Aller au contenu

Boulimie une souffrance au quotidien



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


La boulimie est une souffrance encore bien trop incomprise

La boulimie, tout comme l’anorexie est un trouble du comportement alimentaire et qui touche essentiellement les femmes. Celles qui souffrent d’anorexie tente d’être forte dans le rejet de la nourriture. Quand aux boulimiques, elles compensent le vide en elles et leurs souffrances par les aliments. Une fois rassasiées, on culpabilise et le seul moyen de se libérer de ce mal être est de se faire vomir. Cela devient vite un cercle vicieux et infernal dont malheureusement, il est fortement difficile de s’en sortir sans aide. Je suis Magali Leroux ancienne boulimique pendant huit ans et je peux vous aider à vous sortir de la boulimie. 

La souffrance boulimique à plusieurs causes, même si souvent on commence tout simplement par un régime. La jeune femme qui a dans la plupart des cas entre 16 et 25 ans ne supporte pas son physique. Elle se trouve un peu enrobée, même si les personnes extérieures ne la perçoivent pas ainsi. Elle souhaite donc perdre quelques kilos pour se débarrasser de ce mal être qui l’envahit au quotidien. Manger moins est pour la jeune femme synonyme de perte de poids et donc élimination des aliments gras et sucrés. Cela va bien au tout début, mais après quelques jours, voire quelques semaines, cela devient de plus en plus difficile pour elle et finit par craquer. La jeune femme se jettera alors sur la première tablette de chocolat pour la dévorer. Il faut savoir que plus forte a été la privatisation et plus violente est la crise ! Vous compreniez mieux maintenant, pourquoi 30% des anorexiques, (ces jeunes femmes qui ont cessé de se nourrir), dérivent vers la boulimie. Sortir de la boulimie est compliqué et on a bien souvent besoin d’aide pour y arriver.  Pour faire un résumé simple de la boulimie et pour attirer votre attention, voici une définition choque :

La personne boulimique se remplit l’estomac de nourriture, de culpabilité, de honte, puis vient le moment de se soulager, de vider cet intérieur. Il est impensable pour une personne boulimique de rester avec un estomac gorgé d’aliments gras et sucrés. Alors elle se fait vomir et pense que c’est la seule porte de sortie efficace. Non, malheureusement cette méthode est un piège qui se referme sur vous ! Je suis passée par là, alors je sais de quoi je parle. Je peux vous aider et pour cela, je vous demande une chose : Faites-moi confiance et abonnez-vous à mon programme gratuit pour sortir de la boulimie.

 

Comment reconnaitre la boulimie ?boulimie honte et culpabilite

 

La façon la plus évidente de reconnaitre une crise de boulimie est la crise alimentaire. C’est ce besoin de manger beaucoup en un court instant et ce, sans aucune limite ! Il faut bien prendre conscience, que la crise de boulimie n’est pas un repas vite fait, la crise de boulimie est le fait de se remplir l’estomac c’est tout. C’est en d’autre terme, une pulsion alimentaire, un besoin tyrannique alimentaire. Au même titre qu’une personne peut être dépendante d’une substance et ressent un besoin de la prendre rapidement. La personne boulimique perd le contrôle d’elle même et agit de façon complètement irraisonnée et mange jusqu’à ce que son estomac soit rempli. Cette phase de boulimie s’appelle l’état de conscience. En effet, la personne boulimique voit le désastre autour d’elle. Tous les emballages d’aliments vides divers et variés. Autant d’aliments prêts à l’emploi qu’elle a avalé les uns après les autres. L’émotionnel prend alors le dessus, la boulimique se dégoute, se sent honteuse, voire coupable. La jeune femme pense à toutes les calories ingurgitées et va alors prendre une décision, se faire vomir. La boulimie vomitive permet de se libérer psychologiquement de la crise et pour elle, c’est en quelque sorte de remise à zéro. Dans certains cas, pour être sûre d’avoir tout éliminé et dans un souci de perfection, elle va user, voire abuser, de laxatifs et de diurétiques.

Les crises de boulimie sont bien souvent impressionnantes et malgré cela, les proches de la boulimique mettent du temps avant de prendre conscience du mal être qui touche la jeune personne. La personne boulimique est imaginative et met en place des stratèges afin que personne ne viennent entraver le seul et unique remède qu’elle a trouvé à ses terribles souffrances. La dissimulation est une des composantes essentielle de la boulimie. Derrière un masque et un sourire, la boulimique cache son mal-être et ses faiblesses, elle s’enferme sur elle même et cherche à se protéger des regards. La personne boulimique s’arrange pour être seule au moment de ses crises alimentaires et efface toutes traces, une fois la crise passée. Comme dans la plupart des autres troubles du comportement alimentaire, elle manque de confiance, d’estime de soi et se sent faible. Elle rejette l’image féminine et souffre d’une peur très forte d’être jugée par autrui. Autant de signes qui montrent à quel point sa souffrance se trouve bien au-delà de son rapport à la nourriture.

Je vous aide à sortir de la boulimie en cliquant ici



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés