Aller au contenu

Pourquoi augmenter la CONFIANCE EN SOI aide à guérir de la BOULIMIE ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

Si vous êtes boulimique, c’est que vous avez forcément très peu confiance en vous. Dans cet article, je vous explique justement pourquoi cela et pourquoi augmenter sa confiance en soi vous aidera à guérir de la boulimie. Je vous donne également un exercice à faire pour augmenter votre confiance en vous.

Le manque de confiance en soi est une des principales raisons de la boulimie

 

La grande majorité des gens ont manque de confiance en eux. Certains ont plus confiance en eux que d’autres. Certains font croire qu’ils ont confiance en eux, mais au fond c’est juste une image qu’ils donnent pour cacher leur manque de confiance en eux.

Les personnes boulimiques ont justement très très peu confiance en elles et très peu d’estime d’elles-mêmes. Elles se dévalorisent souvent. Elles se sentent nulles, incapables de réussir à l’école par exemple. Elles ont parfois du mal à croire qu’elles seront capables de guérir un jour de la boulimie. Elles ont peur du regard de l’autre, ont peur que les autres pensent quelque chose de mal sur elles. En pensant ça, elles ont en réalité peur d’être rejeté par les autres. C’est tout à fait normal, car être rejeté par les autres provoquent un sentiment d’insécurité. Et l’insécurité fait peur à l’être humain.

De plus, le manque de confiance en soi est liée à la peur de l’inconnu. On a souvent peu confiance en soi parce qu’on a peur que les conséquences de nos actes ne soient pas comme on l’imagine. Par exemple, si nous n’avons pas assez confiance en nous quand nous devons parler devant plusieurs personnes, c’est parce que nous avons peur de faire quelque chose qui ne va pas, de ne pas savoir répondre aux questions par exemple, d’avoir des oublis sur ce que nous voulons dire. Parfois nous avons même peur de notre propre peur. Par exemple, nous avons peur de devenir tout rouge. Ainsi nous avons peur que cela ne se passe pas comme nous avions prévu, parce que l’être humain a naturellement peur de l’inconnu, qui est potentiellement dangereux. Ca c’était vrai à l’époque des hommes des cavernes. Nous n’avons plus de raison d’avoir peur aujourd’hui. Mais l’instinct est encore là. Pourtant aller dans l’inconnu est le meilleur moyen d’évoluer, de s’enrichir personnellement et de s’épanouir.

Autre raison pour laquelle nous avons peu confiance en nous est la peur de l’échec. Nous avons parfois peur de ne pas réussir un examen, un entretien d’embauche, de se faire rejeté par une personne, que notre compagne ou compagnon nous quitte. En réalité, nous avons peur d’échouer durant ces moments. Parce que dans notre société, l’échec est vu comme mal.

La très grande majorité du temps, le manque de confiance en soi est lié à l’enfance. Lorsque nous étions enfant, les personnes qui nous ont entourés, et surtout nos parents et nos instituteurs, nous ont appris à avoir confiance en nous ou pas. Si vous aviez eu le sentiment qu’ils ne vous faisiez pas confiance, alors forcément vous avez appris à ne pas avoir confiance en vous. Au contraire, s’ils vous avaient fait confiance, vous auriez eu beaucoup plus confiance en vous.

Personnellement, lorsque j’étais enfant, mes parents ont très souvent pris des décisions à ma place ou ont beaucoup cherché à décider avec moi et à influencer mes choix. Et j’ai interprété ça comme si je n’étais pas capable de prendre des décisions toutes seule. J’ai donc appris à ne pas avoir confiance en moi parce que j’avais le sentiment que mes parents ne me faisaient pas confiance.

confiance en soi

Ce manque de confiance en soi a un impact considérable sur la boulimie. Car, comme vous n’avez pas confiance en vous, vous pensez que vous êtes nul, incapable, que vous ne méritez pas, et plein d’autres images négatives de vous. Cela vous renvoie à une image dévalorisante de votre part. Et la boulimie est un peu une sorte de punition que vous vous infligez.

De plus, les personnes boulimiques ont besoin de donner une image la plus parfaite possible d’eux-mêmes. Elles veulent avoir le corps parfait, être une élève modèle, une amie idéale, un compagnon ou une compagne idéale. Et elles considèrent que le manque de confiance en soi est très dévalorisant. En cherchant à nier cela, et en niant les émotions en rapport avec leur confiance en elles, elles vont créer des tensions intérieures qui vont s’extérioriser avec les crises de boulimie.

Pourquoi augmenter sa confiance en soi aide guérir de la boulimie ?

 

Comme nous l’avons vu, le manque de confiance en soi est une des grandes raisons de la boulimie. Si vous souhaitez guérir de la boulimie, il va vous falloir faire un gros travail sur votre confiance en vous.

Personnellement, lorsque j’ai fait ma thérapie en hypnose, je pense qu’il y avait environ 70% des séances en rapport avec la confiance en soi. C’est lorsque j’ai appris à avoir plus confiance en moi, à m’accepter telle que j’étais et à ne plus voir les échecs comme quelque chose de négatif, à m’aimer malgré mes défauts, et à croire en moi et en mes capacités, que j’ai pu sérieusement commencé à guérir de la boulimie.

Augmenter sa confiance en soi, c’est apprendre à s’apprécier, à se donner de la gratitude, même si parfois on fait des choses que nous ne voulons pas ou qu’on « échoue ». Je dis échouer entre guillemets, car, pour moi, il n’y a pas d’échecs. Ce sont juste des difficultés que l’on rencontre et qui nous permettent de nous améliorer. Mais encore faut-il le voir comme ça. Car dans notre société, on parle trop de réussite ou d’échec. Et on voit trop ça comme soit bien soit mal. Mais c’est un excellent moyen de rendre les gens malheureux que de considérer les « échecs » comme négatif, comme synonyme de mal et de mauvaise personne. D’ailleurs à l’école, ne dit-on pas « il y a 4/20, il est nul »? C’est pas vraiment encourageant pour aider la personne à avoir confiance en elle et à se donner à fond la fois d’après.

Augmente sa confiance en soi, c’est aussi se sentir capable de faire des choses, de croire en soi et en ses capacités. On a tous un énorme potentiel en nous, on est tous capable de faire des choses, et parfois des grandes choses. On est tous capable d’être heureux. Vous êtes tous capables de guérir de la boulimie. Mais si on ne croit pas en soi, si on n’a pas assez confiance en soi, c’est difficile d’y arriver, voire impossible.

Personnellement, j’avais très peu confiance en moi quand j’étais boulimique. Par contre, j’avais suffisamment confiance en moi pour savoir que j’étais capable de guérir de la boulimie. Et ça m’a énormément aidé à guérir de la boulimie.

Si vous augmentez votre confiance en vous, vous allez avoir une meilleure image de vous, vous allez vous sentir beaucoup mieux dans votre peau et vous allez avoir beaucoup moins peur de l’échec et du regard de l’autre. De plus, vous allez avoir suffisamment confiance en vous pour guérir. Et tout cela va faire que la boulimie n’aura finalement plus sa place dans votre vie et elle va partir.

confiance en soi

Un exercice pour augmenter la confiance en soi

 

Je vous propose de faire l’exercice suivant. Nous avons évoqué tout à l’heure que, pour augmenter la confiance en soi, il fallait apprendre à ne plus voir les échecs comme quelque chose de négatif.

Je vous propose donc de retenir la phrase « il n’y a pas d’échec, il n’y a que des opportunités ». Et à chaque fois que vous utilisez le mot échec ou que vous n’osez pas faire quelque chose parce que vous avez peur d’échouer, rappelez-vous de cette phrase. Et dites-la dans votre tête ou à autre voix. Puis demandez-vous en quoi ce que vous avez cru être un échec peut être positif pour vous. Qu’est-ce que cela peut vous apporter de positif pour vous, pour d’autres personnes ou pour le monde extérieur.

Je vous donne deux exemples. J’ai récemment demandé de l’aide à mes parents. C’était très important pour moi qu’ils acceptent. Mais, avant de leur demander, j’ai réfléchi à ce que cela pouvait m’apporter s’ils refusaient. Et je me suis rendue compte qu’il y avait autant de positif que de négatif s’ils refusaient. Parce que je pensais que, s’ils refusaient, j’allais devoir me battre pour obtenir ce que je voulais par un autre moyen. Ca serait pour moi une opportunité pour me surpasser et ainsi pour augmenter ma confiance en moi.

Le deuxième exemple est ma boulimie. Lorsque j’étais boulimique, je voyais cela comme un échec, car l’échec d’être malheureuse et d’avoir une vie de « merde ». Aujourd’hui, maintenant que je suis guérie, je me suis rendue compte que c’était la plus belle réussite de ma vie. Je suis extrêmement fière d’avoir vécu ces 8 ans de galère. Alors oui c’était très difficile, c’était énormément de souffrance. Mais aujourd’hui ça m’a appris tellement de choses sur moi-même, et ça m’a permis de changer tellement de choses qui n’allaient pas dans ma vie. Et je suis sûre que si je n’avais pas été boulimique, je n’aurais jamais été aussi heureuse de toute ma vie. Et je n’aurais pas décidé que ma mission de vie serait de vous aider. J’aurais eu une vie moyenne, oscillant entre les périodes agréables et les périodes de déprime et à subir ma vie, comme la plupart des gens. Mais grâce à la boulimie, je sais que cette souffrance m’a permis de vivre une vie vraiment heureuse aujourd’hui, même si j’ai encore des difficultés. Mais justement chaque difficulté me permet d’être encore mieux et plus heureuse. Et c’est ce que je vous souhaite à tous!

En faisant cet exercice, je suis sûre que vous serez parfois surpris de voir à quel point il peut y avoir des « échecs » qui sont très positifs. Je trouve d’ailleurs que les choses qui font le plus avancer dans la vie sont ces difficultés, ou « échecs ». Car ils permettent de se remettre en question et de rectifier ce qui ne va pas pour faire encore mieux la prochaine fois.

Il est possible que vous ayez du mal à le réaliser. Certaines personnes vont arriver à la faire rapidement, d’autres vont avoir plus de mal. Mais soyez patient, à faire de le pratiquer, et avec de la patience, cela va devenir un automatisme et vous ne verrez plus les échecs comme quelque chose de négatif mais comme des opportunités pour être encore mieux. Même moi aujourd’hui, il m’arrive encore parfois d’avoir peur de l’échec. C’est une croyance tellement ancrée qu’il faut du temps pour la modifier. Mais plus vous ne verrez plus les difficultés comme des échecs, plus vous vous sentirez mieux et vous allez oser faire des choses que vous n’auriez jamais fait avant.

J’espère que cet article et cet exercice vous aideront à avoir plus confiance en vous.

Pour aller un peu plus loin dans votre guérison, je vous conseille de vous inscrire dans le formulaire en haut à droite de l’article pour recevoir le programme « les étape clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Vous y trouverez des explications et des exercices pratiques à faire sur les principales causes de la boulimie, ce qui vous permettra de commencer à vous sentir mieux dans votre vie. Je vous raconte également mon histoire et comment j’ai réussi à sortir de la boulimie.

Je crois très fort en vous, vous êtes absolument tous capables de guérir. Les réponses sont en vous. Croyez vraiment en vous et vous allez y arriver, c’est une certitude.

Cet article participe au carnaval d’article sur le thème de la confiance en soi. Vous pouvez ainsi lire d’autres articles sur la confiance en soi :

 

logo confiance en soi



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Une réflexion au sujet de « Pourquoi augmenter la CONFIANCE EN SOI aide à guérir de la BOULIMIE ? »

  1. Ping : Pourquoi arrêter d’écouter les autres pour être plus heureux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés