Aller au contenu

#5 Défi 1 vidéo par jour : Joyeuses fêtes (et comment apprécier malgré la boulimie)

 

Dans cette vidéo, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et je vous explique comment mieux vivre et apprécier ces moments parfois compliqués à vivre quand on est dans la boulimie.

 

joyeuses fêtes boulimie

 

Je vous invite également, après avoir vu cette vidéo, à lire l’article d’une autre blogueuse que j’ai trouvé super pour vous aider à mieux gérer ces repas de fin d’année. Cliquez ici pour découvrir cet article pour mieux gérer les repas de fêtes.

Vidéo : Joyeuses fêtes et comment apprécier ces fêtes malgré la boulimie

 

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.

 

 

Transcription de la vidéo sur les fêtes et comment les apprécier malgré la boulimie

 

Bonjour et bienvenue sur Sortir de la Boulimie. Ici Magali LE ROUX, ancienne boulimique pendant 8 ans et Praticienne en hypnose, spécialisée dans la guérison de la boulimie.

Dans cette vidéo je voudrais vous souhaiter de bonnes fêtes puisque nous sommes le 24 décembre. Je voudrais vous souhaiter de passer de bons moments, que vous soyez avec votre ami, votre famille, des amis… ou peut-être même certaines personnes qui sont seules… Mais ce n’est pas parce que vous êtes seul que vous ne pouvez pas profiter vous aussi, à votre manière, de ces moments de fêtes. Ces moments à l’origine joyeux.

Je voulais aussi vous partager quelques conseils pour mieux gérer cette situation parce que je sais que pour Noël, souvent, ce sont des repas qui sont très copieux, qui sont très lourds. Peut-être que pour certains d’entre vous c’est beaucoup beaucoup d’aliments interdits… Vous pouvez peut-être ressentir de l’angoisse ? Peut-être que vous pouvez ressentir de la peur ? Peut-être que vous pouvez anticiper de la culpabilité si vous avez peur de culpabiliser ?

Je comprends, pour moi aussi avant c’était difficile des fois les repas de famille, les repas de fêtes. Donc je sais ce que c’est, ce que vous pouvez ressentir. Mais j’aimerais bien appuyer sur le fait qu’aujourd’hui, ok il y a la nourriture, ok peut-être que ça va être difficile, mais ce sont des moments où c’est important de profiter.

On n’est pas là sur terre pour se faire du mal, ni pour être dans des souffrances. Alors je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais je veux dire qu’il y a un moment où on est là aussi pour faire des expériences dans la vie, pour profiter du moment présent, pour profiter des gens qu’on aime, des gens autour de nous…

Pourquoi est-ce que vous auriez envie de laisser ces problèmes de boulimie, ces problèmes d’alimentation, vous empêcher de profiter de ces moments… ? Pourquoi laisser toutes ces souffrances vous empêcher de profiter… ? J’ai juste envie de vous transmettre ce message parce que vous êtes là pour profiter de la vie.

Vous pouvez profiter, peut-être que si vous avez du mal c’est parce que vous n’êtes pas forcément entouré des personnes avec qui vous pouvez vous sentir bien ? Mais ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas profiter. Puis c’est vraiment un état d’esprit, profiter de la vie c’est un état d’esprit. C’est vous qui pouvez faire les changements, c’est vous qui pouvez peut-être profiter de ces fêtes pour essayer d’arrêter de penser à la nourriture pendant un moment et plutôt profiter… et puis on verra ce qui se passe.

Expérimentez, que ce soit ce soir ou que ce soit demain, d’oublier les problèmes de nourriture. En tout cas mettez l’intention, je sais que ce n’est pas forcément facile, mais ayez l’intention en tout cas de profiter de ces moments. Ayez l’intention de mettre de côté tous vos problèmes de peur de grossir, de peur de nourriture, de tout ça… Ne leur donner pas raison, profitez maintenant de la vie parce que c’est maintenant.

Ce que je voudrais aussi vous dire aujourd’hui, c’est que votre corps a de grandes capacités. Il sait se réguler. Si vous mangez plus que d’habitude, vous aurez moins faim que ce soit demain ou dans les jours qui suivent… ça va se réguler. Si vraiment vous lui faites confiance, votre corps va se réguler. Si vous avez des problèmes comme ça, c’est parce que vous ne lui faites pas confiance. Vous ne faites pas confiance à votre corps, ou pas suffisamment en tout cas.

Plus vous lui ferez confiance et plus vous allez vous sentir bien, vous allez vraiment mieux profiter. Et puis vous verrez qu’en fait votre corps, quand il fait des excès, il élimine. Il élimine les excès, surtout là, si c’est une petite période courte. Et puis même, au pire et si jamais vous prenez 2 ou 3 kilos… peut-être que ça va être dur pour vous, mais ça ne veut pas dire que vous n’allez pas les reperdre par la suite.

Votre corps sait et peut gérer, il est capable de gérer des excès, il est capable de gérer que vous mangiez certains aliments : il est capable de se réguler. Vraiment, faites confiance à votre corps. Et si par exemple, là ce soir vous mangez, demain vous n’êtes pas obligé de manger le petit déjeuner. Si vous n’avez pas faim, pourquoi ne pas plutôt sauter le petit déjeuner ?

Je ne parle pas pour compenser les calories, je parle de SI vous n’avez pas faim. Si vous ne ressentez pas de faim, pourquoi vous obliger à manger ? Vous pouvez très bien sauter le repas. Ce soir ou quand vous faites un excès, vous allez manger plus et du coup votre corps aura plus de réserves. Il va mettre plus de temps à digérer, vous n’aurez peut-être pas forcément besoin de manger ou pourrez sauter un repas, ou manger plus tard. Mais là je ne dis pas sauter des repas dans le but de compenser les calories ou de sauter des repas même si vous avez faim.

Je parle vraiment d’écouter votre corps, d’écouter vos sensations. Si vous avez faim vous mangez, si vous n’avez pas faim pourquoi ne pas attendre ? Juste prendre un petit thé ou un petit café et manger un petit peu plus tard, quand vous aurez plus faim. En fait c’est en écoutant votre corps qu’il va se réguler. Si vous ne l’écoutez pas et que vous mangez jusqu’à l’overdose pendant un soir, ce n’est pas grave : votre corps va se réguler après.

Faites confiance à votre corps et surtout profitez. Profitez de ces moments qui sont quand même magiques à l’origine. En tout cas je vous souhaite de bonnes fêtes.

Comme cette vidéo fait partie du défi « 1 vidéo par jour pendant 50 jours », je vais continuer à publier des vidéos. Si vous voulez être au courant à chaque fois qu’une nouvelle vidéo est publiée, je vous invite à vous inscrire sur le lien juste en dessous.

Je vous souhaite un joyeux Noël, de très bonnes fêtes, et surtout profitez. Faites vous confiance, faites confiance à votre corps.

A bientôt…

 

Autres vidéos du défi :

Comment résister aux TENTATIONS et aux COMPULSIONS alimentaires lors des FETES de fin d’année ?

#3 Défi 50 jours : Pourquoi respecter ses besoins permet de sortir de la boulimie ?

#4 défi : Pourquoi je mange bio (et lien avec la boulimie)

 

COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés