Aller au contenu

Comment être heureux et sortir de la boulimie ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


Vous faites actuellement des crises de boulimie ou votre vie actuelle ne vous convient pas vraiment? Vous vous sentez mal, voire en dépression ? Découvrez dans cet article un moyen pour être plus heureux et sortir de la boulimie.

Comment être heureux et sortir de la boulimie ?

Etes vous réellement heureux dans votre vie ?

 

Vous faites actuellement des crises de boulimie ou votre vie actuelle ne vous convient pas vraiment? Vous vous sentez mal, voire en dépression ? Bon, si vous êtes sur ce blog, c’est fort probable que vous répondiez oui à une de ces questions.

En même temps, connaissez-vous quelqu’un qui soit à 100% heureux ? Et oui, on a tous quelque chose qu’on peut améliorer dans notre vie, on a tous quelque chose qui ne nous convient pas à 100%. Parfois, c’est toute notre vie qui ne nous convient pas, parfois ça ne va pas que dans un seul domaine. Parfois notre vie semble nous convenir en apparence, on peut croire qu’on a tout pour être heureux, et pourtant quelque chose ne va pas à l’intérieur de nous, quelque chose bloque et parfois on ne sait pas vraiment d’où ça vient. Peut-être même que vous pouvez vous demander pourquoi vous faites des crises de boulimie alors que tout a l’air d’aller dans votre vie. Ou alors vous pouvez vous demander comment changer tout ce qui ne va pas pour ne plus avoir envie de faire des crises de boulimie. Parfois, on ne connait pas la cause de notre souffrance et des crises de boulimie, parfois on connait les causes de notre souffrance et des crises de boulimie, mais on ne trouve pas les clés pour changer ce qui ne va pas.

Est-ce que vous vous retrouvez dans ce que je viens de dire ? Si c’est le cas, pas de panique, c’est normal, c’est le cas pour tout le monde, on passe tous ou on est tous passés par là. Même ceux qui font croire en apparence que tout est parfait dans leur vie, croyez-vous que si on cherche à en savoir un peu plus sur eux, on va vite se rendre compte qu’ils ne sont pas si heureux que ça. Il y a beaucoup de gens qui mettent des masques pour faire croire que tout va bien alors qu’en réalité, tout va mal dans leur vie. Ca arrive souvent qu’on fasse ça quand on souffre de boulimie d’ailleurs. Lors de la période où j’ai le plus souffert de la boulimie, je pense que j’ai montré à ce moment le plus beau masque que je n’ai jamais montré de ma vie. On me croyait si heureuse lorsque je sortais, mais en réalité, je souffrais le martyr au fond de moi et j’ai enchaîné les crises de boulimie et les sensations de dépression comme jamais. Tout ça était bien caché, seule moi était au courant. C’était tellement dur d’ailleurs de vivre ça. C’est si dur de donner l’apparence que tout va bien quand tout va mal, de faire croire qu’on est épanoui alors qu’à l’intérieur de nous, c’est si vide, la flamme est si éteinte. Pourquoi on fait ça au fait ? Si c’est votre cas en ce moment, pourquoi faites-vous ça ? Pourquoi montrer aux autres ce que vous n’êtes pas au fond de vous, pourquoi donner une fausse image de vous ? Soyez honnête avec vous-mêmes : est-ce que ça vous a vraiment aidé de faire ça? Est-ce que ça vous a vous a rendu plus heureux que de montrer une fausse image de vous, de faire croire que tout va bien quand tout va mal?

Personnellement, je ne me suis jamais sentie aussi heureuse que lorsque j’arrive à être totalement moi-même. Alors bien sûr, encore faut-il assumer qui on est, notre personnalité, notre singularité, nos qualités comme nos défauts. Et s’il y a bien quelque chose qui m’a beaucoup aidée à sortir de la boulimie, c’est d’arriver à être de plus en plus moi-même.

 

Pourquoi être davantage soi-même permet d’être plus heureux et de sortir de la boulimie ?

 

Vous savez, lorsqu’on fait des crises de boulimie, c’est en général parce qu’il y a des tensions à l’intérieur de nous. Ces tensions sont là parce qu’il y a une incohérence entre ce que nous voudrions être, dire ou faire au fond de nous et ce que nous sommes, disons ou faisons concrètement. Il y a une incohérence entre les désirs de notre âme et ce que nous vivons dans les faits. Par exemple, si vous acceptez d’être en compagnie de quelqu’un que vous n’appréciez pas, qui vous dérange ou que vous n’avez pas envie de voir à ce moment, c’est une incohérence entre vos désirs et la réalité des faits. De même, si vous faites un métier dans lequel vous ne vous sentez pas à l’aise, qui ne vous correspond pas. Ou encore si vous faites plein d’activités ou de tâches quotidiennes alors que vous n’avez qu’une envie, c’est de vous reposer ou de ne rien faire. Ou encore si vous dites à quelqu’un quelque chose que vous ne pensez pas du tout. Bref, il y a mille et une façons d’être incohérent entre nos désirs, nos pensées, nos sentiments et ce qu’on exprime dans les paroles ou les actes. Et ces incohérences créent des tensions intérieures. Ces tensions intérieures se ressentent comme des sensations désagréables, des émotions. Plus on est connectés à notre corps, plus il est facile de s’en rendre compte. Mais souvent quand on est dans la boulimie, surtout quand la boulimie est bien présente dans le quotidien, c’est qu’on a du mal à percevoir ces tensions intérieures. On est parfois tellement déconnectés de son corps et de son âme quand on est dans la boulimie, qu’on ne se rend même pas compte qu’on n’est pas bien, qu’on vit des incohérences.

Si on n’arrive pas à percevoir ces incohérences, ces tensions intérieures à l’intérieur de soi et les apaiser ou les modifier, alors notre corps les extériorise à sa manière. Et dans votre corps et dans le mien lorsque j’étais dans la boulimie moi aussi, et bien ça s’extériorise sous forme de crises de boulimie. Les crises de boulimie sont là pour extérioriser les tensions intérieures et pour nous montrer qu’il y a des incohérences dans notre vie, entre les désirs de notre âme et ce que l’on fait et dit dans notre vie. C’est pour ça que je dis souvent que les crises de boulimie sont quelque chose de positif, même si ça fait souffrir lorsqu’on les vit. Elles sont comme des signaux d’alerte pour nous indiquer que quelque chose ne va pas, qu’il faut changer quelque chose ou accepter quelque chose. Alors ne vous blâmez pas et ne blâmez pas votre corps quand vous faites des crises de boulimie, s’il-vous-plait !! Au contraire, remerciez-vous et remerciez votre corps pour vous montrer qu’il y a un problème, qu’il y a une incohérence à changer.

A partir de là, grâce à vos crises de boulimie, vous pouvez chercher et comprendre l’incohérence, l’origine de votre souffrance, de vos tensions intérieures. En comprenant d’où vient le problème, en l’acceptant pleinement, vous pouvez alors décider de créer un changement pour qu’il n’y ait plus d’incohérence par la suite. Par exemple, si vous vous rendez compte que vous faites beaucoup de crises de boulimie, parce que votre travail ne vous convient pas ou qu’il y a des choses qui ne vous conviennent pas au travail, vous pouvez décider de changer de travail et faire quelque chose qui vous convient et vous passionne davantage ou alors en parler avec votre responsable et voir comment changer vos conditions de travail pour que ça vous convienne plus, ou alors vous faire davantage respecter et ne plus accepter tout et n’importe quoi si c’était le cas avant. Apres tout, vous méritez de vous respecter et qu’on vous respecte ! Si vous avez des amis avec qui vous ne vous sentez pas si bien que ça ou qui ne vous respectent pas assez, vous pouvez faire en sorte de ne plus les cotoyer, ou que lorsque VOUS en avez avez et de faire ce que vous avez envie.

En faisant ça, en acceptant de faire sortir de votre vie ce qui ne vous convient plus et les gens qui ne vous conviennent plus, vous laissez de la place pour de nouvelles rencontres et personnes qui vous correspondent davantage et vous respectent davantage et vous vous autorisez à vivre des choses et des situations qui vous correspondent davantage et vous permettent de vous sentir encore mieux. Parfois on a du mal à se détacher des gens qui ne nous conviennent pas ou à refuser des situations qui ne nous conviennent pas. Si c’est votre cas, regardez si ce n’est pas en lien avec votre peur de la solitude, peur de perdre, d’être abandonné…

Mais si vous arrivez à le faire de plus en plus, à accepter de plus en plus ce qui est en cohérence avec vous-même et vos envies, vos désirs et vos valeurs, alors croyez-moi que vous allez vivre de plus en plus de magie dans votre vie et vous vous sentirez de plus en plus heureux dans votre vie. Personnellement, je refuse de plus en plus ce qui ne me respecte plus, ce qui ne me convient plus et alors, mais quelle magie dans ma vie et quel bonheur !! Parfois j’ai l’impression que ma vie est comme dans un parc d’attraction. J’ai transformé les peurs en adrénaline et les doutes en surprises. Je lâche de plus en plus prise sur les événements et les gens, j’assume de plus en plus qui je suis et je fais et dis de plus en plus ce qui est en cohérence avec mon âme, et ce sont des miracles qui se produisent dans ma vie chaque jour. Je suis émerveillée comme un enfant qui se retrouve dans le monde de Disney. Pourtant je vis comme tout le monde. Mais je vis ce que j’aime dans l’instant et je fais et dis ce que j’ai envie et ressens dans l’instant, je n’accepte quasiment plus l’inacceptable et ce qui ne me respecte pas et qui n’est pas en cohérence avec mon âme. J’ai fait aussi beaucoup de tri parmi mes amis et je refuse dans ma vie les gens qui me manquent de respect, même si je peux pardonner quand je sens que c’est sincère. Du coup, je fais de merveilleuses rencontres et je vis encore plus de magie. Bien sûr, cela demande du courage et de dépasser ses peurs et ses doutes.

Conclusion pour plus heureux et sortir de la boulimie

Donc voilà, si vous voulez un des secrets pour être de plus en plus heureux et sortir de la boulimie, c’est d’être le plus possible à l’écoute de vos désirs et ressentis profonds et faire de plus en plus en sorte de suivre vos envies et vos désirs.

Lorsque vous faites des crises de boulimie, demandez-vous ce qui vous a donné envie de faire une crise, ce que vous ressentiez avant de faire la crise, et d’où ça vient, quelles émotions et pourquoi ces émotions ont été là.

Une fois que vous avez compris le problème, l’origine de votre crise de boulimie, l’incohérence entre vos désirs, vos envies, vos sentiments et ce que vous vivez et dites dans votre vie, je vous invite à accepter pleinement ces incohérences, accepter quelles sont là, et créer les changements nécessaires dans votre vie pour qu’il n’y ait plus d’incohérence, pour vous autoriser à faire davantage ce qui vous fait vibrer dans votre vie et voir les gens qui sont plus en accord avec vous-même, avec qui vous vous sentez bien.

Vous méritez le bonheur, le respect, l’amour comme n’importe quelle personne sur cette terre. Vous méritez ce qu’il y a de mieux pour vous alors ne laissez rien ni personne vous empêcher de le vivre pleinement, même pas vos peurs et vos doutes.

Vous méritez d’être heureux, vous méritez de sortir de la boulimie. Si moi je suis arrivée à sortir de la boulimie et que j’arrive à être de plus en plus heureuse dans ma vie, c’est que vous pouvez y arriver vous aussi. Il n’y a pas de personnes qui ont de la chance et d’autres non, ça ce sont vos croyances, mais dans la vie, tout le monde peut être heureux s’il le veut vraiment.

Si vous avez besoin d’aide, que vous avez compris comment être plus heureux avec cet article, mais que vous ne savez pas bien concrètement comment l’appliquer dans votre vie, n’hésitez pas à me demander de l’aide. Je propose des séances thérapeutiques par skype. Ca peut être une ou plusieurs séances, selon vos besoins. Cliquez ici pour accéder au lien concernant les séances par skype.

Pour en savoir plus également sur la boulimie et les principales raisons de la boulimie, je vous propose également de vous inscrire au programme gratuit « les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie » en cliquant ici, que vous recevrez sous forme de mails pendant plusieurs jours. J’y explique les principales raisons de la boulimie, je vous partage des conseils pour vous aider à sortir de la boulimie et je vous partage également mon histoire et comment j’ai réussi à sortir de la boulimie.

Bonne guérison de la boulimie et surtout joyeux bonheur 🙂



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés