Aller au contenu

#39 Pourquoi les émotions sont-elles indispensables pour sortir de la boulimie ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

Vous souhaitez sortir de la boulimie ? Mais vous ne savez pas trop comment faire ? Découvrez dans cette vidéo pour les émotions sont des “outils” indispensables à utiliser pour sortir de la boulimie. Et je dirais même les plus indispensables.

 

émotions boulimie

 

Vidéo sur les émotions, indispensables pour sortir de la boulimie

 

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.

 


 

Article pour vous aider avec vos émotions : comment mieux reconnaître, accepter et exprimer vos émotions

 

Transcription sur les émotions et la boulimie

 

Bonjour et bienvenue sur Sortir de la Boulimie. Ici Magali LE ROUX, ancienne boulimique pendant 8 ans et Praticienne en hypnose, spécialisée dans la boulimie.

Dans cette vidéo je voudrais vous parler des émotions et pourquoi les émotions sont indispensables pour sortir de la boulimie.

Juste avant de vous parler des émotions, je voudrais vous proposer de vous inscrire au programme gratuit « Les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie ». Dans ce programme je vous parlerai des émotions et je vous parlerai aussi d’autres choses, d’autres causes qui font que vous êtes probablement dans la boulimie aujourd’hui.

Il n’y a pas que les émotions, c’est beaucoup plus large que ça et je vous en parle dans ce programme. Je vous y donne des exercices et des conseils à mettre en pratique pour commencer à vous en sortir dès maintenant. Aussi, je vous parle de mon histoire et comment j’ai réussi à sortir de la boulimie.

Donc, les émotions… les fameuses émotions… les émotions que peut-être vous n’avez pas envie de voir… ou faites peut-être comme si vous n’aviez pas d’émotions… Les fameuses émotions qui font qu’on se sent mal : la culpabilité, la peur, la tristesse, la colère, la honte, le dégoût, etc. Toutes ces émotions, peut-être ces vilaines émotions que vous en avez marre de ressentir…

Pourtant elles sont importantes, si les émotions sont là ce n’est pas pour rien… Je considère que si la nature a créé ces émotions, ce n’est pas pour rien. La nature n’est pas là pour vous faire du mal, elle ne s’est pas dit : « Tiens je vais me venger… Je vais créer des humains et leur mettre des émotions comme ça ils vont se sentir mal dans leur vie, ça va leur faire du mal, ils ne vont pas se sentir bien »…

Non, la nature n’a pas fait « ça pour ça », elle l’a fait parce qu’il y a une raison. En fait, ces émotions  sont (j’en parle souvent) comme un tableau de bord, c’est un petit peu comme si votre corps était le  tableau de bord d’une voiture. Quand quelque chose ne va pas dans la voiture, vous avez un voyant qui s’allume sur le tableau de bord. Vous avez des voyants oranges, ou rouges selon l’importance…

Un voyant s’allume quand quelque chose ne va pas, et là vous vous dites : « Ok il y a un voyant, qu’est-ce qui se passe ? D’où ça vient ? Qu’est-ce que je peux faire pour enlever le voyant ? ». Vous ne faites pas comme s’il n’y avait rien en vous disant : « Rooooo ce voyant ! Je vais faire comme s’il n’y avait rien… je continue de rouler ». D’ailleurs, si vous faites ça il y a un moment où la voiture va peut-être se dégrader… peut-être que vous allez avoir un problème, surtout si c’est un voyant rouge.

En fait pour le corps c’est pareil… le corps vous met des émotions. Si vous ressentez des émotions c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Si vous faites comme s’il n’y avait rien, si vous intériorisez, à un moment votre corps va dire : « Non mais oh ! il y a un problème là ! »… et qu’est-ce qu’il va faire ? Il va amplifier les émotions et ça peut se transformer en problème… ça peut se transformer en maladie… ça peut se transformer en crise.

Quand vous faites des crises de boulimie c’est qu’il y a un trop plein d’émotions, c’est qu’il y a des émotions que vous ressentez et que vous intériorisez trop. Si vous faites comme s’il n’y avait rien… ça se transforme en crise. Votre corps, à un moment, se révolte et vous incite à faire une crise de boulimie.

Pourquoi je dis que les émotions sont indispensables pour vous en sortir ? Les émotions provoquent des crises de boulimie, il est donc indispensable de les reconnaître et de les accepter. Faites comme si vous étiez devant votre tableau de bord et dites-vous : « Ok, là je ressens cette émotion… ou ok il y a un voyant donc là il y a des émotions ». Là, c’est reconnaître quel est le voyant, quelles sont ces émotions, qu’est-ce que vous ressentez comme émotions ?…

Ensuite acceptez… parce que si vous n’acceptez pas, que vous vous dites : « Non je ne ressens pas de colère, je n’ai pas envie de ressentir de la colère »… vous n’allez pas beaucoup avancer, donc acceptez ces émotions. Par exemple vous pouvez vous dire : « J’ai le droit de ressentir de la colère, j’ai le droit de me sentir coupable… L’émotion elle est là, donc si elle est là je ne peux pas la nier ». Là, c’est accepter qu’elle soit là.

Ensuite reconnaissez… c’est : « D’où ça vient ? Qu’est-ce qui fait que je ressens cette émotion ? D’où elle vient ? Quelle est l’image que j’ai de moi quand je ressens cette émotion ? Est-ce que c’est de la colère ? Est-ce que c’est de la colère contre quelqu’un… contre moi ? Pourquoi et d’où ça vient ? 

Puis comprenez : « Est-ce que c’est parce que je ne me sens pas à la hauteur ? Est-ce que c’est parce que là j’étais trop dans la perfection ? Que je n’ai pas fait comme je voulais faire ? Que je n’ai pas fait comme les autres auraient voulu que je fasse… ?

Essayez de comprendre, des fois ce n’est pas évident, des fois ça met un petit peu de temps pour comprendre d’où vient cette émotion. Après, c’est aussi : qu’est-ce que vous pouvez faire pour changer cette émotion ? C’est comme dans votre voiture : qu’est-ce que vous pouvez faire pour que le voyant ne s’allume plus ?

Voilà, les émotions sont là pour vous montrer que quelque chose ne va pas. Quelque chose qui ne va pas c’est par exemple que vous ressentiez de la culpabilité parce que vous avez mangé un aliment interdit. C’est votre corps qui vous dit que si vous ressentez de la culpabilité, c’est peut-être parce que le regard des autres est trop important…

Vous pensez peut-être que, si vous mangez un aliment interdit, vous allez grossir et vous n’allez plus plaire aux autres ? Que vous n’allez plus avoir le corps qui va correspondre aux autres ?… Il faut voir « le pourquoi » parce qu’il est propre à chacun… Ou peut-être que vous culpabilisez parce que vous n’avez pas mangé à la perfection (comme vous auriez voulu manger) ? Peut-être que vous cherchez trop la perfection ?

En fait, les émotions indiquent que quelque chose ne va pas. Elles vous montrent qu’il y a un changement à faire ou elles vous aident à comprendre… Peut-être que là vous dépassez un peu trop vos limites ? D’ailleurs vous vous rendrez compte que, souvent, ce sont les mêmes émotions qui reviennent…

Apprenez à le faire, ça ne se fera pas du jour au lendemain si vous n’avez pas l’habitude de ressentir et de reconnaître vos émotions, d’en comprendre le pourquoi . Ce n’est pas dit que vous allez y arriver du jour au lendemain, ça va peut-être demander un peu de pratique… un peu de temps pour y arriver de mieux en mieux.

Même moi des fois j’ai du mal à reconnaître certaines émotions et à comprendre d’où ça vient. Des fois je vais mettre 3 jours pour comprendre d’où ça vient… mais de moins en moins… j’arrive plus facilement et de plus en plus rapidement à bien reconnaître, à bien comprendre d’où ça vient… parce que je me connais plus aussi.

D’ailleurs toutes ces émotions nous apprennent à nous connaître, nous apprennent à reconnaître nos limites, à savoir le pourquoi, à peut-être se rendre compte que finalement on porte trop d’attention au regard des autres… La confiance en soi est liée au regard des autres, à la peur de ne pas être à la hauteur, à des choses comme ça…

En tout cas ces émotions sont là pour vous montrer qu’il y a quelque chose à changer, qu’il y a quelque chose à faire… Ça vous permet vraiment d’avancer et c’est pour ça que je dis que c’est indispensable pour sortir de la boulimie. Si là vous avez beaucoup d’émotions, c’est parce que vous n’êtes pas bien dans votre vie, qu’il y a des choses qui ne vont pas.

Justement, l’idée c’est d’accepter cette émotion, de la reconnaître, de l’accepter et de comprendre aussi d’où ça vient… pour que vous puissiez faire des changements, pour que vous puissiez la ressentir de moins en moins ou peut-être ne plus la ressentir. Ça vous permet en fait de cicatriser vos blessures…

Quand vous ressentez des émotions, c’est que vous activez une blessure en quelque sorte. Ça correspond à une image que vous avez de vous, peut-être : «  Je suis nul(le)… je ne suis pas belle/pas beau… je ne suis pas comme les autres voudraient que je sois… ». Ça peut être lié à l’image de soi, ça peut être lié a des blessures : la blessure d’abandon, la blessure du rejet, de l’injustice… ça active des blessures.

Plus vous allez travailler sur ces émotions, plus vous allez faire des changements dans votre vie pour ne plus ressentir ces émotions (ou de moins en moins)… et mieux vous vous sentirez… et moins vous aurez besoin des crises…

Il y a  donc le fait de reconnaître et d’accepter… mais aussi celui de l’exprimer. Vous pouvez peut-être l’exprimer sur un papier ? Peut-être en le disant à quelqu’un ? Ou peut-être juste de vous dire intérieurement : « Ok, là je ressens ça et je l’accepte ». Déjà ça fait du bien… et du coup vous l’extériorisez d’une bonne façon.

Plus vous allez extérioriser et accepter ces émotions… et moins vous aurez besoin des crises. Les crises sont là pour extérioriser, si vous intériorisez vos émotions : ça bouillonne… et il faut qu’à un moment ça sorte, il faut que ça sorte de votre corps… donc ça sort en crises. Si vous acceptez vos émotions, si vous les reconnaissez, si vous acceptez aussi d’exprimer vos émotions… vous aurez moins besoin des crises, c’est logique.

Je vous mets un article juste en dessous de la vidéo, j’y détaille un peu plus comment mieux reconnaître, accepter et exprimer vos émotions parce que des fois ça peut ne pas être facile pour certains d’entre vous. Plus vous allez le faire… et moins vous aurez besoin des crises… et plus vous allez sortir de la boulimie.

Donc et vraiment, les émotions sont indispensables ! Quand je parle de l’amour de soi, quand je parle de la confiance en soi, du perfectionnisme, de l’image du corps, etc… tout ça crée des émotions négatives en vous. Par exemple quand vous n’avez pas confiance en vous, ça peut créer de la honte, ça peut créer de la peur… ce sont des émotions. En fait tout est lié aux émotions…

Par exemple si vous sentez que vous avez des émotions et que c’est parce que vous n’avez pas suffisamment confiance en vous, l’idée c’est d’avoir plus confiance en vous… donc qu’allez-vous pouvoir faire pour avoir plus confiance en vous ?… pareil dans d’autres domaines. Tout est lié aux émotions… c’est pour ça que c’est vraiment indispensable de reconnaître, d’accepter et d’exprimer vos émotions… de les exprimer d’une bonne façon pour pouvoir vraiment sortir de la boulimie.

J’espère que cette vidéo vous aide, va vous aider à l’avenir, va vous aider à accepter vos émotions. Vous avez le droit et on a tous le droit d’avoir des émotions. La nature nous les a donné, ce n’est pas pour rien. Ce n’est pas pour nous faire du mal, c’est pour nous aider. Tout le monde ressent des émotions…

Aujourd’hui je ressens de moins en moins d’émotions négatives parce que j’ai beaucoup travaillé sur moi, mais il y a des fois où je ressens de la colère contre moi. Je peux ressentir de la culpabilité ou un manque de confiance en moi dans certaines situations. Si je sens que je manque de confiance en moi, ça crée des émotions. On en a tous… donc vous aussi… et c’est normal… et c’est à vous de les accepter.

Si vous aviez du mal à les accepter jusqu’à présent : maintenant changez les choses. Ce n’est pas parce qu’on vous a dit  « non faut pas pleurer ou les hommes ça ne pleure pas… », qu’il faut continuer dans cette direction. Maintenant vous pouvez dire STOP : « Ok… peut-être que jusqu’à présent j’avais du mal à accepter mes émotions… mais là maintenant je décide de les accepter parce que je veux m’en sortir »…

Si vous voulez mieux sortir de la boulimie et mieux comprendre d’où ça vient, vous pouvez vous inscrire au programme gratuit « Les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie ». Si vous pensez que cette vidéo peut aider d’autres personnes, n’hésitez pas à la partager.

Je vous dis à bientôt pour la prochaine vidéo…

 

Autres vidéos sur le même sujet :

Une astuce pour exprimer ses EMOTIONS pour guérir de la BOULIMIE

Comment EVITER certaines CRISES DE BOULIMIE et grignotages en EXPRIMANT mes EMOTIONS ?

#31 : Boulimie : pourquoi être hypersensible est une chance ?

 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés