Aller au contenu

Apprendre à COMMUNIQUER dans mon COUPLE pour me sentir mieux



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

 

J’ai choisi de vous parler de ce sujet car il me semble important si vous voulez réussir votre vie sentimentale, mais aussi si vous voulez apprendre à vous sentir mieux au quotidien et à diminuer vos tensions intérieures. Et cela vous amènera progressivement vers la guérison de la boulimie.

Cet article est un petit peu particulier car je m’adresse aux personnes boulimiques mais également à toutes les personnes qui ont une relation amoureuse. Cet article fait d’ailleurs partie du carnaval d’articles que propose Valérie Roumanoff sur son blog drôle de maman où vous pourrez y voir d’autres articles très intéressants pour faire durer votre couple ou vivre au mieux votre vie de maman, si vous l’êtes.

Ce sujet ne concerne pas directement la boulimie mais je le considère comme important pour les personnes boulimiques car les relations amoureuses sont très importantes dans leur vie. En effet, le compagnon ou la compagne est le regard de l’autre le plus important aux yeux d’une personne boulimique. Elle est naturellement dépendante affectivement et a généralement au fond besoin de cet autre pour se sentir exister. De plus, c’est dans la relation amoureuses que ces problèmes intérieures et ses difficultés ressortent le plus.

 

Pourquoi communiquer dans son couple est si important ?

 

Je pense que vous avez certainement entendu de nombreuses fois que la communication est fondamentale dans une relation. Personnellement, je pense même que c’est l’élément le plus important, mais aussi la cause numéro des séparations.

Tout d’abord, il ne faut pas oublier que l’homme et la femme sont deux êtres humains complètement différents, et cela sur de nombreux aspects.

Par exemple, l’homme va avoir besoin de se retrouver de temps en temps dans sa « grotte » et ne pas être dérangé par sa compagne. Il a besoin de ces moments de recentrage sur lui-même pour retrouver une forme d’indépendance qu’il a tendance à perdre lorsqu’il est au sein du couple. Ce besoin de se retrouver seul peut durer quelques heures ou quelques jours parfois et varie selon chaque homme. La femme, elle, aura plutôt tendance à avoir des hauts et des bas. Parfois, elle se sent très bien et épanouie avec son compagnon, parfois elle va voir les choses plus négativement, elle va se sentir moins bien dans sa vie et va avoir tendance à se plaindre auprès de son compagnon.

Le problème dans cet exemple est que, lorsque l’homme se met en retrait dans sa grotte, la femme va avoir tendance à croire qu’elle a fait quelque chose de mal ou ne l’intéresse plus. Elle pense cela çar elle-même a tendance à prendre ses distances quand quelque chose ne va pas dans son couple. Mais ce n’est pas vraiment la raison pour laquelle l’homme prend ses distances. Concernant la femme, lorsqu’elle se plaint de sa vie ou de ce qui ne va pas auprès de son homme, celui-ci a tendance à croire qu’il a fait quelque chose de mal, qu’il est incapable de rendre sa compagne heureuse. Ce qui n’est pas vrai car il peut être le meilleur compagnon possible, elle peut se sentir malheureuse pour d’autres raisons.

En fait chacun interprète les comportements à sa manière, selon son regard d’homme ou de femme. Il existe de nombreux autres exemples pour décrire les différences entre hommes et femmes mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Il y a également d’autres choses importantes à savoir, qui concernent autant les hommes que les femmes, et qui est bien trop peu connu. Il s’agit de s’exprimer lorsque quelque chose ne va pas au sein du couple.

Tout d’abord, beaucoup de personnes ont du mal à exprimer ce qu’elles ressentent. Dans notre société, on nous a plutôt appris à ne pas trop exprimer nos émotions. Du coup, beaucoup de gens, moi y compris ont des difficultés à dire ce qu’elles ressentent, surtout quand ce sont des émotions négatives telles que la colère, la tristesse ou la peur. Dans un couple, lorsqu’on n’exprime pas ce que l’on ressent, par exemple si on ressent de la colère ou de la tristesse quand l’autre a un comportement dérangeant, cela peut dégrader la relation de couple. En effet, en gardant ses émotions pour soi et en évitant de les communiquer à sa moitié, on commence à créer en soi des frustrations, de la haine, une colère grandissante. Et plus on se retient à dire ce que l’on ressent, plus ces émotions négatives grandissent et cela finit par se ressentir dans la relation.

Par exemple, si la femme est en colère parce que son mari rentre tard du travail et qu’elle ne lui exprime pas ce qu’elle ressent, il ne peut pas le deviner et va continuer à rentrer tard du tard comme avant. Et plus il rentre tard, plus sa femme va être en colère contre lui et cela va commencer à engendrer des émotions plus fortes comme de la haine. Et elle va commencer à avoir des comportements désagréables envers son compagnon parce qu’elle a développé de la haine envers lui. Elle peut aussi ne plus apprécier ses efforts à cause de cette haine. Et tout cela va dégrader la relation. Et l’homme ne comprendra pas ce qu’il a fait de mal et va peut-être lui aussi commencer à avoir un comportement désagréable, à rentrer peut-être de plus en plus tard du travail et à douter de la relation. C’est un cercle vicieux que beaucoup de couples connaissent et qui créent souvent des ruptures.

Si la femme avait exprimé sa colère dès qu’elle n’appréciait plus que son mari rentre si tard du travail, il aurait essayé de faire un effort pour améliorer la relation. Elle aurait alors apprécié et la situation serait restée stable ou les aurait peut-être même rapprocher. D’où l’importance de communiquer pour faire durer son couple. Je sais de quoi je parle car j’ai moi-même connu ses difficultés dans mes relations amoureuses.

Il est essentiel de communiquer ses émotions et les difficultés ressentis dans le couple, mais il est tout aussi important de bien savoir les communiquer. En effet, certaines personnes n’utilisent pas les bonnes formules pour exprimer certaines choses. C’est tout à fait normal car on ne nous l’a jamais appris. Personnellement, j’ai découvert comment bien communiquer lorsque j’ai fait ma thérapie. On y faisait des ateliers de communication. Et je peux vous dire que j’ai mis du temps à comprendre comment ça marchait, tout comme les nouveaux qui arrivaient dans le groupe, tellement ce n’est pas naturel.

J’ai donc appris et j’ai observé cela dans ma vie et chez les autres. Et en effet, beaucoup de gens expriment leurs émotions dans le reproche ou d’une façon qui provoque une vive réaction chez la personne en face. C’est souvent ce qui créé des disputes au sein du couple. Par exemple, beaucoup de gens disent des phrases du genre « tu es vraiment chiant », « j’en ai marre de toi », « tu fais toujours ceci ou cela ».

Nous allons voir maintenant comment communiquer et de la meilleure façon possible pour que votre couple dure.

 

Comment bien communiquer dans son couple ?

 

Pour commencer, il est important que vous appreniez à exprimer vos émotions au sein de votre couple. Il peut s’agir d’émotions en rapport avec la relation ou extérieures à la relation. L’autre personne du couple est aussi là pour soutenir. Cela permet de rapprocher les deux personnes.

Pour cela, il faut d’abord apprendre à reconnaître vos émotions négatives. Il y en a trois principales : la colère, la tristesse et la peur. Cela peut être difficile pour vous de reconnaître vos émotions, surtout si vous êtes boulimique. Il faut ensuite connaître la raison de ces émotions, pourquoi vous les ressentez. Est-ce lié au comportement de votre moitié? Est-ce parce qu’elle ne passe pas assez de temps avec vous, parce qu’elle vous a fait une remarque qui vous a blessé, parce qu’elle a eu un comportement désagréable avec vos amis? A vous de réfléchir à cela.
Je vous explique plus en détails comment faire cette étape dans l’article apprendre à reconnaître et à exprimer vos émotions.

Ensuite, une fois que vous avez repéré l’émotion en question et sa raison, vous allez l’exprimer à votre compagne ou votre compagnon. Ce n’est pas grave si vous ne le dites pas sur le moment. Il vaut parfois mieux que vous laissiez la pression en vous redescendre, surtout si vous êtes en colère. Cela pourrait vous empêcher d’utiliser les bons mots pour bien communiquer. Mais n’attendez pas trop pour exprimer ce que vous ressentez car il ne faut pas que les tensions montent à l’intérieur de vous.

Pour bien formuler l’expression de vos émotions, ne parlez pas du comportement de l’autre au début, mais parler de ce que vous ressentez, en utilisant le mot qui exprime l’émotion ressentie. Par exemple, vous pouvez dire « je me sens triste », « ça provoque en moi beaucoup de colère », « , je me sens frustrée »… Vous parlez de vos émotions qui sont subjectifs. Ce n’est donc pas la vérité, c’est juste votre point de vue et votre ressenti que vous donnez. Ce type de phrase sera accepté par l’autre, car il ne se sentira pas directement blessé, sauf si vous avez en face de vous une personne qui prend vraiment tout pour elle, ce qui est rare.

Evitez aussi d’utiliser le « tu », quand vous le pouvez. Toutes les phrases du genre « tu ne fais pas ceci ou cela », « tu es trop ceci ou cela »… sont des phrases qui risquent de blesser la personne en face, surtout si elle manque de confiance en elle ou si elle a tendance à réagir au quart de tour. Le « tu » attaque directement la personne, et j’imagine que votre objectif n’est pas de faire du mal à l’autre mais plutôt d’exprimer ce que vous ressentez et de lui faire passer un message. Essayez plutôt d’utiliser des formulations du genre « je suis triste quand on ne me donne pas de nouvelles » ou « ça me rend en colère de voir que la maison est en désordre alors que je fais tout pour la rendre la plus propre possible ».

Dites aussi quelle image cela donne de vous lorsque vous ressentez cette émotion. Par exemple, vous pouvez dire « je ne me sens pas respectée lorsque je range tout et que la maison est à nouveau en désordre ». Cela appuie la valeur de votre émotion.

De plus, essayez d’utiliser la technique du sandwich. Faites des compliments sur la personne avant et après avoir évoqué votre émotion négative. Cela permettra de mieux faire passer la pilule et de blesser le moins possible votre moitié. Le mieux est même de proposer une solution après avoir exprimé votre émotion.

Voici quelques exemples de communication :

« Je t’apprécie énormément quand tu restes avec moi le weekend, mais cela me rend triste de ne pas en profiter pour balader plus souvent, j’adore ça. Que penses-tu de sortir plus souvent promener? »
« Je suis heureuse que ton travail te plaise autant et que tu t’investis à fond, c’est une très belle qualité que j’aime en toi. Mais je me sens un peu seule le soir après 18h, je m’ennuie et cela a aussi tendance à me mettre en colère, surtout quand j’ai préparé un bon repas. J’aimerais bien que tu rentres plus tôt du travail pour qu’on profite de passer un peu de temps ensemble. Ce serait merveilleux si tu pouvais le faire, j’adorerais. »
« J’aime beaucoup t’accompagner à tes soirées avec tes amis, je les apprécie beaucoup. Mais je trouve qu’on voit très peu les miens ou alors je les vois tout seul, et ça me rend triste car j’ai le sentiment que mes amis ne sont pas importants dans notre couple et quand je les vois seul, je me sens abandonnée. Est-ce que tu veux bien passer un peu plus de temps avec mes amis et moi? Je serais au paradis si tu voulais. »

Ces formulations peuvent vous sembler bizarres parce qu’on nous a jamais appris à nous exprimer de cette façon. Mais si vous les utilisais à chaque fois que vous rencontrez une difficulté dans votre couple, vous allez améliorez nettement votre relation et vous éviterez de nombreuses disputes et une dégradation de la relation.

Si vous souhaitez avoir d’autres conseils pour faire durer votre couple, n’hésitez pas à lire les articles du blog drôle de maman.

Vous pouvez également vous inscrire à droite de cet article pour recevoir gratuitement mon programme « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Il vous donnera de nombreux autres conseils pour vous sentir mieux dans votre vie et pour guérir de la boulimie.

 

Comme je vous l’ai dit, cet article fait partie d’un carnaval d’articles sur le thème des couples qui durent. Vous pouvez lire d’autres articles à ce sujet provenant d’autres blogs dans la liste suivante :

 

 

le-macaron-ddm-V2



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

7 réflexions au sujet de « Apprendre à COMMUNIQUER dans mon COUPLE pour me sentir mieux »

  1. Drole de maman dit :

    Merci Magalie pour ta participation!… Très bonne idée de donner les principes de la communication non violente!… Comme tu le dis, on n’a jamais appris à communiquer de cette façon.. il faudrait un jour penser à en faire une “matière” à l’école, ça éviterait bien des conflits 😉

    Répondre
    • Magali Le Roux dit :

      Je suis totalement d’accord sur le fait de faire une matière à ce sujet à l’école. Enfin, pour moi il faudrait refaire la moitié des cours à l’école ;-).

      Répondre
  2. renata dit :

    merci Magali pour ce rappel de ne pas dire “tu” ceci, “tu” cela… c’est chargé des réproches!! ils faut que je me le marque sur mon front!! 😉

     

    Répondre
    • Magali Le Roux dit :

      et oui c’est pas évident à y penser, c’est naturel de le faire. Mais plus on s’entraîne et plus ca deviendra automatique

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés