Aller au contenu

Le lien entre l’amour et les aliments

Dans cet article, je vous partage ce que j’ai découvert ces derniers mois par rapport au lien entre l’amour et les aliments. Je vous partage également un peu plus de mon projet en lien avec le CAP pâtisserie que je prépare pour l’année prochaine.

amour et aliments

Le lien entre l’amour et les aliments

 

Cet article est issu d’un mail que j’ai écrit à une de mes clients du programme en Hypnose, en réponse au sien. Bien entendu, ce que je dis n’est pas exclusif, je ne dis pas que je détiens la Vérité et c’était en lien par rapport à son mail. Ceci est ma Vérité actuelle (qui a beaucoup évoluée depuis 2 ans d’ailleurs) et il y a d’autres aspects aussi à prendre en considération que l’alimentation pour être heureux et sortir de la boulimie. D’ailleurs, ce que je dis sur l’amour peut s’étendre à bien d’autres domaines que l’alimentation.

Mais bien sûr, je ne peux pas parler de tout et cet article est avant tout là pour vous donner à réfléchir sur des éléments et avoir une vision des choses dont on ne parle pas toujours. Je ne suis pas non plus responsable des mauvaises interprétations de ce message. Chacun d’entre vous pourra se l’approprier et voir ce qui résonne en lui ou rejeter ce qui ne résonne pas pour avancer vers le chemin qui lui est destiné et qui l’aidera à être plus heureux et plus en paix avec son alimentation, son corps et son esprit.

Bonne lecture.

Mail sur le lien entre amour et aliments

 

“…C’est très intéressant ce que tu dis sur les interprétations de CAP. Et je me mets la barre un peu plus haute que le CAP de pâtisserie classique car je veux en profiter pour expérimenter davantage les pâtisseries plus saines pour la santé et profiter de la porte d’entrée du CAP pâtisserie pour faire connaître davantage des types de cuisine plus saines (crue, vegan, sans sucre, sans gluten, sans lactose, paléo…), qui aident à mieux nourrir son corps, mais aussi l’amour de soi et la confiance en soi (oui la confiance rien que parce que c’est beaucoup plus simple à faire, difficile de rater alors que la pâtisserie classique demande bcp plus de maîtrise, de connaissance, de temps… et c’est plus facile de se planter, même pour les grands pâtissiers).

Et je découvre aussi les secrets du monde industriel avec les colorants, arômes, additifs qui doivent en réalité être divisés en 2 catégories : les additifs moins bons pour la santé et ceux très bons pour la santé. Mais ça, ça mérite aussi d’être connu car on met souvent tout dans le même panier. Donc je vois bcp plus loin que le CAP classique et je créé en réalité mon propre CAP pour être CAPable de réussir à faire changer les choses dans ce monde et avoir le CAP certificat d’aptitude professionnelle, non par sur un seul type de pâtisserie, mais sur toute la pâtisserie (minimum de maîtrise de tous les ingrédients existants et de tous les secrets culinaires dans le monde).

Je pense que les gâteaux et les pâtisseries sont souvent pointés du doigt dans les régimes et les problèmes de boulimie, de surpoids, de dépression mais je pense aussi que si on comprend bien les choses et qu’on s’y intéresse vraiment, on peut se rendre compte que les gâteaux et pâtisseries peuvent devenir le meilleur remède à la dépression, aux problèmes d’obésité, de surpoids, de boulimie… voire bien au-delà.

C’est ce que je constate petit à petit et je vois même clairement la différence dans mon corps, quand je mange ce que je cuisine ou ce que j’achète. Car j’achète aussi des gâteaux industriels (ce que je ne faisais pas pendant longtemps) pour comparer, tester le marketing, l’énergie qui y circule, l’impact sur le corps. Déjà rien que le fait que ça ait été réalisé à la chaîne par des gens ou des machines, sans passion, sans amour ou quand c’est maison, fait avec amour et passion, même si les ingrédients restent les mêmes, la différence d’impact sur le corps et le moral est considérable. Je sens que le premier est beaucoup plus vide d’énergie d’amour et le second a bcp plus d’énergie d’amour. Et dans le premier, il y a plus souvent l’envie,voire le besoin, d’en reprendre. Pas forcément parce que c’est bon, mais parce qu’il y a un manque qui fait qu’on n’est pas assez comblé, frustré et qu’on a besoin de s’en resservir (tout dépend aussi du besoin d’amour et de l’état d’esprit qu’on ressent sur le moment). Et c’est l’énergie d’amour qui guérit et nourrit profondément.

Dans les aliments naturels et encore vivants, il y a bcp plus d’amour. Mais là aussi, si on ne cuisine pas avec amour et passion, ça a plus ou moins le même impact sur le corps que si on faisait un gâteau avec des ingrédients transformés et cuits. Et puis il y a aussi le visuel qui impacte beaucoup, mine de rien.

Enfin, ce que je te dis, c’est ce que je constate avec mes analyses et mes expériences. Et je pense qu’il n’y a rien de tel que de faire ses propres expériences. Peut-être que ça peut t’aider dans ta perte de poids et ton besoin de t’aimer que tu ressens en ce moment de faire ces expériences. Le pouvoir des aliments est bien plus fort que ce qu’on peut soupçonner mais on a aussi un fort pouvoir pour transformer l’énergie des aliments. Et d’ailleurs, on dit souvent que les aliments transformés sont mauvais pour la santé. Mais là aussi il y a transformer et transformer. Si on transforme en saccageant l’aliment et les animaux qui ont donné leur lait ou des parties de leur corps (souvent le cas dans l’industriel), alors on détruit l’énergie d’amour et on le rend toxique. Mais si on le transforme en y mettant de l’amour et de la passion, en se connectant aux aliments, en les écoutant nous parler, alors on peut les améliorer et les rendre encore meilleurs pour la santé. Comme le pouvoir des massages énergétiques.

J’ai vécu aussi des expériences spirituelles très fortes ces derniers temps qui m’ont fait réaliser ça, mais je préfère garder ça pour moi pour l’instant.

Enfin voilà mon début d’expérience du CAP 🙂. J’espère que ça peut t’aider aussi dans ton cheminement. Et en t’écrivant, je réalise que ça serait bien que j’utilise ta réponse pour en faire un article. Pour que ce que je dis puisse profiter et aider d’autres personnes à se poser des questions…”

 

Mon blog sur la cuisine plaisir et santé

 

Magali Le Roux

COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés