Aller au contenu

#50 L’antidépresseur ou le baclofene sont-ils efficaces pour guérir de la BOULIMIE ?



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

Vous souhaitez guérir de la boulimie et vous avez entendu parler de l’antidépresseur ou du baclofene, pour en guérir ? Mais vous ne savez pas si ça va vous aider ? Dans cette vidéo, je vous explique si l’antidépresseur ou le baclofene sont efficace ou non pour guérir de la boulimie.

 

antidépresseur boulimie baclofene

 

Vidéo : l’antidépresseur ou le baclofene sont-ils efficaces pour guérir de la boulimie ?

 

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo.

 

Transcription sur l’antidépresseur ou le baclofene pour guérir de la boulimie

 

Bonjour et bienvenue sur Sortir de la Boulimie. Ici Magali LE ROUX, ancienne boulimique pendant 8 ans et Praticienne en hypnose, spécialisée dans la boulimie.

Dans cette nouvelle vidéo je voudrais vous parler des antidépresseurs et répondre à la question : « Est-ce que les antidépresseurs ou le baclofene (un décontractant musculaire parfois utilisé pour la boulimie) peuvent permettre, et vous permettre, de sortir de la boulimie ? ».

Avant de vous en parler, je vous invite à vous inscrire au programme gratuit « Les étapes clés de réussite pour sortir de la boulimie » (si ce n’est pas déjà fait). Si vous voulez avoir un petit peu plus d’informations, mieux comprendre d’où vient la boulimie et ses principales causes, je vous l’explique dans ce programme. Je vous donne des conseils et des exercices à mettre en place pour commencer à vous en sortir dès maintenant. Je vous parle aussi de mon histoire et comment j’ai réussi à sortir de la boulimie.

Alors… les antidépresseurs… ou les médicaments, comme le baclofene, qui à priori vont vous permettre de sortir de la boulimie ; je vais vous donner un avis personnel en tant que thérapeute en hypnose, je vais vous donner aussi l’avis de beaucoup de gens (en tout cas les gens avec qui j’en ai parlé) et qui sont aussi dans la thérapie brève.

Après, c’est à vous de voir car c’est un avis et je ne dis pas que je détiens la vérité, je le précise et je veux bien mettre les choses au clair : je ne détiens pas la vérité. Je vous dis ce que je pense et je vous dis mon vécu puisque je me suis sortie de la boulimie.

Alors… je vous dirais oui : dans un sens les antidépresseurs et le baclofene peuvent aider. Dans certains cas ça peut vraiment être une aide (il peut y avoir un besoin), ça peut aider à réguler. Je dirais que ce n’est pas pour tout le monde et je pense qu’en France on donne un petit peu trop d’antidépresseurs pour « n’importe quoi ».

Il y a, des fois, des situations où on n’a pas forcément besoin d’antidépresseur mais le médecin en donne… Ce qui est bien dommage car ça reste quand même des produits chimiques qu’on met dans son corps. Je dirais que peut-être et dans certains cas ça peut aider, par contre ça ne remplacera pas une thérapie et un travail sur soi.

Ce n’est pas qu’avec des antidépresseurs ou du baclofene que vous allez vous en sortir, ça peut aider provisoirement et pendant un temps donné si c’est difficile d’avancer seul. Mais quoi qu’il arrive, ce sera un travail sur vous qui va vous aider et vraiment vous permettre de vous en sortir sur le long terme.

Des fois, provisoirement vous ne faites plus de crises parce que vous prenez des antidépresseurs ou baclofene, mais ça ne veut pas dire que ça ne va pas revenir quand vous arrêterez les antidépresseurs ou les médicaments. Il y a des cas où la personne prend des antidépresseurs ou des médicaments sans faire de thérapie (même si j’ai des doutes que la personne n’ait vraiment pas fait de travail sur elle)… mais quoi qu’il arrive ça ne remplacera pas un travail sur vous, un travail sur les causes profondes.

L’antidépresseur ou le baclofene va être là pour régler les symptômes, mais dans tous les cas : quand on règle les symptômes on ne règle pas la cause. Si on a un impact que sur les symptômes, soit il va y avoir un autre symptôme à un moment donné, soit le symptôme va revenir, soit il n’y aura pas de changement.

Quoi qu’il arrive, c’est important que vous fassiez un travail sur vous en parallèle. Si vous prenez des antidépresseurs, faites un travail sur vous en parallèle. Vous n’allez pas vous en sortir si vous ne prenez que des antidépresseurs, c’est clair et c’est vraiment mon avis…

Je me suis quand même beaucoup renseignée sur ce sujet et je côtoie des professionnels. Je connais une personne qui est en médecine, on leur a bien fait comprendre que l’effet placebo est souvent présent dans les médicaments. Il y a une aide psychologique dans le médicament : le fait de prendre un médicament donné par un médecin aide à croire qu’on va plus facilement s’en sortir.

A vous de vous renseigner, je ne vais pas trop rentrer dans les détails par rapport aux médicaments. C’est un message que je voulais vous faire passer, vous serez d’accord avec moi… ou pas, c’est à vous de voir (en tout cas je vous donne mon avis).

Je n’ai jamais pris d’antidépresseur, je suis sortie de la boulimie sans prendre d’antidépresseur… je n’ai fait qu’un travail sur moi. Pourtant, il y a des périodes où j’étais très très mal mais je n’ai jamais pris d’antidépresseur. Je pense que j’ai eu plutôt de la chance d’avoir un médecin qui ne m’en a pas donné, qui aurait pu m’en donner sans se poser de questions…

A vous de voir, à vous de faire le tri avec ce que je vous dis… Je ne remets pas en cause ce que votre médecin peut vous dire, il y a peut-être des cas où ça va aider. Je ne vais pas rentrer dans le sujet de la médecine, c’est un petit peu délicat et je ne vais donc pas rentrer dans les détails.

C’est à vous de voir et de faire vos recherches, à vous d’écouter votre cœur, de sentir si vous avez besoin de ça… Écoutez-vous car c’est vous seul, je pense, qui pouvez vraiment juger de ce qui est bon pour vous. C’est vraiment à vous de voir ce que vous voulez faire, de toute façon personne ne vous obligera à prendre des antidépresseurs (à moins que vous soyez en hôpital).

C’est à vous de voir, de faire confiance à votre médecin si vous jugez qu’il a raison et surtout si vous faites un travail à côté, j’insiste là-dessus.

N’hésitez pas à partager cette vidéo si vous pensez qu’elle peut aider d’autres personnes, des personnes qui prennent peut-être des antidépresseurs, que ce soit pour la boulimie ou pour autre chose.

Je vous dis à bientôt pour la prochaine vidéo…

 

Autres vidéos sur le même sujet :

#14 Comment certains médicaments peuvent favoriser les crises de boulimie ?

Pourquoi les THERAPIES sont-elles si CHERES et comment payer MOINS CHER ?

Y a t-il une seule SOLUTION pour guérir de la BOULIMIE ?

 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

2 réflexions au sujet de « #50 L’antidépresseur ou le baclofene sont-ils efficaces pour guérir de la BOULIMIE ? »

  1. Sarah dit :

    Juste par souci d’exactitude, le Baclofène n’est pas un antidépresseur mais un décontractant musculaire 🙂

    Répondre
    • Magali Le Roux dit :

      Je te remercie Sarah pour ta remarque :-).
      En effet, j’ai toujours gardé en tête que le Baclophène était un antidépresseur. Je vais faire la modification.
      Dans tous les cas, le message que je donne dans la vidéo reste le même.

      Magali

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés