Aller au contenu

BOULIMIE : quelles sont les CAUSES ? (Partie 2) : boulimie causes.



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


Savez-vous que les crises de boulimie ne sont en réalité qu’un symptôme et qu’il est important, si vous voulez guérir de la boulimie, d’en supprimer les causes? Dans cet article coupé en 2 parties, je vous donne les principales causes de la boulimie qu’il vous faudra modifier pour guérir. Il en existe d’autres, mais ce sont ici les principales et celles communes à toutes les personnes boulimiques.

Voici la partie 2 de l’article. Si vous voulez visualiser la partie une cliquez ici : Boulimie : quelles sont les causes ? (partie 1)

 

Boulimie : sixième cause : Ne pas oser manger de tout par peur de grossir

 

Ne pas oser manger de tout par peur de grossir n’est pas une véritable cause en soi, car si on a peur de grossir, c’est qu’on a peur de ne pas avoir un corps idéal et cela revient à accorder trop d’importance au regard de l’autre, comme nous l’avons vu dans la première partie de l’article . Mais j’ai tout de même envie d’en parler car c’est un point sur lequel il faut travailler pour guérir de la boulimie.

Avec tout ce qu’on entend dans les médias et les magazines sur les aliments et la régimes, la personne boulimique va développer des croyances sur certains aliments. Ces croyances peuvent être par exemple que ces aliments vont la faire grossir, que le sucre et le gras font grossir. Du coup, pour éviter de grossir, elle va s’interdire ces aliments. Cela va engendrer en elle des frustrations. Ces frustrations vont créer des tensions intérieures, qui vont l’amener à se jeter sur la nourriture et faire des crises de boulimie. Parfois, elle va s’autoriser à manger un de ces aliments, mais va beaucoup culpabiliser car elle va croire que cet aliment va la faire grossir. Et cela va la pousser à faire des crises de boulimie.

Il est donc important de changer ces croyances sur les aliments et sur la peur de grossir. Pour cela, on peut apprendre à manger à nouveau de tout en se rendant compte que cela ne fait pas pour autant grossir. Cela demande du temps et de la concentration, mais c’est très bénéfique pour diminuer les crises de boulimie.

 

Boulimie : septième cause : Ne pas s’accepter tel qu’on est

 

Il est clair qu’une personne boulimique ne s’accepte pas telle qu’elle et c’est rare qu’elle ne soit pas consciente de cela.

Tout d’abord, elle n’accepte pas son corps, qu’elle voudrait mieux, plus mince, plus ferme, sans bourrelet. D’où son envie constant de maigrir et de ne surtout pas grossir. C’est une des causes les plus visibles de la boulimie car on sait bien que l’alimentation a un rôle dans la perte ou la prise de poids.

Mais ne pas s’accepter tel qu’on est, c’est aussi ne pas accepter ses « défauts » de personnalité. Par exemple, on n’accepte pas d’être maniaque ou bordélique, d’être des difficultés à s’exprimer, de stresser dans certaines situations, d’être une personne plutôt solitaire, de ne pas aimer être dirigé par un chef en entreprise.
A ce sujet, je peux d’ailleurs vous dire que j’ai longtemps cru que je n’avais pas envie de travailler comme tout le monde, parce que j’ai essayé plusieurs boulots et, à chaque fois, je ne me sentais pas bien. Je pensais avoir un problème, ne pas être assez volontaire. Et en me faisant aider par une coach, je me suis rendue compte que j’étais une personne très indépendante, qui avait besoin de liberté, et que je n’étais pas du tout fait pour être employée dans une entreprise. Mais il est parfois difficile de s’en rendre compte quand les gens que nous voyons le plus sont tous employés ou qu’on nous a appris que c’était ça qu’il fallait faire et pas autre chose. L’environnement dans lequel nous vivons a beaucoup d’influence sur ce que nous sommes et sur ce que nous voulons être. Si nous vivons avec des gens maniaques, il est plus difficile d’accepter que l’on peut être bordélique. Ou si nous fréquentons des gens qui sont toujours en train de sortir ou de sociabiliser, il est plus difficile d’accepter qu’on peut aimer la solitude. On se compare beaucoup par rapport aux autres et, si nous sommes différents, nous pensons parfois que nous sommes pas normaux et que ce n’est pas bien. Ce qui est complètement faux.

Pour guérir de la boulimie, il est donc important d’accepter que nous pouvons être différents des autres, que nous ne sommes pas parfaits et que nous avons tous des défauts qui nous rendent uniques.

 

Boulimie : huitième cause : une bactérie intestinale

 

Tout ce que nous venons de voir dans les parties 1 et 2 de cet article, nous avons vu que ce sont surtout des causes psychologiques qui nous poussent à être boulimique.

Mais des études récentes ont montré qu’il existerait une bactérie intestinale à l’origine de la boulimie et de l’anorexie. En étudiant un certain nombre de personnes touchées par ces deux troubles alimentaires, des scientifiques ont constaté qu’ils avaient naturellement des bactéries dans leur flore intestinale qui créent une protéine similaire à l’hormone de satiété. Le corps ressentirait alors des messages de satiété ou de non satiété contradictoires avec la véritable satiété de la personne.

C’est ce qui pousserait les anorexiques à ne pas ressentir suffisamment de faim ou, au contraire, les personnes boulimiques à ne pas ressentir suffisamment de satiété.

Cela pousserait donc les personnes boulimiques à manger plus que ce qu’elles devraient. Mais je tiens à préciser que je ne suis pas d’accord sur le fait que ce soit l’origine de la boulimie. Car si les personnes boulimiques ont des compulsions alimentaires, c’est qu’elles présentent aussi tous les problèmes que nous avons évoqués précédemment, sinon elles ne feraient que manger un peu plus que la moyenne. Donc, même si les personnes boulimiques peuvent utiliser un remède contre pour augmenter leur sensation de satiété, il est indispensable qu’elles fassent un travail psychologique en parallèle.

 

Nous avons vu dans ces deux articles, 8 principales causes qui poussent une personne à être boulimique, essentiellement psychologiques, mais aussi physiologiques. Vous avez peut-être remarqué que la grande majorité de ces causes sont liées, notamment la confiance en soi qui est liée à des croyances négatives que nous avons sur nous, ou encore la peur de grossir qui est liée à l’importance du regard de l’autre. Il est donc nécessaire de faire un travail psychologique sur l’ensemble de ces causes,

Pour faire ce travail, vous pouvez voir un thérapeute spécialisé dans la boulimie ou utilisant si possible la thérapie Gestalt. Il vous proposera alors de faire un travail sur ces principales causes. En parallèle, ou si vous ne vous sentez pas de suivre un thérapeute, je vous conseille de lire les articles de ce blog, dans lequel vous trouverez de nombreuses explications et des exercices pratiques à faire.

Vous pouvez également télécharger mon programme gratuit « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Dans ce programme, je vous détaille la grande majorité des causes que je vous ai énoncés dans cet article et je vous donne quelques exercices à appliquer au quotidien pour vous améliorer et commencer à guérir de la boulimie. Je vous expliquerai également mon histoire et comment j’ai réussi à me sortir de la boulimie. Pour vous inscrire, vous n’avez qu’à inscrire votre prénom et votre email dans le formulaire à droite de cet article et je vous envoie le tout par mail.

Vous méritez tous de guérir, je suis de tout coeur avec vous pour ce combat difficile certes, mais vous pouvez le gagner 🙂



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés