Aller au contenu

5 RAISONS pour lesquelles je n’ARRIVE PAS à sortir de la BOULIMIE



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


 

Dans cet article, je vais aborder 5 principales raisons pour lesquelles vous n’avez toujours pas réussi à sortir de la boulimie. Cela ne veut pas dire qu’elles vous concernent toutes, mais l’une d’entre elles suffit à vous empêcher de guérir de la boulimie. cet article est là pour vous faire prendre conscience de vos raisons et pouvoir ensuite les changer pour guérir.

Raison 1 : vous avez besoin de la boulimie pour affronter vos difficultés

 

Contrairement à ce que vous pouvez penser, la boulimie n’est pas dans votre vie dans le but de vous faire du mal. Oui, il est vrai qu’elle fait souffrir, parce que faire des crises de boulimie fatigue, anéantit, met le moral à zéro, vous prend toute votre énergie et tout votre temps,… Nombreuses sont les souffrances liées à la boulimie.

Mais en réalité la boulimie est là pour vous aider à affronter la vie. Si vous êtes boulimique, c’est qu’au fond de vous, vous avez de grandes difficultés dans votre vie et au niveau de personnalité. Par exemple, vous manquez beaucoup de confiance en vous, vous attachez encore trop d’importance au regard de l’autre et du coup vous avez du mal à être véritablement vous-mêmes. Vous avez également du mal à exprimer vos émotions et, comme celles-ci doivent bien être exprimées, ce sont les crises de boulimie qui se chargent les extérioriser. Bref, plusieurs problèmes dans votre vie sont présents et la boulimie est là pour vous aider à les affronter. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces raisons, je vous conseille de lire les deux articles suivants : Causes de la boulimie (partie 1) et Causes de la boulimie (partie 2).

D’ailleurs, vous l’avez peut-être ressenti, mais les crises de boulimie arrivent souvent lorsque vous ressentez comme un grand vide intérieur, et elles permettent alors de combler ce vide intérieur.

Au final, sans la boulimie, vous seriez peut-être devenu alcoolique, vous auriez peut-être déjà mis fin à vos jours. La boulimie vous permet d’atténuer cette grande souffrance que vous avez au fond de vous. C’est pour cela, que je dis souvent qu’il ne faut pas essayer d’éviter les crises de boulimie mais les accepter et s’en servir. J’aime bien comparer la boulimie à un dragon. Si vous tentez de vous battre contre le dragon, vous n’aurez aucun chance, il est bien plus fort que vous. Mais si vous tentez de l’apprivoiser et de vous servir de lui, vous pourrez vous battre ensemble contre de nombreux obstacles.

Pour guérir, il est donc important de comprendre ce qui ne va pas dans votre vie, en dehors des crises de boulimie, et changer ces difficultés. Une fois que vous serez mieux dans votre vie en général, que vous aurez plus confiance en vous et que vous aurez appris à accepter et exprimer vos émotions, la boulimie va disparaître d’elle-même car vous n’en aurez plus besoin. Un peu comme lorsque vous avez appris à faire du vélo les première fois. Vous aviez besoin des petites roues pour apprendre à tenir dessus et à rouler. Puis, vous les avez enlevées car vous n’en aviez plus besoin pour pouvoir rouler tout droit.

Raison 2 : vous ne faites pas ce qu’il faut pour sortir de la boulimie

 

Comme je vous ai expliqués dans la raison précédente, vous n’êtes pas boulimique pour rien, mais à cause de raisons bien plus profondes liées à votre personnalité et votre vie qui ne vous convient pas.

Le problème quand on est boulimique, est qu’on croit souvent qu’il faut contrôler davantage son alimentation, réduire les quantités, éviter les aliments gras et sucrés que vous mangez généralement lorsque vous faites une crise de boulimie. D’ailleurs, je suis sûre que cela vous arrive souvent de vous dire, après une crise de boulimie, des phrases du genre « ça y est c’est fini, à partir de maintenant je fais attention à ce que je mange, j’évite les produits gras et sucrés et je mange beaucoup de fruits et de légumes ». Et bien, en pensant cela, vous cherchez justement à arrêter les crises de boulimie en contrôlant votre alimentation.

Alors peut-être que vous allez réussir à ne plus faire de crise pendant quelques jours ou quelques semaines, si vous arrivez à trouver la volonté nécessaire. Mais dès la moindre difficulté, vous allez rechuter systématiquement. Pourquoi? Parce que la boulimie est là pour vous aider à gérer vos difficultés dans votre vie. Comme nous l’avons vu précédemment, il faut arriver à améliorer sa vie et sa personnalité, et les crises disparaîtront toutes seules sans que vous ayez fait le moindre effort pour les éviter.

Je voudrais d’ailleurs vous partager mon expérience à ce niveau. Pendant des années, j’ai essayé d’éviter certains aliments, j’ai fait attention à ce que je mange. Et les crises étaient toujours présentes. Lorsque j’ai fait suivi ma thérapie qui m’a aidée à guérir de la boulimie, je me souviens que je ne m’empêchais pas du tout de faire des crises. Je me souviens même que parfois j’aurais pu les éviter si j’avais voulu, mais j’ai préféré les laisser m’aider. Par contre, ce que je faisais ensuite, c’est de comprendre pourquoi j’avais voulu faire cette crise et comment supprimer la cause de cette crise. Tout ça pour vous dire à quel point cela ne sert à rien de s’empêcher de faire des crises, mais au contraire qu’il vaut mieux les accepter et s’en servir pour guérir.

Je ne dis pas non plus qu’il faut manger tout et n’importe quoi. Il y a des aliments qui vont plus facilement augmenter vos compulsions alimentaires. J’en parle dans l’article certains aliments font-ils grossir? . Mais il ne faut surtout pas s’interdire d’un aliment, même gras et sucré, si on en ressent vraiment l’envie. En vous en interdisant, vous allez vous frustrer et vous allez finir par vous jeter dessus à un moment, en en mangeant en plus grosse quantité et en culpabilisant.

Apprenez donc à ne pas vous focaliser sur les aliments et sur le contrôle de votre alimentation pour guérir de la boulimie, mais apprenez surtout à améliorer votre vie et à supprimer les causes de la boulimie. Vous trouverez dans ce blog de nombreux conseils pour vous aider à supprimer ces causes pour guérir.

Raison 3 : vous ne vous faites pas aider par une personne professionnelle

 

Vous avez probablement envie de guérir de la boulimie tout seul, vous pensez être capable d’y arriver, sans avoir à demander de l’aide à quelqu’un. Et puis quand on est boulimique, on est bien trop perfectionniste et trop indépendant pour accepter que ce soit quelqu’un qui nous aide à notre place. Et puis, ce n’est pas toujours facile d’avouer cette maladie dont vous avez sûrement honte.

Je ne dis pas que c’est impossible, vous pouvez vous en sortir seul. Mais la probabilité que vous réussissiez à vous en sortir seul est assez faible. Si vous voulez mettre toutes vos chances de votre côté, mieux vaut faire aussi appel à une personne extérieure qui connaît bien le problème.

Pour deux principales raisons. La première est que vous allez pouvoir vous confier et vous sentir soutenus par cette personne. Vous ne serez plus seul face à votre souffrance, mais deux. Et cela est extrêmement puissant pour aider à sortir de la boulimie. La deuxième raison est que cette personne, surtout si elle est spécialisée dans la boulimie, vous fera prendre conscience de ce qui ne va pas dans votre vie et vous donnera les clés qui vous permettront de sortir de la boulimie.

Même si vous pensez déjà connaître toutes les raisons qui font que vous êtes boulimiques, soit vous n’êtes pas conscient qu’il y en a d’autres plus subtiles, soit vous ne savez pas comment agir sur ces causes et les supprimer. Par exemple, vous savez peut-être que vous manquez de confiance en vous ou que vous n’arrivez pas à exprimer vos émotions. Oui, mais comment avoir plus confiance en soi et comment faire pour exprimer ses émotions quand on n’arrive même pas à savoir quand on en a et quelles sont ces émotions? Le rôle du thérapeute est là pour vous guider à ce sujet et pour vous donner toutes les clés pour guérir de la boulimie. S’il est suffisamment compétent bien sûr.

Raison 4 : vous n’êtes pas suffisamment patient

Ce qui caractérise la grande majorité des personnes boulimiques, si ce n’est toutes, est qu’elles ont tendance à vouloir guérir trop vite. Elles pensent être capable de supprimer leurs crises de boulimie en quelques jours. Par exemple, lorsque vous vous dites « c’est bon, c’est la dernière crise, demain j’arrête d’en faire », et bien vous pensez que vous allez arriver à supprimer toutes vos crises du jour au lendemain. Sauf que c’est impossible. Sauf cas exceptionnels, mais il va falloir progressivement changer votre vie, l’améliorer et supprimer les causes de votre boulimie avant que les crises ne disparaissent vraiment. Et cela peut prendre plusieurs mois, voire plusieurs années selon les personnes.

Personnellement, j’ai du me dire des centaines et des centaines de fois « à partir de demain j’arrête les crises et je mange normalement ». Et j’ai rechuté autant de fois. Par contre, j’ai beaucoup évolué positivement les 4 dernières années de ma boulimie, sur mes 8 années de maladie. Mais c’est surtout lors de ma dernière thérapie que j’ai réussi à supprimer toutes les crises de boulimie et à guérir. Et cette thérapie s’est étalée sur environ 6 mois.

Il est important que vous acceptiez que vous allez encore faire des crises de boulimie à l’avenir. Cela ne sert à rien de vous en empêcher, au contraire laissez les venir. Comme nous l’avons vu précédemment, il faut apprendre progressivement à changer votre vie et les crises n’auront plus besoin d’être dans votre vie. Prenez le temps. Plus vous serez patient et plus vous aurez de chances de guérir. Et si ça se trouve, vous allez peut-être même arrêter les crises de boulimie sans vous en rendre compte sur le moment.

Raison 5 : vous avez peur du changement et surtout du vide

 

Une autre des principales raisons qui font que vous n’avez toujours pas réussi à guérir, et celle dont on pense le moins, est la peur du changement et du vide.

Parfois, on croit qu’on a toutes les clés pour guérir, qu’on a réussi à améliorer beaucoup de choses dans sa vie, qu’on mange mieux, qu’on a plus confiance en soi… Et pourtant les crises sont toujours là.

En fait, il est fort possible que vous ayez inconsciemment peur de changer de vie. Cela est encore plus présent si cela fait des années que vous êtes boulimique. Je m’explique. Si vous observez votre vie actuelle, vous allez peut-être vous rendre compte à quel point vous passez beaucoup de temps à faire des crises de boulimie, à faire attention à ce que vous mangez, à éviter de prendre du poids, à acheter de la nourriture, à cacher vos crises de boulimie, à déprimer après vos crises. Cela vous demande beaucoup de temps mais aussi beaucoup d’énergie.

Et tout ce temps passé dans la boulimie remplit votre quotidien. Mais que se passerait-il si demain vous n’aviez plus de boulimie? Comment serait votre vie? Changer quand on ne sait pas comment est la vie après le changement fait parfois très peur. Naturellement, l’être humain préfère rester dans ce qui est connu car il a peur que ce qu’il ne connaît pas soit pire. Et il est fort possible que, dans votre inconscient, vous ayez peur que votre vie soit vide. Que vous vous ennuyiez. Et oui que faire pour combler tout ce vide que vous remplissez aujourd’hui avec vos crises de boulimie et vos obsessions sur l’alimentation?

Vous avez donc peut-être très envie de guérir de la boulimie, mais au fond de vous, il y a la peur d’avoir une vie vide et ennuyeuse et la peur du changement. Il est donc important que vous appreniez à remplir votre vie de choses que vous aimez, qui vous font du bien et qui vous rendent heureux. Pour cela, il faut que vous appreniez à vous aimer et à exprimer vos émotions. Car celles-ci sont là pour vous alerter quand quelque chose ne va pas et ont pour objectif de vous rendre plus heureux. De plus, vous devez apprendre à supprimer dans votre environnement ce qui ne vous convient pas et à faire uniquement des choses qui vous plaisent et vous conviennent. Pour vous aider, je vous conseille de lire l’article pourquoi et comment changer ce qui ne va pas dans ma vie pour guérir de la boulimie.

Lorsque vous aurez travaillé sur les causes de la boulimie, que vous vous sentirez mieux dans votre vie, que vous aurez réussi à faire les changements nécessaires pour que votre vie corresponde davantage à la vie de vos rêves, vos crises de boulimie n’auront plus leur place dans votre vie. Et elles partiront pas d’elles-mêmes. Sans les crises de boulimie, vous n’aurez donc pas de vide dans votre vie car vous aurez appris progressivement à la remplir avec de bonnes choses, bien meilleures que les crises de boulimie.

J’espère que cet article vous aura aidé à comprendre pourquoi vous n’avez toujours pas réussi à guérir de la boulimie, malgré tous vos efforts pour y arriver.

Si vous souhaitez aller un peu plus loin dans votre guérison et commencer à faire les changements nécessaires, vous pouvez télécharger le programme gratuit « les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie ». Je vous y explique mon histoire, comment j’ai réussi à me sortir de la boulimie et quels sont les 6 étapes principales à passer pour guérir de la boulimie. Des exercices pratiques sont aussi proposés pour que vous puissiez commencer ces changements. Pour le recevoir, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre email à droite de cet article, dans le formulaire, et je vous envoie le programme en 8 jours par mail.

Je vous souhaitez à tous de guérir car vous le méritez et je sais que vous allez y arriver 🙂

 



Si vous souhaitez me soutenir et m'aider pour continuer ce blog, vous pouvez faire un don en cliquant ci-dessous :


COMMENT GUERIR ENFIN DE LA BOULIMIE ?


Recevez le programme gratuit "les étapes clés de réussite pour guérir de la boulimie (+ mon histoire sur comment j'ai réussi à guérir)


" Merci Magali pour ces beaux cadeaux reçus tous les matins, tu m'as aidé à ouvrir les yeux et à réaliser que la boulimie n'était qu'un symptôme de mon mal être profond ...une révélation...un déclic...un 1er pas vers la guérison!! "  Céline, 21 ans de boulimie

Je déteste les spams et je ne donnerai jamais votre adresse à une tierce personne.  

Une réflexion au sujet de « 5 RAISONS pour lesquelles je n’ARRIVE PAS à sortir de la BOULIMIE »

  1. Melissa dit :

    Tu es vraiment motivante et ça fait plaisir de lire des choses comme ça qui redonnent de l’espoir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Sortir de la Boulimie - Tous droits réservés