Aller au contenu

Mes HABITUDES ALIMENTAIRES de femme guérie de la BOULIMIE



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


   

J’ai décidé de faire cette vidéo car, je trouve ça super de vous donner des conseils pour changer votre vie, mais je sais que le cerveau humain aime bien prendre exemple sur ceux qui réussissent. Alors j’ai décidé de vous partager mes habitudes alimentaires. 

 

Cliquez ci-dessous pour visualiser la vidéo 
 
     
 
Transcription de la vidéo 

 

Le rythme de mes repas

 

Alors autant vous dire que le rythme de mes repas est généralement fixe et en même temps souple. Je m’explique.

 

La plupart du temps, je mange quand j’ai faim. Donc quand je me réveille le matin, si je n’ai pas faim, je me prends un bon thé ou un bon café (je prends du café de pissenlit, c’est un peu comme de la chicoré et c’est bien meilleur pour la santé que le café).

Si j’ai faim en me réveillant, ou un peu après dans la mâtiné, je vais me faire un bon petit déjeuner. En fait ce petit déjeuner dépend de ma faim. Si mon estomac crie famine, je vais manger copieusement. Si c’est une mini faim, je vais me contenter d’un mini petit déjeuner. Je m’adapter à ce que mon corps veut. Je vous dis juste après ce que je mange.

Si j’ai petit déjeuné assez tôt et que j’ai un petit creux dans la matinée, je vais manger une bricole pour me caler, genre un fruit.

Ensuite je mange généralement entre midi et 14h. Là encore, je mange généralement lorsque j’ai faim. Bon j’avoue que le fait d’être assez souvent seule et de travailler de chez moi m’aide beaucoup car je n’ai aucune contrainte horaire. Par contre, si je dois m’adapter à des horaires ou au rythme des autres, je vais tout de même manger, même si je n’ai pas très faim. Mais j’adapterai la quantité de mon repas en fonction de ma faim.

Dans l’après-midi, il m’arrive parfois de manger un petit quelque chose quand j’ai faim ou par gourmandise.

Et oui je suis un grande gourmande, surtout de glaces! Et puis j’adore manger.

Le soir je mange entre 19h et 21h selon l’heure à laquelle je suis chez moi et toujours selon la même raison : quand j’ai faim.

Donc pour résumer, le rythme de mes repas varie selon ma faim et la quantité de mes repas varie selon…ma faim.

Et je m’arrête quand je n’ai plus faim la quasi totalité du temps.

Il m’arrive de temps en temps de grignoter un truc ou de manger de la glace par gourmandise, sans avoir faim. Tout simplement parce que ça me fait plaisir. Et je ne culpabilise pas du tout. D’ailleurs en écrivant ces lignes, je me rends compte à quel point j’ai changé mon rapport avec l’alimentation et à quel point je me sens beaucoup plus libre de manger ce que je veux et quand je veux.

   

Les aliments que j’ai l’habitude de manger

 

Je ne m’interdis absolument aucun aliment. Si j’en ai envie, je m’autorise à manger des gâteaux, des biscuits, des glaces. Bon les glaces, j’essaie de ne pas en acheter trop souvent car je suis capable de manger un demi-pot en une seule fois tellement j’adore ça (si j’ai pas trop mangé avant). Mais là, ce n’est pas de la boulimie ou de l’hyperphagie, c’est de la gourmandise. On dit que la gourmandise est un vilain défaut. Personnellement, je trouve que la gourmandise est une belle qualité car ça montre qu’on sait se faire plaisir. Par contre, là où ça pose problème, c’est si on culpabilise après avoir mangé. Ce qui n’est plus mon cas depuis que je suis guérie de la boulimie.

Globalement, j’essaie de manger le plus possible bio. Après tout dépend du prix et où je me trouve. Mais j’essaie de manger un maximum d’aliments bons pour la santé car je respecte mon corps et je veux le nourrir de bonnes choses. En plus, ce qui est chouette dans les magasins bio, c’est qu’il y a plein de céréales différentes et de choses originales à tester.

Pour la même raison de la santé, j’évite le plus possible les produits préparés. Je préfère prendre des produits de base comme des céréales et des féculents à cuire, des légumes, des fruits, des oeufs, du tofu, de la viande fraîche. Et je me fais des petits plats ou des petites mixtures en ajoutant du soja cuisine, de la sauce soja et des épices. Je trouve ça super bon, sain et je peux varier les saveurs quand j’en ai envie. En plus, j’adore cuisiner donc ça tombe bien. Quand je peux, je cuis mes légumes dans un cuit-vapeur pour garder les vitamines et les saveurs.

Je fais plus rarement des gâteaux car, même si j’aime ça, j’en ai rarement envie. Mais quand j’en mange, je préfère me les faire moi-même. C’est tellement meilleure en goût, tellement moins cher et je suis fière de moi quand je réussis de nouvelles recettes.

J’essaie également de manger le plus souvent végétarien. Pourtant, il y a quelques mois, je pensais ne pas pouvoir me passer de poulet, de poisson ou de jambon. Mais vu que je fais plus attention à ma santé et que je sais que c’est mieux pour son corps de manger végétarien, j’ai pris cette habitude. Du coup, je cuisine beaucoup avec du tofu ou des oeufs. Par contre, je continue à manger beaucoup de comté car je trouve ça super bon. Et de temps en temps ou quand j’invite du monde, j’achète du poulet ou du poisson.

Je n’achète également jamais de beurre mais de la margarine. C’est meilleur pour la santé et j’aime le goût. Je ne cuisine qu’avec ça. Quand je cuis à la poêle, je n’en mets pas beaucoup car mon estomac ne digère pas très bien tout ce qui est cuisiné trop gras à la poêle. Par contre, j’en mets une bonne dose sur mes tartines de pain.

J’essaie également de manger un maximum de produits et céréales complets. J’achète donc des pâtes complètes, du riz complet, du pain aux céréales…C’est meilleur pour la santé et je trouve ça meilleur en goût.

Souvent je me prends un petit verre de vin le midi et/ou le soir pour l’apéro que j’accompagne avec des carottes crues trempées dans du soja cuisine et de la sauce soja.

Concernant les desserts, j’en mange pas souvent. Je me sens mieux quand je ne mange pas de dessert. Parfois j’ai envie d’un fruit alors je mange un fruit en dessert. Mais je préfère manger les fruits en dehors des repas car je les trouve plus digestes. Parfois, quand j’ai envie de finir par une touche sucrée, je vais me faire une petite tasse de lait d’avoine, de flocons d’avoine et de sirop d’agave. Ou un mélange que j’ai découvert récemment : des bananes en morceaux avec du lait de coco et du sirop d’agave. Un délice.

D’ailleurs pour le petit déjeuner, si j’ai faim, je vais parfois manger 2 grosses tartines de pain, de margarine, de comté et de jambon, parfois un bon bol de lait d’avoine, de flocons d’avoine et de sirop d’agave. Si je n’ai pas trop faim, je vais manger 1 ou 2 fruits.

En parlant de sirop d’agave, j’utilise ça à la place du sucre. C’est meilleur pour la santé car il ne provoque pas des pics de glycémie, contrairement au sucre. Cela m’évite donc d’avoir des gros coups de barre. Je parle d’ailleurs des pics de glycémie dans un autre article.

J’essaie de ne pas trop manger de confiture, de nutella et de gâteaux industrialisés parce que ce n’est pas terrible pour la santé. En fait, disons plutôt que je n’en ai quasiment jamais envie donc je ne prive absolument pas. Par contre il m’arrive parfois d’en avoir envie ou d’avoir envie de manger du chocolat en tablettes, et là je me fais plaisir. J’en mange que quand j’en ai envie.

Pour résumer ce que vous pouvez trouver quotidiennement dans mon frigo et dans mes placards (80 à 90% bio) :

des pâtes complètes, du riz complet et d’autres céréales complêtes

du tofu

de la margarine

des légumes

des fruits

du pain aux céréales

du comté

du lait d’avoine

des flocons d’avoine

du sirop d’agave

du soja cuisine

du lait de coco

de la sauce soja

des épices

des oeufs

de la levure de bière

Ce que j’utilise de temps en temps :

du sucre roux non raffiné

de la poudre d’amande

du chocolat à 70% ou plus de cacao

du beurre

de la glace

du jambon

du poulet

du poisson

des chips

Voilà globalement ce que je mange. Enfin, je précise, ce que je mange en ce moment. Car j’ai remarqué que mes envies alimentaires sont souvent par période. Je mange souvent les mêmes choses pendant un moment et après j’en ai marre et j’ai envie de manger d’autres choses. Je fais vraiment selon mes envies et selon ce que mon corps me demande. J’ai arrêté de manger avec la tête comme avant.

   

Comment je gère les petits moments de faiblesse

 

Il est très difficile de changer ses habitudes du jour au lendemain et il m’arrive parfois encore d’avoir envie de grignoter quand je suis un peu perturbée. Par exemple, je sais que, durant les périodes où je suis pas mal stressée, j’ai plus souvent faim ou envie de manger. De même, certaines émotions ont tendance à me donner envie de manger. Mais la grande majorité du temps, c’est lié au stress.

Donc il m’arrive parfois de manger un peu plus que d’habitude. En fait, je prends cela comme un signal de mon corps qui me dit « attention, quelque chose ne va pas ». Et du coup, je me demande qu’est ce que je ressens, pourquoi je ressens ça et comment arriver à changer les choses. Les quelques fois où je mange un peu trop me permettent de mieux me comprendre et d’améliorer ma vie. Par exemple, il y a pas longtemps, je me suis rendue compte que je mangeais beaucoup plus quand j’étais avec mon copain. Et en analysant, j’ai compris qu’il mangeait très vite et qu’inconsciemment j’accélérais mon rythme pour le suivre. Mais cela me faisait manger plus et me pesait sur l’estomac. J’ai donc ensuite décidé de me forcer à suivre mon propre rythme et les quantités de nourriture dont mon corps a besoin.

Dans tous les cas, je ne culpabilise pas d’avoir trop mangé. Je me dis que de toute façon, mon corps va éliminer le surplus naturellement et que je mangerai moins au repas suivant car j’aurais moins faim. Et quand il s’agit de trop manger par gourmandise, je me sens bien car je me suis faite plaisir.

J’ai appris à écouter davantage mon corps, à la respecter et adapter mon alimentation en fonction de ses besoins. Je ne mange dorénavant plus avec ma raison mais avec mes sensations de faim, de satiété et de plaisir 95% du temps.

Est-ce que cette vidéo vous a donnés envie de me suivre? J’espère que oui. En tout cas, j’espère que tout ce que vous venez d’apprendre sur moi va vous faire beaucoup réfléchir et prendre conscience que vous aussi vous pouvez manger en vous faisant plaisir, sans prendre du poids et en écoutant les besoins de votre corps.

Ces conseils que je vous donne ne dispensent tout de même pas d’un travail en parallèle sur votre personnalité. Pour cela, je vous conseille de télécharger mon programme gratuit « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Je vous y dévoile mon histoire, comment j’ai réussi à guérir de la boulimie et quelles sont les principales clés qui vous permettront de commencer vraiment à guérir de votre boulimie. Pour le recevoir, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre email dans le formulaire à droite de cet article et je vous l’envoie par email, étalé sur 8 jours.

Ecoutez votre corps, apprenez à l’aime, vous méritez mieux que de vivre avec la boulimie. Vous méritez de guérir et vous allez y arriver 🙂

   



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés