Aller au contenu

BOULIMIE : Pourquoi le physique n’est pas important pour moi ? – #5 Rome



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


Nouvelle destination : Rome. Je vous y partage mes aventures, mes repas et je vous fais visiter. Je vous explique aussi pourquoi la beauté physique n’est pas importante pour moi et en quoi ce que je vais vous dire peu vous aider à sortir de la boulimie.

physique important boulimie

 

Boulimie : Pourquoi le physique n’est pas important pour moi ?

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.

Programme gratuit “les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie”
Cliquez ici pour suivre mon voyage en Europe et découvrir d’autres conseils sur la boulimie

Boulimie : Pourquoi le physique n’est pas important pour moi ?

Pourquoi est-ce que le physique n’est pas si important que ça pour moi ?

Bonjour et bienvenue sur Sortir de la Boulimie. Ici Magali LE ROUX, ancienne boulimique pendant 8 ans. Aujourd’hui je suis là pour vous aider à vous sortir vous aussi de la boulimie, si j’ai réussi : vous pouvez y arriver.

Dans cette vidéo je vais vous faire visiter la nouvelle destination de mon voyage en Europe (je vous en dirai plus un peu plus tard). Je vous ferai visiter un peu de cette ville, je vous montrerai aussi ce que j’ai mangé dans la journée. Je vous expliquerai pourquoi, pour moi, le physique n’est pas si important que ça et pourquoi mettre moins d’importance sur le physique peut vraiment vous aider à sortir de la boulimie.

Avant de vous montrer cette vidéo, si vous voulez en savoir un petit peu plus sur la boulimie : sur les principales causes de la boulimie, avoir des conseils pour vous en sortir, aussi connaître mon histoire et comment j’ai réussi à sortir de la boulimie… je vous invite à vous inscrire sur le lien juste en dessous de la vidéo pour recevoir le programme gratuit « Les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie ». Je vous dis à tout de suite pour la prochaine destination…

Voilà, départ de milan, il pleut un petit peu… et c’est parti pour la prochaine destination !

Bien arrivée à Rome, c’est parti pour 4 jours à Rome. Je suis dans un « airbnb » où il y aura des français apparemment. Il y aura plusieurs personnes donc ça va être sympa car je ne serai pas toute seule comme la dernière fois. Il y aura un peu de monde, ce sera comme une sorte de coloc, ça va être assez marrant je trouve… et il y aura le petit déjeuner aussi compris dedans.

Nous sommes dans les rues de Rome, je ne vais pas me mettre dans des endroits où il y a beaucoup de monde sinon vous n’allez pas m’entendre et ça va être juste « le bordel »… donc je m’éloigne un petit peu.

Je vous disais que pour moi le physique n’est pas si important que ça… Pour vous donner une petite idée, dans mon enfance et pendant pas mal d’années : je détestais mon physique. Vraiment je pensais que je n’étais pas belle, que je ne plaisais pas, je me renfermais sur moi, j’étais plutôt triste (pas tout le temps)… en tout cas je n’étais pas comme maintenant.

Après, j’ai eu une période où, comme je pensais que je ne plaisais à personne : forcément je n’attirais personne puisque j’avais cette croyance là. Ensuite, j’ai commencé à plutôt me montrer, je me suis rendu compte que je n’étais pas si moche que ça et donc j’ai voulu plaire aux autres. Je faisais tout pour plaire aux autres, je faisais tout pour attirer et j’avais des retours par rapport à ça…

Par contre, quand je n’attirais pas ou quand une personne me montrait que je ne lui plaisais pas : je me sentais bizarre, je me sentais vide en fait. Je croyais beaucoup en l’apparence et au final je me sentais vide de l’intérieur…

Alors que maintenant et parce que j’ai beaucoup augmenté l’amour de moi (avant je ne m’aimais pas vraiment donc…), disons qu’aujourd’hui : oui, j’aime mon physique, je me trouve plutôt bien, plutôt jolie… mais qu’au final c’est secondaire.

Le physique c’est une chose… aujourd’hui on est dans une société où on met beaucoup en avant le physique, on met beaucoup en avant le paraître, le fait d’avoir des choses pour montrer aux autres, de se maquiller, d’avoir tel ou tel poids… donc on est beaucoup centré sur l’apparence.

Le truc, c’est que ce n’est que quelque chose d’extérieur… ce qui est important c’est surtout ce qui est à l’intérieur : c’est ce que vous rayonnez de l’intérieur. Je dirais que plus vous allez vous sentir bien, plus vous allez rayonner de l’intérieur… et plus ça va se voir à l’extérieur.

Je sais qu’il y a pas mal de monde qui me dit : « Oh tu es rayonnante… tu es magnifique », ce sont des personnes qui me suivent sur mon blog. Mais en fait, je dirais que c’est mon âme qui rayonne, ce n’est pas mon physique. C’est mon âme qui rayonne mon intérieur : c’est ce que je suis à l’intérieur qui rayonne et qui fait que les gens me trouvent comme ça. Ce n’est pas tellement le physique car je vous ai dit qu’avant, quand j’étais plutôt triste de l’intérieur, je n’attirais pas vraiment parce que ça se ressentait de l’extérieur.

Plus vous allez vous sentir bien de l’intérieur, plus vous allez rayonner de l’intérieur, en fait plus vous allez vous sentir bien dans votre vie… et plus ça va se voir de l’extérieur, vous allez attirer des personnes. Aussi je dirais : « Et alors ? »… Que vous ayez un physique plutôt attirant ou pas vraiment, quelle importance ça a ? Pourquoi c’est si important ?

Il y a autre chose quand même dans le vie que d’avoir un physique qui plaît, que d’avoir 3 kg en moins… Est-ce que vous avez vraiment de vous dire à la fin de votre vie : « Ben, finalement… j’ai passé toute ma vie à essayer de faire 3 kg de moins (voire peut-être 5 ou 10 ou plus…) » ?

Vous dire que vous avez passé toute votre vie à essayer de perdre des kilos, que vous avez passé toute votre vie à essayer de plaire aux autres, à vous interdire de manger certains aliments, à vous empêcher de profiter de manger ce que vous aviez envie… Est-ce que vous avez vraiment envie de vous dire ça à la fin de votre vie : « Je suis passé à côté de ma vie » ?

Vous ne pensez pas qu’il y autre chose dans la vie qui est plus important ? Comme profiter de la vie, profiter des plaisirs que vous pourriez avoir, expérimenter et faire des choses que vous avez envie de faire… Est-ce que ce n’est pas plutôt ça l’important ?

Qu’est-ce qu’on s’en fout de votre physique ? Mis-à-part pour plaire à quelqu’un, dans votre vie au quotidien est-ce que ça a vraiment tant d’importance que ça ? Par exemple, si vous regardez mes premières vidéos, mes cheveux n’étaient pas top top… même là ils ne le sont pas (ils ont été beaucoup mieux que ça), ou alors quand je n’ai plus beaucoup de maquillage… Et alors ??? Je m’en fous ! Ça ne m’empêche pas de faire des vidéos…

Là je suis quasiment au naturel, ça ne m’empêche pas de faire des vidéos pour vous apporter. Pour moi ce qui est important c’est ce que je vous apporte, c’est ce que je vous transmets et l’aide que je vous apporte. Ce qui est important pour moi c’est de m’éclater, ça ne m’empêche pas d’aimer me maquiller, d’aimer me faire belle… Ce que je veux dire c’est que si je ne le fais pas : ce n’est pas grave, ça ne m’empêche pas de vous livrer mes messages, ça ne m’empêche pas de profiter…

C’est pour ça que je voulais dire : au final est-ce que c’est vraiment important le physique ? Le physique pour moi c’est chouette, tant mieux si je suis bien mais ce n’est pas la priorité. Il y a tellement d’autres choses qui sont plus importantes… Vous allez voir que plus vous allez vous détacher de l’importance du physique, et mieux vous allez arriver à accepter votre corps…

Vous allez vous sentir beaucoup mieux, vous allez pouvoir manger beaucoup plus librement parce que ça va avoir beaucoup d’impact. Vous allez apprendre à vous aimer tel que vous êtes, à vous accepter tel que vous êtes… et c’est très important pour sortir de la boulimie.

Si je vous dis ça, même je sais que c’est dur de penser ça, mais si je vous dis ça c’est pour vous donner des déclics, pour vous aider… Bon on va faire un petit tour de Rome encore !

Petite pose au restaurant, j’avais envie de verdure et je ne savais pas trop quoi prendre, j’avais envie de fraîcheur : salade mozzarella avec un petit verre de vin… pour bien finir la journée.

Vous voyez, si vous osez sortir de votre zone de confort, vous découvrez tellement de belles choses… Mais quand vous restez dans votre zone de confort et que vous restez dans vos peurs, vous pouvez passer à côté de tellement de belles choses.

Une fois de plus j’ai suivi mon intuition et je suis rentrée en marchant au lieu de prendre le bus… et voilà ce que je découvre : c’est juste merveilleux ! Voilà cette journée est terminée…

Si vous avez aimé cette vidéo, que vous avez appris beaucoup de choses, que vous avez eu des déclics, n’hésitez pas à mettre un « J’aime » juste en dessous et à la partager si vous pensez qu’elle peut vraiment aider d’autres personnes… Je serai très heureuse d’aider d’autres personnes.

Si vous voulez être au courant des prochaines vidéos, vous pouvez vous abonner sur ma chaîne Youtube ou vous inscrire sur le lien juste en dessous pour recevoir un mail à chaque fois qu’une nouvelle vidéo est publiée. Comme ça, vous pourrez suivre les prochaines vidéos de mon voyage, apprendre plein de choses et découvrir plein de beaux paysages…

A bientôt…

 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

4 réflexions au sujet de « BOULIMIE : Pourquoi le physique n’est pas important pour moi ? – #5 Rome »

  1. Cécile dit :

    Tu as beaucoup de courage. Je suis à Madrid pour 3 jours et c’est extrêmement difficile à gerer pour moi. J’ai l’impression de passer mon temps à manger moi qui suis habituellement bien en confort dans ma routine travail + sport + repas léger. En fait je me rends compte que quand je sors de ma routine c’est la panique…

    Mon premier réflexe de survis face à cette période compliquée : me rendre sur ton blog ! Et je ne suis pas déçue, tu es toujours là fidèle au poste et mieux : tu partages tes expériences de voyages.

    Je suis travaillée par mon retour à la routine, impatiente de reprendre mon rythme Lundi et je ne profite pas de mon voyage. C’est bien décevant…

    Quoi qu’il en soit ! Merci infiniment pour ton aide !

    Répondre
    • Magali Le Roux dit :

      Cécile,

      je vois très bien ce que tu ressens car je ressentais la même chose quand je sortais de ma routine pendant la boulimie. Je ne supportais plus ce manque de contrôle sur ma nourriture et tous ces changements. Surtout que selon où on se trouve, la nourriture peut-être plus calorique ou je ne sais quoi, que chez soi.
      Comment je fais ? Je le partage beaucoup sur le blog : j’ai appris à lâcher prise sur la nourriture, à faire confiance à mon corps, à mes sensations, à ne plus me prendre la tête avec la nourriture et mon corps car j’ai appris à voir le bonheur ailleurs que dans ce contrôle superficiel.
      Aussi, quand je ressens l’envie de manger comme chez moi, c’est plutôt quand je commence à avoir des problèmes de digestion dus à une alimentation trop grasse ou trop différente, ou parce que mes petites habitudes alimentaires me manquent au même titre que mon petit chez moi et mes petites hatitudes quotidiennes. Rien à voir avec le poids ou le besoin de contrôler mon alimentation.

      Magali

      Répondre
  2. isabelle giroux dit :

    j ai enfin pu écouter la vidéo, la maladie nous empêche de profité de la vie, c est tellement vrai, l obsession nous habite du matin au soir et il n y a plus rien qui existe, tant que la maladie va être la, je vais juste survivre et non vivre, merci j attend la prochaine vidée.

    Répondre
    • Magali Le Roux dit :

      Isabelle,

      c’est certain que quand on y prête attention, on se rend compte qu’il y a tellement de choses dans la vie qui vaut bien plus notre attention, qui nous apporte plus de bonheur. Alors à nous de choisir ce qu’on veut vivre dans notre vie à chaque instant 🙂

      Magali

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés