé par le poids, mieux on se porte. !!!

     

    Répondre
    • Magali Le Roux dit :

      Le principal est que tu te fasses plaisir quand tu en as vraiment envie. S’il n’y a pas d’interdiction et de frustration, alors tout va bien 🙂

      Magali

      Répondre
  3. Renata dit :

    Magali, ce commentaire ne correspond pas à cette vidéo???

    C’est hors sujet ici.

    Pour cette vidéo j’allais te dire que c’est une excellente idée de se répéter tous les jours (matins) les raisons positives… on oubliais si vite!

    Merci pour les techniques!

     

    Répondre
    • Magali Le Roux dit :

      Et oui, on a tendance à bien souvent penser ce qu’on ne veut pas et ce qui est négatif et on ne comprend pas pourquoi ça ne fonctionne pas ensuite. Mais le fait de voir en positif change tout !

      Magali

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés