Aller au contenu

BOULIMIE : Pourquoi je n’écoute pas mes sensations alimentaires ? #6 Rome

Pour ce deuxième jour à Rome, je vous explique pourquoi je n’écoute pas mes sensations alimentaires, alors que je vous conseille de les écouter pour sortir de la Boulimie. J’en profite pour vous partager mes repas et mes aventures à Rome.

boulimie alimentation

BOULIMIE : pourquoi je n’écoute pas mes sensations alimentaires ?

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.

Programme gratuit « les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie »

Pour être au courant des prochaines vidéos de mon voyage (+ mes conseils et mes repas)

BOULIMIE : Pourquoi je n’écoute pas toujours mes sensations alimentaires ?

Pourquoi je n’écoute pas toujours mes sensations alimentaires ?

Bonjour ici Magali LE ROUX du blog Sortir de la Boulimie. Je suis une ancienne boulimique (pendant 8 ans), je m’en suis sortie et je suis là pour vous aider vous aussi à sortir de la boulimie.

Dans cette vidéo je vais vous expliquer pourquoi, pendant mon voyage (je suis à Rome en ce moment), je n’écoute pas toujours mes sensations alimentaires. J’en profiterai pour vous faire découvrir un petit peu Rome et vous montrer ce que j’ai mangé dans la journée.

Avant de vous expliquer tout ça, si vous voulez avoir un petit peu plus de conseils sur la boulimie : sur les principales causes de la boulimie et connaître mon histoire, je vous invite à vous inscrire sur le lien juste en dessous de la vidéo pour recevoir le programme gratuit « Les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie ». C’est parti…

C’est le matin, je n’ai pas très bien dormi… j’ai mal de partout : le lit est un petit peu dur. Il est 9h, j’ai bien faim donc je vais aller petit déjeuner avec les autres… Ce matin j’avais déjà mangé un petit peu et avnt parce j’étais réveillée très tôt… j’avais très faim donc j’ai mangé ce qu’il me restait : des carottes et du pesto… j’ai pris ce que j’avais.

Je vous en expliquerai un peu plus sur mes sensations alimentaires et sur cette faim que j’ai dans la suite de ma vidéo.

Petit déjeuner terminé, c’était très bon, ce n’est pas ce que mange d’habitude mais c’était sympa. J’ai repris quelques fruits avec un verre de jus de fruit et je me sens bien calée. J’ai bien rigolé aussi parce qu’il y avait des français…. on a pas mal rigolé parce qu’ils me racontaient leurs soirées… donc c’était cool. Là je vais travailler un petit peu avant d’aller vous faire visiter un très beau parc apparemment, on va voir ça tout à l’heure…

J’ai bien travaillé, maintenant promenade ! Alors ce ne sera pas le parc parce qu’en fait il va pleuvoir normalement cet après-midi. Je vais plutôt aller du côté de la ville et voir un peu les endroits que je n’ai pas visité hier.

Je me suis posée pour grignoter, j’ai pris quelques carottes avec mon reste de pesto, mes petits champignons puis des pommes… je vais voir si je mange tout, je ne sais pas trop. J’en profite pour vous dire que mon petit déjeuner de ce matin était peut-être un petit peu trop sucré parce que là je me sens un peu bizarre…

En fait j’avais un peu faim… mais aussi je sens que j’ai une baisse de glycémie, donc je me sens un peu fébrile et un peu irritable. Ça, c’est la sensation quand je mange un peu trop sucré, des fois ça fait ça le sucre raffiné : ça  fait cette sensation bizarre, comme si on avait besoin de manger sinon on ne se sent pas bien…

Je sais qu’à moi ça me fait ça, pas avec les glaces mais avec tout ce qui est croissant et les choses comme ça (comme ce que j’ai mangé ce matin). C’est pour ça qu’en général je préfère, quand je peux, remplacer par des sucres alternatifs… mais bon ce matin il n’y en avait pas donc… Il faut juste savoir que, des fois, ça peut arriver.

Je vais vous expliquer un peu pourquoi je n’écoute pas vraiment mes sensations alimentaires pendant ce voyage (je les écoute un peu quand même…). Je précise que je mets des mots sur ce que je ressens et que je ne suis pas obsédée par mon alimentation (vu qu’il y avait des commentaires par rapport à ça…).

Pendant mon voyage je ne fais pas que chercher à savoir si j’ai faim, si je mange ou pas, ou ce que je vais manger… Par contre, dans les vidéos je vous montre mes repas donc forcément je condense. Je ne montre pas tout ce que je fais dans ma journée, je vous montre ce qui me semble important pour vous aider…

Je voudrais quand même vous parler un peu plus de mes repas… vous avez peut-être remarqué que dans les premières vidéos de mon voyage, c’est vrai que le matin j’ai souvent très faim. En temps normal, quand je suis chez moi, quand j’ai faim : je vais manger un petit truc, enfin je vais manger normalement…

C’est vrai que là, les premiers jours, quand j’avais faim le matin : je n’avais pas spécialement quelque chose à manger sous la main. Il fallait que je sorte ou que je me déplace, mais comme je voulais travailler ce n’était pas forcément le moment. Donc, disons que j’étais obligée d’attendre un petit peu avant de manger…

C’est pour ça que des fois je n’écoutais pas forcément ma faim, mais j’ai fait ce que je pouvais par rapport à mon emploi du temps… et comme je n’avais pas grand chose sous la main, ce n’était pas évident. Après, au niveau de mes sensations de satiété, je les écoute beaucoup plus, ça c’est sur.

Il y a autre chose aussi que j’aimerais vous partager, c’est qu’en fait en temps normal (quand je suis chez moi), je ne fais pas autant de sport… je ne vais pas autant que ça marcher dehors. C’est vrai qu’en général je fais quand même une activité sportive, je vais marcher pendant 1h, alors que là je marche plusieurs fois dans la journée… donc forcément j’ai besoin de plus manger (si j’étais chez moi, je ferais plus souvent des petits repas).

En général je fais plutôt des petits repas, 2 ou 3 collations dans la journée, j’aime mieux manger par petits repas. Ici, c’est un petit peu plus difficile : en voyage je n’ai pas trop le choix. Il y a plein de trucs oui, et quand je fais des « apéritivos » j’ai envie de profiter… aussi si je ne mange pas tôt le matin, si je rate le petit déjeuner : je me rattrape sur les repas d’après, donc je vais manger plus en quantité.

Je dirais que par rapport à chez moi c’est différent, c’est vrai que je ne vous montre pas forcément ce que je mange en temps normal… En plus, ce que je mange ici n’est pas forcément ce que je mange chez moi. C’est vrai qu’en général je prends rarement des trucs à emporter…

Quand je suis chez moi, je préfère plutôt faire ma cuisine : je me fais des desserts avec du lait de coco, du sucre de coco. J’aime bien manger des petits bâtonnets de crudité… mais je ne vais pas manger que des bâtonnets de crudité… je vais manger aussi du pain avec du fromage…

Ici je ne mange pas pareil, des fois c’est soit je mange de la pizza soit je mange des crudités… enfin je m’adapte aussi… ce n’est pas forcément comme ce que je peux manger d’habitude… Je voulais vous partager ce que je mangeais pour que vous voyez que je mange de tout, que je ne m’interdis rien du tout.

Je fais attention quand même à mes appétences, du moins j’essaie le plus possible en fonction de ce que j’ai… et ça se passe très bien. Je voulais juste mettre un petit peu de conscience sur ce que je mangeais en disant que je n’écoute pas vraiment mes sensations alimentaires.

Des fois le matin j’ai un peu plus faim et le fait que je fasse beaucoup de sport : ça joue énormément, ça ouvre l’appétit ! Il faut bien que je rattrape les calories que je perds quand je marche, toute l’activité physique que je fais a forcément un impact.

Aussi, je me suis fixée un budget puisque je pars 26 jours quand même… donc je mange forcément des trucs en rapport à ce budget. Il y a plein de facteurs qui rentrent en compte et qui font que je n’écoute pas toujours mes sensations alimentaires… mais c’est ok !

Je mets de la conscience sur ce que je peux vivre, donc ne soyez pas étonnés si des fois je dis que j’ai super faim le matin. En temps normal je n’attends pas d’avoir autant faim pour manger, c’est juste que là, des fois, je n’ai pas trop le choix : je ne suis pas chez moi donc je n’ai pas la même liberté.

Quand je suis chez moi, je ne mange pas forcément des choses à l’extérieur… alors qu’ici je mange surtout des choses à l’extérieur… donc il y a forcément des choses qui sont différentes. On va continuer le petit tour de Rome…

Petite glace pour mon dessert, en fait c’est une glace particulière… c’est une glace où tout est cru, même le chocolat.

Désolée de vous décevoir, finalement je ne vous montrerai pas Rome aujourd’hui : il pleut donc je vais rentrer. Le temps n’est pas terrible, j’ai plutôt envie de me reposer, je préfère sortir quand il fait bon… Je suis du sud et en général, quand il pleut : on rentre (on ne sort pas trop). Je sortirai plutôt ce soir, pour une soirée « Couch surfing » avec mes colocs français… donc je me réserve pour ce soir plutôt.

C’est parti pour un petit « apéritivo » avec la soirée « Couch Surfing »…

Finalement, comme il pleuvait j’ai pris l’apéro avec mes colocs, maintenant je me rends à la soirée « Couch Surfing »…

Voilà la journée est terminée, j’ai veillé assez tard, j’ai passé une bonne soirée qui s’est finie avec mes colocs… on est allés dans un bar. Il est tard et je parle tout doucement parce qu’ils sont en train de dormir…

J’espère que vous avez appris plein de choses, que cette vidéo vous a apporté pas mal de choses, que vous allez prendre conscience par rapport à vous, que ça vous a permis aussi d’un peu mieux comprendre ce que je peux vivre en ce moment…

Si vous avez aimé cette vidéo, n’hésitez pas à cliquer sur « J’aime » et à la partager si vous pensez qu’elle peut aider d’autres personnes. Si vous voulez être au courant des prochaines vidéos de mon voyage, je vous invite à cliquer sur « s’ abonner » si vous êtes sur Youtube ou sinon à vous inscrire sur le lien juste en dessous pour recevoir un mail à chaque fois qu’une nouvelle vidéo est publiée.

Je vous dis à bientôt pour la prochaine vidéo…

COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés