Aller au contenu

Pourquoi APPRECIER ce qu’on a déjà aide à guérir de la BOULIMIE ?

 

Vous êtes boulimique ? Vous n’aimez pas votre vie actuelle et vous rêvez d’avoir une autre vie ? Vous manquez de beaucoup de choses, vous souffrez de ne pas avoir telle ou telle chose dans votre vie ? Cette vidéo va vous aider à voir la vie autrement et à ne plus ressentir ces manques et ces frustrations, en appréciant ce que vous avez déjà. Cela vous aidera à guérir de la boulimie parce que vous le méritez. 

Vidéo sur apprécier ce qu’on a déjà pour guérir de la boulimie

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.

 

 

Transcription de la vidéo sur apprécier ce qu’on a déjà pour guérir de la boulimie

 

Bonjour et bienvenue sur Sortir de la Boulimie. Ici Magali LE ROUX, ancienne boulimique pendant 8 ans et bientôt diplômée en psychothérapie.

Dans cette vidéo, je voudrais vous parler de l’importance d’apprécier ce que vous avez déjà pour vous sentir mieux et pour guérir de la boulimie. Je vous explique.

Il faut savoir une chose. C’est quelque chose que j’ai lu dans un bouquin il y a plusieurs années, il doit y avoir 4 ou 5 ans, une phrase qui m’avait marqué. C’était en gros « être heureux, le bonheur, c’est d’apprécier ce qu’on a déjà, tout en cherchant à avoir plus, avoir mieux, mais d’apprécier ce qu’on a déjà ». Ce que le bouquin voulait expliquer et ce que j’ai réalisé en expérimentant, c’est que, si vous vous dites « je veux avoir ça parce qu’aujourd’hui je n’ai pas ça », parce que vous êtes dans le manque, ce n’est pas bon. Parce que le manque, ça ne permet pas de se sentir heureux. Quand on est dans le manque, on ne se sent pas bien. Il manque quelque chose donc on ne peut pas se sentir bien.

Alors que si vous appréciez ce que vous avez déjà, et que vous êtes content de ce que vous avez déjà, vous allez vous sentir bien. Et après, l’objectif est d’avoir mieux. Parce que si on a juste envie d’avoir ce qu’on a et qu’on ne veut pas aller plus loin, que ce soit matériellement, que ce soit au niveau de la santé, que dans votre vie vous vous sentiez mieux globalement dans votre tête spirituellement, c’est bien de vouloir encore plus. De pouvoir vous améliorer, d’améliorer votre confort, votre vie, mais c’est important tout en appréciant ce que vous avez.

Et de vous rendre compte de la « chance », même si pour moi il n’y a pas de chance dans la vie, mais la chance que vous avez d’avoir ce que vous avez déjà dans votre vie. Si, par exemple, si des fois vous avez des doutes, que vous pensez que vous n’êtes pas heureux,…pensez à ce que vous avez déjà. Par exemple, ça peut être que vous avez deux bras, deux jambes, que vous respirez, que vous pouvez manger, alors qu’il y a des gens qui ne mangent pas, il y a des gens qui ont des problèmes de respiration, que vous êtes en vie. Des trucs de base. Si vous êtes là, c’est que vous pouvez respirer un minimum. Donc appréciez ça que vous avez. Peut-être que vous n’avez pas une famille avec qui vous vous entendez bien, mais vous avez peut-être des amis avec qui vous vous entendez bien. Donc appréciez que vous n’avez peut-être pas la famille mais vous avez des amis. Par exemple, si vous êtes célibataire, appréciez que, quand vous êtes célibataire, vous pouvez faire des choses que vous ne pouvez pas faire quand vous êtes en couple. Vous pouvez sortir, vous avez moins de contraintes, moins de compromis à faire quand vous êtes seul. Vous ne pensez qu’à vous et vous n’avez pas besoin de faire aussi en fonction d’une autre personne. Ce sont des petites choses que vous pouvez apprécier quand vous êtes célibataire.

Le bonheur n’est pas que quand vous êtes en couple, que vous avez des enfants, un boulot… Ne serait-ce que si vous n’avez pas de travail, vous pouvez vous dire « mais ça me permet d’avoir du temps pour moi, de ne pas avoir de contraintes des horaires ». Il y a toujours des avantages et des inconvénients dans chaque situation.

Par exemple, je peux vous dire qu’aujourd’hui, à l’heure où je fais cette vidéo, je me sens vraiment heureuse. J’ai des difficultés, je rencontre des périodes qui sont plus ou moins difficiles. Mais je me sens bien. Parce que je sais que ça va dans la bonne direction. Ca va dans la direction où je veux aller. Par exemple, aujourd’hui, je peux vous dire que financièrement, je ne suis pas dans une super période. Sentimentalement, c’est pareil, je suis célibataire, j’ai personne. J’habite chez mes parents, je suis retournée chez mes parents. Après, ils ne sont pas toujours là. Mais voilà, ça reste le contexte familial. Donc je retourne un peu dans l’enfance. Quelque chose que je fuyais pendant un moment, notamment pour guérir, j’allais un peu plus dans la direction opposée. Donc je retourne un peu sur mon enfance. Ce n’est pas toujours facile. Voilà, il y a plein de choses que je n’ai pas, surtout au niveau finances et au niveau amoureux, ce n’est pas l’extase. Aussi, je me sens parfois un peu seule, même si j’ai quand même des amis. Mais il y a des moments où je me sens seule car je travaille de chez moi, je ne vois pas beaucoup de monde car je suis en décalage avec la plupart des gens. Je sens que ce n’est pas facile, mais j’apprécie quand même ce que j’ai parce que je sais que c’est en train d’aller dans le bon chemin. Je sais que, d’un côté, je profite d’être célibataire. Si je n’ai personne à ce moment, c’est qu’il y a des raisons, c’est que j’ai encore des croyances et des blessures à changer. Je sais que ça va venir naturellement. Je fais confiance à la vie, les choses vont arriver quand ça sera le moment. L’argent est en train d’arriver, je fais confiance à ce qui se passe, je lâche prise vraiment et j’apprécie ce que j’ai déjà.

C’est vraiment important. Si vous voulez guérir, c’est important que vous appréciez que déjà vous êtes bien. Que vous voulez guérir, mais que vous vous sentez bien. Parce que si vous êtes dans la frustration, le blocage parce que vous faites des crises, que vous avez rechuté, que vous êtes dans l’échec, que vous vous sentez mal parce que vous avez refait une crise. Plus vous allez vous sentir comme ça, plus ça va être difficile de guérir. Parce que vous n’aurez pas l’énergie et vous allez être moins ouvert aux moyens qui vous permettront de guérir. Vous allez être peut-être moins réceptif à mes vidéos si vous êtes dans une énergie négative.

Plus vous allez apprécier ce que vous avez et accepter de faire confiance à la vie, plus vous allez vous sentir bien et vous allez être dans une bonne énergie, plus vous allez trouver des moyens, vous allez plus facilement mettre en pratique mes conseils, vous allez peut-être rencontrer des gens qui vont vous aider encore plus à guérir…Ou dans d’autres domaines, bien entendu.

Donc voilà, pensez à apprécier ce que vous avez déjà, en pensant aux côtés positifs et aux avantages de ce que vous avez aujourd’hui. Et vous allez voir que vous allez vous sentir beaucoup mieux. Parce que vous allez vous sentir soulagé, de ne plus ressentir ce manque, ou du moins, vous allez le ressentir beaucoup moins. Et forcément, vous allez vous sentir mieux. Vous allez du coup avoir moins d’émotions négatives. Parce que le manque ou l’insatisfaction, ce sont des émotions négatives. Et les émotions négatives vont faire que, parfois vous allez faire des crises de boulimie, vous allez être dans la boulimie…

Mieux vous allez vous sentir, moins  vous aurez besoin de la boulimie. Appréciez. C’est ça le bonheur. Il y a beaucoup de gens malheureusement, mais après chacun voit à sa façon, mais il y a beaucoup de gens qui pensent que le bonheur, c’est un objectif. On n’est pas heureux aujourd’hui, et du coup, le but c’est d’aller à tel endroit pour aller chercher le bonheur. Il y a beaucoup de gens qui pensent ça. Mais en fait, le bonheur, c’est le chemin. Par exemple, l’objectif peut être d’aller de mieux en mieux ou un rêve que vous voulez réaliser, un voyage, guérir complètement de la boulimie. Et le bonheur, ça va être d’apprécier ce chemin pour y aller. C’est d’apprécier par exemple que vous voyez vos crises diminuer, si on prendre la boulimie, parce que ça concerne tout le monde du coup. Vous pouvez apprécier que vous faites moins de crises, que vous vous sentiez mieux, ou que vous faites des petits pas qui vous permettent de vous sentir mieux et que vous sentiez que vous êtes sur la guérison. C’est ça le bonheur au final. Ce sont des choses comme ça. Ce n’est pas un but en soi. Le bonheur, c’est le chemin pour aller dans ses objectifs.

Appréciez ce chemin et appréciez ce que vous avez déjà. Que vous vous sentiez bien, qu’aujourd’hui vous êtes dans cette situation. Vous avez des choses qui vous permettent de vous sentir bien. Appréciez votre vie actuelle, qui va pouvoir s’améliorer avec le temps si vous mettez les moyens pour. Si vous voulez vraiment améliorer votre vie. Mais c’est important que vous appréciez ce que vous avez déjà. Vous allez voir que vous allez vous sentir beaucoup mieux et tout de suite. Réfléchissez à tout ça et vous allez voir que vous allez déjà vous sentir mieux tout de suite.

J’espère que cette vidéo vous aura plu, va vous aider à vous sentir mieux et à guérir. C’est l’objectif. Si vous voulez avoir un petit peu plus de conseils sur la boulimie et un petit peu plus d’explications, je vous conseille de vous inscrire à mon programme gratuit « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie », en cliquant sur le lien juste en-dessous. Dans ce programme que je vous envoie par mail sur plusieurs jours, je vous explique les principales raisons de la boulimie, je vous donne des conseils et des exercices à faire pour guérir. Et je vous raconte aussi mon histoire et comment j’ai réussi à guérir de la boulimie.

Et bien j’espère que vous êtes heureux aujourd’hui, que vous appréciez ce que vous avez. Ecrivez tout ce que vous avez de bien aujourd’hui. Et dans ce que vous n’avez pas ou ce que vous voulez avoir mais que vous n’avez pas aujourd’hui, listez les avantages de ne pas avoir ces choses-là. Ca vous permettra de vous sentir bien maintenant. Ici et maintenant, dans le moment présent.

Je vous dis à bientôt pour une prochaine vidéo :-).

 

Autres articles ou vidéos qui peuvent vous intéresser :

Boulimie et bonheur : comment être plus heureux ?

Une séance d’hypnose pour être plus heureux

Pourquoi arrêter ses souffrances pour guérir de la boulimie ?

 

COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés